[Débat et témoignages] Parlons de la difficulté de recruter et de trouver un public dans Minecraft

31elliot10

Consultant Freelance
2 Juin 2011
208
47
140
25
Minecraft est la plateforme idéale pour ceux et celles qui souhaitent monter un projet virtuel. L'association entre un univers sandbox et un jeu dont le code est accessible et modifiable ne nous laisse que notre imagination lorsqu'il s'agit d'imaginer de nouveaux concepts et de nouvelles idées. Serveurs, événements, chaines Youtube, sites web et même machinimas ou équipes diverses, les projets ne manquent pas dans notre communauté, et n'importe qui ayant une idée peut techniquement la mettre en place, et trouver en Minecraft un outil multifonction idéal et en sa communauté (francophone, ici), un énorme public potentiel.

Enfin, si tout était si simple, ce débat n'aurait pas lieu d'être.
Je pense ne pas trop m'avancer en disant que toute personne qui a, un jour, souhaité lancer sur Minecraft une petite idée qui lui trottait dans la tête s'est déjà heurté (et le choc peut être rude) à l'épineuse question de la représentativité de son projet et qui pour moi se divise en deux points : le recrutement de personnes compétentes pour mener à bien la préparation de ce projet, puis la création d'un public (ou communauté) une fois ce projet finalisé (joueurs, utilisateurs, abonnés..).

Je vous propose donc prendre part à une discussion autour de ce sujet :
Parlons de la difficulté que rencontrent les projets à recruter des personnes compétentes puis à trouver un public dans la communauté Minecraft francophone.
Je vous invite d'abord, si vous le souhaitez, à vous présenter et à partager votre expérience. Vous avez déjà créer ou participer à la création d'un projet dans le Minecraft francophone ? Vous souhaitez lancer un nouveau projet ? Ou alors êtes-vous un joueur ou un utilisateur qui a connu les difficultés d'un projet auquel vous étiez attaché ? Racontez-nous votre histoire.

Ensuite, je vous invite à dire ce qui, pour vous, fait que de nombreux projets sont aujourd'hui dans une impasse quand il s'agit de recruter ou de trouver un public. Que ce soit une question d'outil, de maturité, de communauté ou autre, faites part de votre opinion et de

Je vous rappelle, enfin, que ce lieu est un lieu de débat. Toutes les opinions se valent, et chacun doit pouvoir se sentir respecté et écouté.

________________________________________


Me concernant
Depuis mes débuts sur Minecraft, je vois ce jeu comme un moyen de monter les projets que l'on veut.
J'ai d'abord longtemps jouer sur un serveur semi-RP dans lequel je me suis investi en créant un village, puis une ville et enfin une région. De la création d'une unité architecturale en passant par l'imagination d'un background et la gestion de quelques joueurs, ce fut là ma première expérience de création de projet avec Minecraft comme outil. Mais au fil des années, j'ai observé le lent déclin de ce serveur, des nouveaux joueurs se faisant de plus en plus rares et des anciens joueurs qui partaient vers de nouveaux horizons.
Je décidais alors de créer mon propre serveur, semi-RP encore une fois. De joueur, je passais à Administrateur, et je reportais à plus grande échelle ce que j'avais vécu comme "simple" joueur. Là, je vécu toutes les difficultés que peut rencontrer un administrateur de serveur. Que ce soit pour recruter des constructeurs ou des développeurs, ou encore pour faire une publicité efficace pour que de nouveaux joueurs découvrent le serveur et remplacent ceux qui partaient, je me rendis compte que faire naître et vivre une communauté était à la fois compliqué et exaltant.
De cette toute relative responsabilité qu'est l'administration d'un serveur, je commençais à réfléchir sur les raisons de toutes ces difficultés à monter son projet. Décidé, avec un groupe d'amis, à faire bouger un peu les choses, je réfléchi à un moyen de donner à tous ces projets une chance un peu plus grande de se développer et j'imagina un événement virtuel, sous forme de convention, la MineServ Exposition. Organisée chaque année sur trois jours et demi, la MSE visait à donner à chaque projet une opportunité gratuite de se présenter (à travers des stands et des conférences), et ce de manière équitable, en mettant sur la même ligne de départ les projets qui avaient beaucoup de moyens financiers et ceux qui n'en avaient pas, les projets qui avaient une très grande communauté et ceux qui étaient plus modestes.
Après trois ans dans l'organisation de la MSE, en rencontrant encore et encore les mêmes problèmes pour recruter (bien que la réussite de la première édition facilita grandement cette tache), mais aussi pour administrer une grande équipe, je décidais de quitter ce projet. Aujourd'hui, je me concentre sur un nouveau serveur RP (en connaissant toujours les mêmes difficultés) mais aussi sur un nouveau site qui permettrai de donner encore une fois aux projets une petite, infime, chance de mieux pouvoir se développer. Dans le but de me donner toutes les chances de réussir, j'ai également suivi des formations non diplômantes de communication et de gestion de projet.


