Problème pour les meilleurs d'ici

Spirit

Méfie-toi.
2 Mars 2014
10 366
3 109
348
23
En supposant la trajectoire la voiture rectiligne et uniforme, et en se plaçant dans un référentiel galiléen, les seuls forces en présences sont le poids, la réaction au support (ces deux ci s'annulant car on suppose que la voiture ne varie pas selon l'axe vertical - elle ne vole pas ou ne s'enfonce pas dans le sol) et la force motrice exercée par le moteur.

Est-il donc possible de définir une force d'impact ? Cette question a-t-elle un sens ? Il faut toujours vérifier, dans un problème, la validité des hypothèses et du vocabulaire employé (on pourrait dire que le vocabulaire est une hypothèse, mais c'pas le sujet ^^). J'ai des doutes quant à savoir si l'on peut parler d'une force d'impact...
 

Wistaro

Étudiant ingénieur
5 Février 2014
1 095
166
187
25
Toulouse
www.youtube.com
La force d'impact est peut-être la réaction du support, mais horizontalement ?
En gros, la force exercée par le mur pour arrêter le bolide sans déformation (mur et voiture supposés indéformable)?

Ce serait donc l'opposé de la force appliquée par la voiture sur le mur.
Cette force dépend du couple moteur engendré, du système de transmission du véhicule..

Bonne chance pour les calculs :)
 
  • J'aime
Reactions: Libellule

Libellule

Solitude du coeur
20 Mai 2017
38
9
9
22
Lozère
Exactement je me suis posé la question aussi si ce problème avait réellement une réponse ... car une force d'impact n'est pas calculable à priori.

Après il est possible de calculer l'énergie cinétique mais je doute qu'il existe un moyen de passer de cette énergie à une force en Newton ...
 

Q-Jei

Pyromancien des Temps Anciens
31 Mai 2014
1 319
913
268
27
Sources Chaudes
En sachant que l'unité d'une force peut s'écrire en kg.m.s-2, on peut déjà déterminer quelle est la quantité de mouvement P attribuée au mur par la voiture, telle que :

P=m*v
P=890*(40000/3600)=9888,8 kg.m.s-1

Après, si on part du principe que la force d'impact est tout simplement la force appliquée par la voiture sur le mur, il y a deux scénarios possibles :

Soit la voiture se déplace à une vitesse constante et dans ce cas l'accélération est nulle et sachant que F=m*a, alors F est nulle.

Soit la voiture a atteint ses 40 km/h depuis peu de temps, et dans ce cas, l'accélération est à déterminer pour calculer la force appliquée au mur. Petit détail pour ceux qui n'ont pas fait S :
a=dv/dt

Voili voilou :*
 
Dernière édition:

Spirit

Méfie-toi.
2 Mars 2014
10 366
3 109
348
23
Tu peux aussi utiliser W le travail de la force pour passer des joules au newton, mais je doute que ce soit l'outil adapté ici.
 

Libellule

Solitude du coeur
20 Mai 2017
38
9
9
22
Lozère
En sachant que l'unité d'une force peut s'écrire en kg.m.s-2, on peut déjà déterminer quelle est la quantité de mouvement P attribuée au mur par la voiture, telle que :

P=m*v
P=890*(40000/3600)=9888,8 kg.m.s-1

Après, si on part du principe que la force d'impact est tout simplement la force appliquée par la voiture sur le mur, il y a deux scénarios possibles :

Soit la voiture se déplace à une vitesse constante et dans ce cas l'accélération est nulle et sachant que F=m*a, alors F est nulle.

Soit la voiture a atteint ses 40 km/h depuis peu de temps, et dans ce cas, l'accélération est à déterminer pour calculer la force appliquée au mur. Petit détail pour ceux qui n'ont pas fait S :
a=dv/dt

Voili voilou :*

Je comprends ton raisonnement mais pourquoi aller chercher cette quantité de mouvement puisqu'au final elle n'est pas dans la même unité que celle de la force, mise à part si j'ai pas tout comprit et dans ce cas là je me trompe.
Littéralement je comprends la formule f=m*a mais c'est bizarre que cette force puisse autant dépendre de l'accélération et être nulle s'il n'y a pas d'accélération mais si nous sortons du cadre literraire vers la réalité une force même en diminuant sa vitesse engendrera une force d'impact sur un mur
 

Wistaro

Étudiant ingénieur
5 Février 2014
1 095
166
187
25
Toulouse
www.youtube.com
Tu peux aussi utiliser W le travail de la force pour passer des joules au newton, mais je doute que ce soit l'outil adapté ici.

Si la route est supposée droite, le travail sera nul, non? Ça va pas trop nous aider.
Surtout qu'il nous manque des distances.

Je comprends ton raisonnement mais pourquoi aller chercher cette quantité de mouvement puisqu'au final elle n'est pas dans la même unité que celle de la force, mise à part si j'ai pas tout comprit et dans ce cas là je me trompe.
Littéralement je comprends la formule f=m*a mais c'est bizarre que cette force puisse autant dépendre de l'accélération et être nulle s'il n'y a pas d'accélération mais si nous sortons du cadre literraire vers la réalité une force même en diminuant sa vitesse engendrera une force d'impact sur un mur

Cette formule est vraie, mais avec nos suppositions (vitesse constante, route horizontale, pas de frottements..).
En réalité, ce n'est pas f=ma, mais la résultante de toutes les forces égal à M.a
 
  • J'aime
Reactions: Q-Jei

Spirit

Méfie-toi.
2 Mars 2014
10 366
3 109
348
23
Si la route est supposée droite, le travail sera nul, non? Ça va pas trop nous aider.
Surtout qu'il nous manque des distances.
Le travail du poids oui. Celui de la réaction au support aussi. Mais tu oublies la force motrice exercée par le moteur, dont le travail est... moteur ! Tadam !
 
  • J'aime
Reactions: Wistaro