MCDungeon

Publié le 19 Juil 2011 à 10:07

IMPORTANT

MCDungeon connaît plusieurs mises à jour depuis la rédaction de cet article. Pour télécharger la dernière version, rendez-vous sur cette page, section « Download and Resources« , regardez la ligne « Current version : X.X.X (Python / Windows ) » et cliquez sur le lien « Python » ou « Windows » selon votre système. Les anti-Windows choisiront le lien « Python » pour les systèmes Linux et MacOS.


MCDungeon est un petit programme codé en Python, c’est un éditeur de map multi-plateformes qui permet de générer des donjons sur une sauvegarde d’un de vos mondes.

Important ! Je vous mets en garde quant à la procédure de traitement qui peut endommager vos sauvegardes existantes, travaillez toujours avec des copies ! Faites des backups avant vos expériences !

N.B. : MCDungeon a été testé avec de bons résultats de la version 1.5 à 1.7.2 de Minecraft. Mon test a été réalisé sur la 1.7.3 et cela marche également.


Images


Description

Voici la liste des possibilités :

  • Trouve automatiquement un bon emplacement sur une carte basée sur la gamme, la taille et les paramètres de profondeur.
  • Peut générer un nombre N de donjons dans une carte, ou essayer de remplir la carte avec le plus grand nombre de donjons possible.
  • Génère des plans de salle basés sur une sélection aléatoire pondérée des pièces. Les pièces sont remplies de couloirs au hasard, de planchers, des caractéristiques de la pièce, et des ruines à la surface, tous configurables.
  • La densité et l’emplacement des portes, herses, et les torches sont configurables. Option pour placer moins de torches pour que les niveaux de lumière baissent. Moins de lumière = plus de danger !
  • Un mode « hard » qui va tenter de combler les grottes naturelles à proximité dans une tentative de concentrer des mobs spawners aléatoires à l’intérieur du donjon.
  • Place des escaliers entre les niveaux, et une entrée de la tour avec un escalier en spirale. La hauteur de la tour est configurable et peut donc être vue pour de nombreux chunks.
  • Place éventuellement un portail MultiVerse (plugin Craftbukkit) au fond du donjon pour téléporter les joueurs dans le monde de votre choix.
  • Place des coffres avec leur butin dans le donjon (probablement) dans des endroits difficiles à atteindre. Un nombre arbitraire de tables de butin peuvent être configurées pour offrir de la variété. La densité des coffres est configurable.
  • Places des mobs spawners tout au long du donjon. Ils seront probablement proches des coffres, mais pas toujours. Les types de mobs sont configurables. La densité des spawners est configurable. Certains mobs «non standards» sont disponibles. ;)
  • Placement aléatoire de pièges secrets.
  • Exportation des cartes des étages vers un terminal avec des couleurs basées sur les systèmes ANSI.
  • Exportation des donjons entiers en HTML.
  • D’autres choses que j’ai laissé de côté pour éviter les spoilers. :)

Vidéos

Voici deux vidéos de démonstration, faisant le tour du rendu final de MCDungeon.


Installation

Windows

Il existe une version standalone exécutable pour cet OS qui ne nécessite pas Python pour fonctionner.

> Téléchargez le fichier zip en cliquant ici.

> Extrayez le dossier, puis lancez le fichier appelé launcher.bat.

Linux (type Debian)

Pour cet OS, on installe des dépendances et on lance le script Python dans un terminal. C’est déjà un peu plus de bricolage.

> Téléchargez la version Linux de MCDungeon en cliquant ici.

> Extrayez l’archive dans votre dossier personnel /home/<votre_login>/. Ouvrez un terminal et lancez ces commandes une après l’autre :

sudo apt-get install build-essentials python-dev python-numpy

wget http://pypi.python.org/packages/source/n/noise/noise-1.0b3.tar.gz#md5=6eadd2e599b0160c3eb414a74d44009a

tar xzvf noise-1.0b3.tar.gz

cd noise-1.0b3/

sudo python setup.py install

> Placez-vous ensuite avec votre terminal dans le dossier extrait précédemment et lancez le script Python.

cd mcdungeon-0.2.3

./mcdungeon.py -i

Mac

Même démarche que sur Linux, à vos invites de commande !

