🕒 Lecture 4 min.

Les créateurs de maps de type survie rivalisent d’ingéniosité pour offrir un univers riche et varié. Des constructions magnifiques et des structures toutes plus agréables à l’œil. Des couleurs chatoyantes, du stuff à gogo, des jungles, des savanes, des plaines, des forêts… TuturPatato et Darkdodo31 brisent ces codes et nous offrent une création où nous sommes confrontés à l’une de nos plus grandes peurs : la solitude.

 

Le spawn...

Le spawn…

Vous incarnez le dernier survivant d’un monde détruit par l’apocalypse. Bien entendu, votre but sera de survivre dans un monde hostile, où le sable a tout recouvert, et où d’infâmes créatures sont apparues dans les entrailles de la terre. On atterrit ainsi sur une sorte de plateau surélevé. Entouré d’une grande étendue désertique (une sorte de wasteland), notre spawn prend place au cœur d’un village en ruines où nous pourrons nous procurer dans les coffres les ressources de base. A peine la partie lancée, nous sommes immédiatement frappés par la beauté de la map. Le terraforming nous transmet d’entrée de jeu un sentiment de perdition qui persistera tout au long de l’aventure car, je le rappelle, vous ne pouvez vous échapper de l’endroit où vous vous trouvez, et devrez survivre jusqu’à votre mort.

Un théâtre d'une époque révolu.

Un théâtre d’une époque révolue.

Passé le choc visuel, on commence sérieusement à tenter de survivre. Là, réside l’autre grand intérêt de la map : la survie (ce qui est essentiel dans ce genre de map). Désert oblige, l’eau sera une denrée rare, et cette dernière ne se trouvera que dans les profondeurs du wasteland, dans des sortes de donjons regorgeant de créatures maléfiques… Vous devrez donc améliorer votre équipement et chercher tous les minerais aptes à vous aider dans votre quête de ce merveilleux liquide bleu. Car tant que vous n’en n’aurez pas, tout ce qui sera plantation (que ce soit de nourriture ou de végétations) vous prendra énormément de temps et malheureusement, vous pourrez constater par vous-même que la barre de faim diminuera assez vite et que le bois sera bien vite utilisé…

C'est sombre, c'est froid, mais j'entend le bruit d'une cascade...

C’est sombre, c’est froid, mais j’entends le bruit d’une cascade…

Tous ces éléments pourraient faire de Alone une référence de la survie hardcore dans Minecraft. Mais… non. Si ces aspects nous offrent un challenge très appréciable, ce dernier est facilité par une présence de minerais assez ahurissante. Le wasteland est troué de toutes parts par des grottes et autres cavernes, et ces dernières proposent une quantité très (trop) élevée de ressources primaires (fer, charbon, or et diamant). Ainsi, il ne nous faudra pas moins de 20 minutes pour s’afficher avec un équipement « full fer ». De plus, cesdites « grottes » contiennent parfois des coffres pouvant contenir une simple soupe de lapin, et d’autres fois… quatre pommes de Notch ! Et lorsque l’on aura enfin obtenu l’eau, la map ne sera plus qu’un bac à sable géant sans aucune difficulté…

Cependant, pour récupérer cette source hydratante, il faudra explorer dans les moindres recoins les cavernes dans l’espoir de trouver la structure abritant cette dernière tant convoitée. Ceci fait, ce sera dans le sang que vous obtiendrez celle-ci. Etant donné que vous êtes le dernier survivant, cela faisait bien longtemps que les monstres présents dans ces donjons n’avaient plus rempli leurs estomacs, et votre présence leur donnera faim… Attention donc… D’une difficulté honorable, ces structures sont variées, aucune ne ressemblant aux autres, ce sera un plaisir de se faire déchiqueter dans de si beaux lieux…

CONCLUSION

Alone brise les codes des maps de type survie actuelles avec succès, de par son ambiance et son sentiment de perdition totale. Un terraforming parfaitement adapté au cadre, des donjons variés et une eau qui devient plus précieuse que le diamant… On regrettera cependant une difficulté peu élevée au final, et une certaine répétitivité au bout de 2-3 heures de jeu… Toutefois, les créateurs ont réussi à influer à leur map un charme fou, et rien que pour ça, je la recommande.

Les PLUS:

+ Une ambiance géniale

+ Des donjons variés

+ L’eau, le St Graal contemporain

+ Terraforming

+ Quel charme…

Les MOINS:

– Assez facile sous les apparences

– Grottes bien trop généreuses

– Répétitif au bout d’un certain temps
– Absence de scénarios
PS : La map comporte des objectifs (indiqués au spawn), pour ceux qui aiment ça.
INFORMATIONS
Créateur(s) ; TuturPatato et Darkdodo31 
Version : 1.8
Multijoueur : Oui (mais je ne le recommande pas pour apprécier à sa juste valeur l’ambiance de la map).

 

Corrigé par TheShining & Dartasen.