Quelques points de réflexion
La première idée que je vais développer dans ce message et qui servira à lancer le débat sera celle des outils. Je pense en effet qu'il n'existe pas encore d'outils réellement adapté et efficace pour accompagner les créateurs de projets à recruter et à trouver un public.
Aujourd'hui, il existe trois principaux moyens pour se faire connaître : les forums (comme celui sur lequel nous nous trouvons actuellement), les réseaux sociaux et les sites de référencements.

Parlons des forums. Que ce soit celui-ci, ou ceux de sites "concurrents", les forums dédiés à la communautés francophone de Minecraft sont des lieux où on trouve littéralement de tout. Présentation de projets, proposition de recrutements, proposition de CV, débats, demande d'aide, présentation de contenu... et j'en passe, tout y est.
Le premier avantage est que leurs utilisateurs sont d'autant plus nombreux, donc que le public potentiel pour celui qui présente son projet est important. Le deuxième avantage est sûrement que tous les types de projets peuvent s'y présenter, dans la section correspondante.
Cependant, cette profusion de contenu tend à noyer dans la masse ces présentations. Les forums devant être adaptables à tout type de contenu, je pense qu'ils ne proposent pas d'interfaces ou d'outils adaptés aux présentations de projets ou aux demandes de recrutements. Ensuite, je trouve que ces forums ne permettent pas à tous les projets de se présenter correctement, car nous sommes limités par la catégorisation des sous-forums faite par l'administration. Quand j'ai voulu faire de la publicité pour la MineServ Exposition, il n'existait pas de forum "Events", et je ne pouvais pas poster mon sujet dans la partie "Serveur", ou "Maps" par exemple..

Concernant les réseaux sociaux, je pense que toute la difficulté réside dans l'utilisation qu'on en fait. Il y a des astuces, des petits trucs qui font qu'on est plus visibles sur Twitter ou sur Facebook (publication à certains horaires, mots-clés...), mais qui, parmi les créateurs de projets, savent vraiment les utiliser ?
Aujourd'hui, et dans notre communauté, je trouve que la réussite d'un projet sur les réseaux sociaux est plus dictée par des questions comme "Est-ce qu'un youtubeur connu à RT une de mes annonces" plutôt que sur un réel contenu intéressant, et je trouve cela dommage. Car sans ce type de "coup de pouce" de comptes à plusieurs milliers ou dizaines de milliers de followers, l'énorme majorité des projets restent entre 0 et 200 followers ou abonnés.
Est-ce que donner aux créateurs de projets toutes les astuces de fonctionnement aiderai à régler le problème ? Surement, mais je ne pense pas que cela suffirait. La question est alors de trouver ce qu'il manque.

