L’équipe de développement de Minecraft est constituée maintenant d’un petit groupe de personnes mais vous aurez pu remarquer que nous n’avons que rarement de nouvelles des trois quarts de celle-ci. Pourquoi ?

La réponse vient de tomber même si on pouvait s’en douter, ces gens sont chargés de travailler sur l’API de modding. Hier, ils ont organisé une conversation avec les grandes têtes d’affiche du modding anglophone pour mettre les choses à plat, et expliquer clairement ce qu’ils comptaient faire afin d’avoir des retours pour mieux orienter leurs travaux.

Pour les moins érudits d’entre vous, une API est une interface de programmation, un ensemble de classes et de fonctions dédiées aux moddeurs, pouvant être appelées sans toucher au Minecraft.jar afin de leur faciliter la tâche. Développer ça permet entre autres d’intégrer officiellement au jeu des mods sans avoir à les refaire entièrement, et d’installer des « mods solo » en multijoueur sans nécessairement utiliser un launcher.

Rien de tout ça n’est à prendre comme une future nouveauté, ils donnent un rêve à atteindre et tenteront juste de s’en approcher le plus possible.

Il en a donc résulté,

  • Une partie de l’API de modding sera surement Opensource, pas d’informations sur la licence. Toute cette partie est floue.
  • Installer un mod doit être rendu simple à faire, juste déplacer un fichier .jar dans un dossier devrait suffire, il y aura d’ailleurs surement une bibliothèque de mods en ligne, peut-être accessible depuis le jeu. Ils donnent en exemple les addons sur World of Warcraft.
  • Le solo continuera à se développer comme du multijoueur en local (comme dans la 1.2.5). Le client actuel se charge de faire beaucoup trop de choses qu’il devrait laisser au serveur lors du multijoueur, Minecraft devrait être plus accessible en multijoueur pour les PC moins performants, mais notez que ça ne changera rien en solo.
  • Le rêve serait que Minecraft soit « entièrement modulaire », un mod doit pouvoir désactiver des parties du jeu comme en rajouter à travers l’API.
  • Il n’y aura pas à refaire en partie les plugins à chaque mise à jour du jeu, il n’y aura pas non plus besoin de les télécharger à nouveau.
  • Tous les mods placés sur un serveur doivent être affichés aux yeux du joueur quand il s’y connecte, il devra donner son accord pour qu’ils se téléchargent et pour se connecter au serveur.
  • Il est prévu de re-coder le moteur d’affichage du jeu afin qu’il tourne mieux (Placé dans une conversation sur Optifine)

 

Notez cet article