Un mini-jeu est une courte phrase de gameplay présente au sein d’un autre jeu. Généralement, le mini-jeu est plus petit et plus simple que le jeu dans lequel il apparaît, autrement le projet concerné serait probablement des plus brouillons et mal gérés. C’est un élément aussi classique sur notre Minecraft que dans le domaine vidéoludique en général, tout aussi apprécié des Game Designers que des Map Makers. La petite carte de PaniacBrain en est l’un des exemples les plus récents.

L’idée est assez semblable aux espèces de petits jouets que nous pouvons trouver dans des boîtes de céréales pour enfants ou dans le premier Happy Meal venu. Le joueur doit résoudre un petit puzzle coloré au fonctionnement simpliste : Vous sélectionnez avant tout le nombre de niveaux que vous désirez passer, puis vous lancer la partie. Vous ferez alors face à un certain motif sur un mur, motif qu’il vous faudra reproduire au sol. Les blocs qui forment le motif en question sont présents dans un ordre aléatoire sur la zone que vous contrôlez. Pour gagner, vous devez les déplacer jusqu’à leur donner le même emplacement que sur le modèle.

Tout est automatisé avec l’habituelle combinaison ultime du Map Maker : Redstone-Commands-Block. Pour déplacer quelque chose, il suffit de prendre en main l’item fournis dans votre inventaire puis de faire clique droit sur le bloc que vous souhaitez faire bouger. Si ce dernier peut bouger dans la direction que vous lui indiquez, tout se déroulera bien. Autrement, il restera à sa place. Le choix de la direction dépend de votre propre position. C’est exactement comme si vous poussiez le bloc. En clair, mettez vous derriere un bloc pour le faire aller de l’avant, à sa droite pour l’amener à gauche et j’en passe.

La map est ouverte au multijoueur, jusqu’à quatre participants. Dans ces cas là, dés que l’un des joueurs parvient à achever son puzzle, un chronomètre s’enclenchera pour tous les autres : Ils n’auront alors que quinze secondes pour terminer le leur. Un petit défi assez intelligent pour parfois en devenir frustrant, qui démontre une bonne gestion des blocs de commandes et des systèmes de Redstone. Même la décoration est à l’image du concept : Simple mais soignée. C’est dire.

Screenshots

Petit aperçu du système utilisé. Du bon boulot.

TÉLÉCHARGEMENT

Télécharger la map

Topic officiel

INSTALLATION

1. Téléchargez la map.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :

Windows Dont go Insane [1.8] Windows : Appuyez simultanément sur les touches symbol 7 Dont go Insane [1.8] + r Dont go Insane [1.8] et tapez %appdata%.

Mac Dont go Insane [1.8] Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

Linux Dont go Insane [1.8] Linux : Appuyez simultanément sur les touches alt Dont go Insane [1.8] + f2 Dont go Insane [1.8] et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.