Enfin, je m'attarde quelques instants sur les sites de référencements. Pour que cela soit clair, je tiens à dire que je trouve le système même de ces sites ridicule, et je vais essayer d'expliquer pourquoi.
D'abord, ces sites ne concernent que les serveurs, ce qui est dommage puisqu'il y a beaucoup plus que cela dans notre communauté.
Ensuite, je trouve que la manière dont fonctionne et sont gérés les classements ne traduisent absolument pas la qualité des serveurs qui y sont exposés. En effet, mon expérience m'a montré que seuls les serveurs les plus aisés financièrement ou les plus fournis en joueurs (ce qui souvent va de pair) y sont correctement référencés. Et quand on sait qu'un utilisateur qui visite le site a très peu de chance de dépasser la quatrième page (règle des trois clics), cela pose à mon sens à gros soucis à tous les autres serveurs. Car je suis persuadé que ce n'est pas parce qu'un serveur a des moyens ou a beaucoup de joueurs que c'est un serveur de qualité. Surtout, tout le monde ne recherche pas des serveurs à 1000 joueurs permanent (mini-jeux le plus souvent), donc le système lèse à la fois les plus petits serveurs et les joueurs qui sont à la recherche de communautés plus réduites.


Pour conclure cette première idée, je dirai qu'aujourd'hui, et pour moi, le plus gros problème qu'ont les projets pour se faire connaître est un problème d'équité. Ceux qui n'ont pas beaucoup de moyens, ceux qui n'ont pas eu la chance d'apprendre les rouages des réseaux sociaux ou du référencement google, ceux qui se lancent à peine dans l'aventure font, pour moi, les frais d'un système ou aucun outil ne leur est donné pour qu'ils aient un maximum de chances de réussir.
Toute la difficulté est alors, je pense, d'imaginer cet outil. Mon aventure avec la MineServ Expo en était une tentative, mais personne n'a la solution miracle.

De plus, il existe surement d'autres raisons aux difficultés que rencontrent les créateurs de projets. Formations, communauté, idées... On pourrait surement en citer et en développer des dizaines d'autres, peut-être plus pertinentes que celle que j'ai essayé de développer moi-même !
Alors je vous laisse parler à votre tour ! :)
 
9 Août 2014
1 417
496
267
J'ai lu tout ton message et je dois dire que c'est bien écrit, c'est clair, les idées sont bien structurées. Aussi, je me lance pour donner mon avis sur le sujet.

Me concernant

La quasi totalité de mon expérience IG se résume à nos serveurs successifs, à moi et à des amis. Je pense même que c'est le cas pour eux. Construire a majoritairement occupé notre attention durant toutes nos heures passées sur ce jeu. Et quoi de mieux que de se retrouver entre amis pour s'y adonner ? Et donc, chacun de nous s'est déjà lancé dans moult projets, de plus ou moins grande taille. Personnellement, cela m'arrive de partager quelques-uns des miens avec la communauté Minecraft. Construisant actuellement une reproduction de Poudlard avec un ami, et cela depuis déjà des mois et des mois, je prendrai cet exemple pour expliquer un point de réflexion que je trouve intéressant. Certains ici suivent mes messages sporadiques sur le post de présentation de ce projet et ont remarqué qu'il est rare que nous construisions comme de véritables machines. Nous prenons notre temps car c'est avant tout pour nous détendre et car nous aimons le travail de qualité. Mais parfois, la volonté n'y est tout simplement pas, et c'est là le point que je voudrais aborder.

Un point de réflexion

Je pense que si tant de projets de la communauté Minecraft tombent à l'eau, c'est, entre autres, à cause du manque de motivation des joueurs. Il faut bien se mettre dans le contexte : nous avons affaire à une communauté relativement jeune. Je pense que les meneurs de projets n'arrivent pas à insuffler la motivation nécessaire pour leurs projets à leur équipe. Mon avis est qu'une équipe motivée vaut mieux qu'une équipe compétente (sans tomber dans l'excès de manque de l'un ou de l'autre dans chacun des cas). Car ce n'est qu'avec de la motivation que l'on peut se donner les moyens de réussir. Mais vu l'âge moyen des joueurs, ça ne doit pas être évident pour un meneur de projet de donner de l'intérêt de manière suffisante à ses collaborateurs.
De plus, comme tu l'as si bien écrit, chaque joueur peut entamer son propre projet lui-même. Et s'il se trouve qu'il commence à avoir moins d'envie de s'impliquer dans un projet dans il n'est pas le meneur, il peut très bien laisser tomber le projet d'un autre joueur pour s'investir pleinement dans le sien.