> Téléchargez la version Mac de MCDungeon en cliquant ici.(en théorie c’est la même que Linux)

> Extrayez l’archive sur votre Bureau, dans votre répertoire personnel, ou ailleurs.

> Ouvrez une invite de commande et entrez-y ceci.

sudo easy_install argparse

> Rendez-vous sur le site d’Apple pour télécharger Xcode Developer Tools en cliquant ici. Cliquez sur Download Xcode et installez le fichier téléchargé.

> Une fois Xcode installé, lancez cette commande.

sudo env ARCHFLAGS= »-arch x86_64″ easy_install noise

(Changez l’argument « -arch x86_64 » en « -arch i386 » si ça ne marche pas avec la commande ci-dessus)

> Avec votre invite de commande, rendez-vous dans le répertoire où vous avez extrait MCDungeon et lancez-le avec cette commande.

./mcdungeon.py -i


Utilisation

Réalisons notre premier test de map avec des donjons ! Dans cet exemple, j’utiliserai le terminal de Linux, rassurez-vous après avoir lancé le launcher.bat sur Windows ou avec le script Python dans une console sur Mac, les informations affichées seront les mêmes à partir de ce point. Pour les plus bricoleurs, si vous comprenez ce que demande le script, amusez-vous à essayer différents paramètres pour obtenir le dosage voulu. Cet exemple laissera surtout le hasard décider du sort de notre map.

> Créez un nouveau monde « New World » dans Minecraft, laissez générer puis quittez votre jeu.

> Lancez MCDungeon.

Enter the name of the configuration you wish to use. (leave blank for default):

> Le script vous propose plusieurs modes. Je ne sais pas quelles sont leurs différences principales mais pour cet exemple laissez blanc et appuyez sur Entrée.

Enter the name of the world you wish to modify:

> Nous avons créé « New World » spécialement pour ça. Entrez « New World » dans le champ précédent puis validez avec Entrée.

Z size:

> Les champs suivant permettent de définir la dimension des donjons. Pour cet exemple entrez -1(valeur aléatoire) puis validez avec Entrée.

X size:

> Entrez -1 également pour l’exemple puis Entrée.

Levels:

> Spécifiez le nombre de niveaux du donjon, ici nous prendrons au hasard avec la valeur identique -1.

Number of dungeons (leave blank for 1):

> Ici est demandé le nombre de donjons, dans mon exemple, je vais en placer autant que le script me le permet. Entrez -1 puis validez avec Entrée.

> Un charabia incompréhensible et dynamique apparaît, le script tourne et la magie opère. Attendez la fin de l’exécution du programme.

> Voici le rendu final une fois retourné sur « New World » ! J’admets qu’il y doit y avoir au moins un donjon par chunk, mais ça permet de voir le résultat dès que vous spawnez. MCDungeon est un outil qui nécessite l’esprit bricoleur dû en grande partie au manque d’interface graphique qui simplifierait les opérations. Il reste néanmoins un outil puissant qui pourra facilement faire le bonheur de vos projets de maps aventure.


Remarques

Pour ceux qui ont du mal avec l’installation ou ne comprennent tout simplement pas les démarches pour Linux ou Mac, n’hésitez pas à consulter le wiki officiel de MCDungeon ou à vous entraider sur le sujet du forum de cet article, avec votre aide et vos retours d’expérience.

Notez cet article

Les derniers articles par gtkshroom (tout voir)

9 commentaires

  1. Moi c’est dommage mais ça ne marche pas quand je fait MCdungeon.exeil me lance un .bat et il s’enleve et rien ne se passe

  2. CE TRUCK EST TROS BIEN
    la génération des donjons est magnifique et en plus il y a des piège de redstone dedans c génial !!!!

Commentaires fermés.

Recherche d'articles

Article à lire

Annonce

Partenaires

Rejoignez nous !