7 minutes de lecture

Voici quelques plugins et logiciels pour gérer votre serveur. Ils vous aideront lors des maintenances, lorsqu’il faut modérer ou encore configurer.

TotalBan

TotalBan n’est pas un simple plugin de bannissement de joueur mais une banlist que chaque serveur peut voir et peut agrandir. Il est développé par pyro59 mais n’est pas encore disponible en téléchargement, il devrait arriver sous peu.

Ses caractéristiques :

  • Bannir un joueur (temporairement ou définitivement);
    • Vous ne pouvez bannir un joueur que s’il est connecté;
    • Dé-bannissement seulement pour les bannissements définitifs.
  • Permissions;
  • Utilisation de MySQL;
  • Vérification et notifications d’antécédents d’un joueur;
  • Configuration du nombre maximum de fois qu’un joueur peut se faire bannir et rejoindre le serveur;
    • Configuration en fonction de la nature du bannissement (temporaire ou définitif).
  • Désactivation du plugin si l’IP n’est pas renseignée (dans server.propreties);
  • Message indiquant au joueur lors de sa connexion, le nombre maximum de fois qu’accepte le bannissement d’un joueur;
  • Utilisation de l’UUID du joueur (et non du pseudo) en cas de changement de pseudo il aura les mêmes antécédents/bannissements;
  • Configuration de l’ignorance de certains types de ban (cheat, insultes);
  • Attention ! Il se désactive si votre serveur accepte les versions crackées;
  • Configuration d’une liste de joueurs ignorés;
  • Les commandes classiques (/ban …) sont désactivées;
  • Consultation du site web (bientôt).

Commandes :

  • /tb <pseudo> [def/temp] [fly/cheat/insulte/grief/arnaque/harcèlement] <yyyy-MM-dd> <HH:mm:ss>;
  • /checkban <pseudo>;
  • /unban <pseudo> (ne marche que pour le ban définitif);
  • /ignore [add/del] <pseudo>.

Permissions :

  • tb.ban.def : Pouvoir bannir définitivement un membre;
  • tb.ban.temp : Pouvoir bannir temporairement un membre;
  • tb.unban : Pouvoir dé-bannir un membre;
  • tb.check : Pouvoir vérifier les antécédents d’un membre;
  • tb.help : Pouvoir afficher toutes les commandes du plugin;
  • tb.ignore.add : Pouvoir ajouter un membre dans la liste des ignorés;
  • tb.ignore.del : Pouvoir supprimer un membre de la liste des ignorés.

Administration Panel 2

Administration Panel 2 est un plugin créé par Lionhard98 qui vous évite de taper un grand nombre de commandes. Il vous simplifie grandement la vie, en plus d’être configurable.

Menu Administration Panel

Vous pouvez :

  • Téléporter un joueur à vous et inversement;
  • Kick/mute/ban un joueur avec une raison;
  • Geler un joueur;
  • Changer le temps, l’heure du monde ou d’un seul joueur;
  • Vous mettre en ghostmode (vanish);
  • Changer votre gamemode;
  • Annoncer des messages;
  • Vous informer sur les joueurs : santé, nourriture, xp/level d’xp, gamemode, ghostmode, fly mode, IP, regarder son inventaire, regarder son enderchest;
  • Des alias à toutes les commandes.

Commandes :

  • /administrationpanel , /acp ou /ap : ouvre le menu d’Administration Panel;
  • /ap <pseudo> : ouvre le menu d’Administration Panel sur le joueur;
  • /infotool , /info ou /it : ouvre l’outil info.

Permissions :

  • AdministrationPanel.use : Autorise l’utilisation du /administrationPanel, /apc et /ap;
  • AdministrationPanel.infotool.spawn : Autorise l’utilisation du /infotool, /info et /it.

MaintenanceManager

MaintenanceManager est un plugin créé par JeremGamer très utile lors d’une maintenance serveur. C’est en effet le plus complet.