Je ne développe pas plus que ça, même si ça mérite de l'être. Ton point de réflexion sur l'équité est intéressant, et sur le fait que ce sont toujours "les plus gros qui raflent tout". Je vais y réfléchir pour ne pas en discuter trop hâtivement.
 

CriptoLabs

Massacreur de zombies
22 Août 2016
37
3
73
Je viens brièvement raconter une de mes expériences qui c'est déroulé sur minecraft.fr.

Je cherchais tous simplement a apprendre a build ayant l'inspiration, les idées mais un manque de techniques et de realisation.
Les seuls reponses que jai eu on etait des messages me disant "quand on sais pas on fait pas" ou encore "retourne joué a autre choses".

C'est que je trouve un peu désolant dans la communauté minecraftienne car je connais beaucoup de joueurs motivés mais un manque d'entraide entre les joueurs qui les empêchés d'avancer dans le jeu.

Merci et bonne journée
 

31elliot10

Consultant Freelance
2 Juin 2011
208
47
140
25
Je pense que les meneurs de projets n'arrivent pas à insuffler la motivation nécessaire pour leurs projets à leur équipe
Pourtant, il me semble bien que nombre de personnes motivées n'ont pas réussi à mettre ne place leur projet. Peut-être que la motivation est là au début, mais qu'elle disparaît par la suite, à cause d'un manque de résultats visibles ? Je t'accorde que les débuts d'un projet ne sont jamais palpables. Les premiers mois sont souvent faits davantage de bonnes intentions et d'idées dans tous les sens que de productions tangibles. Mais la difficulté en serait pas trop importante, à cause d'une absence d'outils appropriés par exemple ?

C'est que je trouve un peu désolant dans la communauté minecraftienne car je connais beaucoup de joueurs motivés mais un manque d'entraide entre les joueurs qui les empêchés d'avancer dans le jeu.
Une autre facette du problème est effectivement celle-ci, je pense ! Mais outre un manque d'échange entre joueurs (ce qui est sûrement le cas), il n'y a pas non plus d'endroits réellement populaire et adapté où l'on pourrait apprendre telle ou telle compétence !
 
9 Août 2014
1 417
496
267
Pourtant, il me semble bien que nombre de personnes motivées n'ont pas réussi à mettre ne place leur projet. Peut-être que la motivation est là au début, mais qu'elle disparaît par la suite, à cause d'un manque de résultats visibles ? Je t'accorde que les débuts d'un projet ne sont jamais palpables. Les premiers mois sont souvent faits davantage de bonnes intentions et d'idées dans tous les sens que de productions tangibles. Mais la difficulté en serait pas trop importante, à cause d'une absence d'outils appropriés par exemple ?
Sans doute que le manque de visibilité joue dedans, quoi que. Quelqu'un pourra toujours te dire que lorsque l'on a envie de réussir, on se donne les moyens pour. Et sur Internet, c'est d'autant plus vrai que jamais.
Je pense que c'est à cause de la moyenne d'âge de la communauté. Comme tu l'écris, au début d'un projet, les résultats sont loin d'être visibles et cela peut en décourager beaucoup. Mais qui n'en a pas conscience en commençant un projet que les résultats peuvent - en fait, ont de grandes chances - de ne pas se faire remarquer dès le début ?
Je pense également que les débuts d'un projet sont relativement exempts de complications. Mais cela, c'est le début de n'importe qu'elle entreprise humaine. Les idées sont là au début, on commence à les structurer et on trouve cela génial. Ce n'est qu'à l'effective mise en application des idées que l'on commence à se heurter aux premières difficultés. Et voilà la première différence entre les projets réussis et ratés. Le fait de surmonter ces difficultés est commun à tous les projets réussis. Je tends à croire que le niveau de motivation n'est pas étranger à l'aptitude à surmonter ces obstacles, bien plus que le manque de connaissances.
 
  • J'aime
Reactions: robin4002

31elliot10

Consultant Freelance
2 Juin 2011
208
47
140
25
Quelqu'un pourra toujours te dire que lorsque l'on a envie de réussir, on se donne les moyens pour. Et sur Internet, c'est d'autant plus vrai que jamais.
Cela voudrait dire que tous les projets avortés seraient les victimes d'un manque de volonté ? J'en doute, j'ai vu beaucoup de personnes très motivées qui étaient incapables de faire décoller leurs idées et leurs équipes, par manque de public. J'ai même vu des projets complets et finalisés tomber à l'eau parce qu'ils ne rencontraient pas d'écho dans la communauté.

Après, outre le manque de motivation, je pense aussi (et c'est un autre point) que les quelques excellents projets ou excellentes idées tendent à être noyées dans la masse d'idées médiocres ou sans avenir (parce que ceux qui les ont eu n'ont pas la motivation pour, pourquoi pas). Alors, l'utilisateur ou le joueur qui vient à la recherche d'un bon projet ne saura plus ou poser son dévolu, ce qui peine le projet de bonne facture. Si un joueur passe trois mois à trouver un serveur qui lui convient, c'est trois mois de perdu pour le serveur en question qui aurait gagné à être trouvé immédiatement par ce joueur. Résultat, il y a des personnes qui "errent" de serveurs en serveurs, faisant vivoter quelques communautés qui se basent sur un important turn-over, et des bons serveurs attendent plusieurs mois avant d'être trouvés par ces joueurs.
 
9 Août 2014
1 417
496
267
Cela voudrait dire que tous les projets avortés seraient les victimes d'un manque de volonté ? J'en doute, j'ai vu beaucoup de personnes très motivées qui étaient incapables de faire décoller leurs idées et leurs équipes, par manque de public. J'ai même vu des projets complets et finalisés tomber à l'eau parce qu'ils ne rencontraient pas d'écho dans la communauté.
Je ne sais pas si tu le fais, mais je marque une différence entre un projet avorté et un projet faisant un bide.

Un projet avorté est un projet qui n'a pas réussi à atteindre - au moins - une partie des objectifs fixés. D'ailleurs, à ce propos, ma courte expérience de vie m'a montrée que faire des prévisions était purement illusoire. Et c'est aussi pour cela que je précise "au moins", car je sais pertinemment bien que des projets peuvent réussir sans pour autant remplir tous les objectifs fixés au départ. Car chaque objectif apporte son lot de contraintes et puis, qu'entamerions-nous s'il fallait d'abord répondre à chaque contrainte posée ? Et dans la planification d'objectifs, les fameuses prévisions, l'on pense rarement à une infinité de paramètres qui peuvent venir perturber le bel équilibre que nous créons mentalement et qui nous conforte. Est-ce un mal en soi ? Non, bien sûr que non, nous sommes humains après tout. Simplement, et pour reparler de mon expérience personnelle, j'ai appris à faire fi de prévisions. Ces dernières nous masquent des pans entiers d'aptitude à adopter face aux événements futurs. Aptitudes qui ne sont jamais de trop lorsque l'on se trouve véritablement face au mur durant la mise en œuvre d'un projet qui nous tient à cœur.
Là, la question de motivation est, selon moi, d'une importance primordiale pour comprendre les raison d'un échec dans ce cas de figure.

Un projet faisant un bide est au contraire un projet ayant atteint une partie de ses objectifs, ayant surmonté les premières complications venues à la suite du commencement véritable du projet, mais malgré cela, ne rencontrant pas le succès escompté. La faute à qui, la faute à quoi ? Ici, le manque de motivation est certainement moins de mise que dans le cas précédent.
Mais cela fait partie du processus de création d'un projet. Après avoir surmonté les obstacles initiaux, on peut se heurter à quelque chose que l'on n'avait pas prévu : la projet ne correspond pas aux attentes de la communauté. Alors, il faut le remodeler selon la méthode d'essais-erreurs. Car c'est seulement de cette manière que l'on peaufine assez bien un projet pour qu'il plaise. Cela peut radicalement changer un projet d'orientation.
Nonobstant cela, de bons projets n'arrivent tout simplement pas à communiquer avec la communauté. J'entends bien ton idée de manque de visibilité de projets plus novateurs qu'un énième serveur de mini-jeux pay-to-win, mais que proposer, quel système mettre en place pour palier à ce problème du "les plus gros raflent tout" selon toi ?