Un serveur en maintenance pendant encore 59 minutes

Il vous permet d’utiliser la commande /maintenance qui permet de gérer… vos maintenances (sans blague): /maintenance on|off

  • Les maintenances peuvent être programmées, afin de prévenir les joueurs par exemple;
    • Vous pouvez annuler une maintenance programmée avec /maintenance cancel.
  • Définissez la durée de votre maintenance: /maintenance on [temps avant la maintenance] <durée> (C’est optionnel et les valeurs sont en minutes);
  • Tous les joueurs non OP et n’ayant pas la permission sont kickés automatiquement au début d’une maintenance et ne peuvent plus se reconnecter tant qu’elle reste active;
    • Les joueurs n’étant pas connectés au début de la maintenance ne pourront le faire.
  • Le motd sur l’écran des serveurs est modifié pendant les maintenances;
  • Les commandes peuvent être lancées depuis la console ou in-game par les joueurs ayant la permission;
  • Icône de serveur personnalisée pendant les maintenances;
  • Le plugin supporte les /reload. Cela signifie que la maintenance reste active si /reload est lancé pendant une maintenance;
  • Vous pouvez modifier les messages (pour la traduction notamment);
    • Il peut être modifié sans avoir besoin de relancer le serveur ou d’utiliser /reload grâce à la commande /maintenance reload.
  • Permissions pour toutes les commandes;
  • Vous pouvez choisir le nombre de slots disponibles durant une maintenance (de base 10);
  • Vous pouvez désactiver/réactiver tous vos plugins en temps réel sans avoir besoin de relancer le serveur ou d’utiliser /reload  /maintenance [disable|enable] (nom du plugin);
  • Les plugins désactivés restent désactivés même après un /reload ou après que le serveur a été redémarré;
  • À tout moment, vérifiez le taux d’utilisation du CPU et de la RAM grâce aux commandes /cpu et /ram;
  • Il y a des aliases du /maintenance: /mmode et /maint;
  • Commande pour faire une backup complète de votre serveur: /maintenance backup.

Commandes :

  • /maintenance on|off|cancel <temps avant la maintenance> <durée>;
  • /maintenance reload|enable|disable <nom du plugin> /maintenance backup;

Permissions :

  • maintenance.* : super permission, elle donne les droits de toutes les autres permissions;
  • maintenance.maintenance : Autorise à activer ou désactiver le mode maintenance;
  • maintenance.maintenance.cancel : Autorise à annuler une maintenance programmée;
  • maintenance.backup : Autorise l’utilisation du /maintenance backup;
  • maintenance.access : Autorise le joueur à avoir accès au serveur lors d’une maintenance;
  • maintenance.reload : Autorise à recharger le fichier config;
  • maintenance.manage.plugins : Autorise à activer ou désactiver des plugins;
  • maintenance.cpu : Autorise l’utilisation de /cpu;
  • maintenance.ram : Autorise l’utilisation de /ram.

MineJS

MineJS est un panel d’administration de serveur totalement développé en JavaScript par lelycandu76. Il vous permet de créer votre propre serveur en localhost, et de l’administrer. N’oubliez pas qu’il est encore en développement, donc des mises à jour peuvent arriver, avec de nouvelles fonctionnalités.

Pour pouvoir utiliser MineJS, il vous faut télécharger le logiciel et Node.js (liens plus bas), décompresser l’archive du logiciel puis démarrer « run.bat » présent dans le dossier. Il faut ensuite vous rendre sur  http://localhost/ ou http://127.0.0.1/.

MineJS devrait s’ouvrir et afficher les pages ci-dessous :

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur « démarrer » en bas a droite, pour commencer. Il vous faudra créer un compte administrateur (vous pourrez en créer d’autres plus tard si vous le souhaitez).

Menu création d'un compte administrateur

Puis vous devrez préciser certaines options de votre serveur, comme le répertoire d’installation du serveur, ou encore le port du serveur web.

cliquez pour agrandir

Pour le port web, de base il est de 80 car il est utilisé par défaut, vous pourrez toujours le modifier plus tard dans côté/defaults/config.yml (n’oubliez pas de relancer MineJS après).

Ensuite, choisissez la « version », seule Vanilla est disponible pour le moment, mais le logiciel est encore en développement, donc d’autres devraient arriver.

Une fois le serveur créé, gérez-le grâce à une barre de contrôle (ou vous tapez les commandes) ou regardez qui est connecté sur votre serveur.

La barre de contrôle

Liste des joueurs connectés

Liens

TotalBan : sujet officiel, téléchargement (pas encore disponible)

Administration Panel 2 : sujet officiel, téléchargement

MaintenanceManager : sujet officiel, téléchargement

MineJS : sujet officiel, téléchargement MineJS, téléchargement Node.js

 

Corrigé par THOMAS_BDM et Lycoon.

Miniature par RyZine.

Notez cet article