Quelles sont les grandes différences visibles entre Minecraft, le jeu légendaire que nous ne présentons plus, ainsi que Hytale, le projet développé par Hypixel Studios et financé par Riot Games ? Hytale a fait couler beaucoup d’encre sur la toile, en bien comme en mal. Encensé par les internautes au niveau des graphismes et des idées le projet a pourtant été confronté à un problème, à savoir la comparaison avec son homologue Minecraft et surtout la taxation allant du terme « copie » à « plagiat ». Nous verrons au travers de cet article pourquoi de telles appellations restent fausses et en quoi les deux jeux diffèrent.

Des univers différents

Tout d’abord il faut bien comprendre que les univers ne sont pas les mêmes : les équipes de développement n’ont rien à voir. Là où Minecraft fut géré par du personnel venant de Mojang, le tout supervisé par le célèbre Markus « Notch » Personn et maintenant de Microsoft, Hytale est un projet créé et développé par les personnes derrière le serveur Minecraft Hypixel à savoir Hypixel Studio. Avec une aide financière de Riot Games, structure derrière le très connu League of Legends, le jeu n’a pas encore de date de sortie mais est une des choses les plus attendues de ces derniers mois. Les univers de ces jeux ne sont pas les mêmes et chacun a donc sa propre histoire, ses propres créatures, mécaniques, donjons et structures, quêtes, voire même tenants et aboutissants.

Un côté RPG plus poussé sur Hytale

Hytale se veut comme un jeu indépendant basé dans le même style que Minecraft, à savoir « bac à sable ». Pour autant, bien qu’ils soient les mêmes sur la forme, ils sont bien différents dans le fond. Là où Minecraft se veut comme un jeu de construction, d’exploration « basique » et de combat face à une multitude d’adversaires, Hytale lui s’axe bien plus sur le côté RPG. Ainsi, nous savons que les factions ennemies posséderont des classes, comme les Outlanders. Mais ce n’est pas tout : divers énormes biomes, nommés Zones, seront présentes dans Hytale. Au nombre (pour le moment) de quatre chacun contiendra ses propres créatures et quêtes, événements, ainsi que paysages. Mais ce n’est pas tout, puisque le monde d’Orbis sera aussi sectionné par d’impressionnants océans renfermant nombre de secrets et permettant de découvrir des récompenses alléchantes.

Au moins les 2 communautés sont d’accord sur un sujet !

Dans la continuité de l’idée RPG, des classes seront disponibles pour votre personnage, avec des armements et surtout de la magie ! Armes à distance, haches, masses, épées, dagues, couteaux de lancer… L’équipe d’Hytale promet que l’éventail d’armes et d’armures sera conséquent, et que le PvP aura une toute autre dimension que dans ce que nous avons pu voir dans les jeux de style « bac à sable » ; censés mêler stratégie, classe, magie et dynamisme avec des points de vue à la première ou à la troisième personne, c’est quelque chose à voir. Des images montrant certains effets magiques ont déjà été dévoilées, nous montrant bien que l’alliage armes et sortilèges, incantations surnaturelles seront belles et bien de la partie. Mais le joueur ne sera pas le seul à pouvoir mêler ces deux choses, puisque certaines factions comprendront des classes qui se battront à l’aide de sorts, comme chez les Outlanders.

Une autre différence majeure entre les deux œuvres est la présence, dans Hytale, d’un mode cinéma. Bien que les informations le concernant soient légères, nous nous attendons à ce qu’il soit possible de créer des courts-métrages et de les montrer à la communauté. Minecraft ne contient pas à proprement parler de tel mode, mais possède en revanche le fameux full-screen permettant ainsi d’avoir des visuels intéressants lors de gameplays ou d’exploration de magnifiques bâtiments. Les commandes ainsi que les bots et les mods présents renforcent l’esprit cinématographique du jeu et offrent aux joueurs des expériences agréables, sans forcément avoir des outils très poussés pour capturer l’image ou faire des effets. Rappelons par exemple qu’Optifine permet de zoomer via une touche, chose qui peut s’avérer très utile lors de tournages de vidéos.

Ensuite, révélés il y a peu, s’inscrivent les outils de modifications avancés. Là où Minecraft nécessite des commandes précises au niveau du changement du temps voire de la construction, Hytale aura des options d’édition pour des éléments comme la couleur des nuages, du ciel, un outil de copier-coller et même un autre outil permettant de donner des effets aux armes ! Là où Minecraft se base sur la précision, Hytale préfère donc délaisser ce focus pour une interface simple d’accès. Sympa aussi, non ?

Dans la même idée de visuel, le joueur pourra personnaliser son apparence en prenant celle d’êtres peuplant Orbis. Ainsi, il sera possible de se transformer en Outlander, en chat, en Feran… ou même pouvoir s’envoler sous les écailles d’un dragon ! Ne vous étonnez donc pas non plus de voir un pigeon armé d’un couteau de lancer… En revanche, nous ne savons pas si Hytale comportera une option permettant de modifier son skin en soi-même et de le personnaliser en suivant un pattern et des pixels, comme c’est le cas sur Minecraft.

Minecraft et ses dimensions

De plus, Minecraft possède encore et toujours des dimensions spécifiques telles que l’End et le Nether… Dimensions qui n’ont pas encore été annoncées dans le jeu du studio Hypixel. Nous ne savons pas en effet si des dimensions similaires seront implémentées au fur et à mesure du temps dans le jeu. Nous savons par contre que des peuples marins agressifs feront leur apparition, il faudra donc bien s’équiper lors de l’exploration de ce qui s’apparente à de simples fonds marins…

Nous pouvons donc conclure en disant simplement qu’il n’est pas nécessaire de comparer Minecraft et Hytale et de qualifier ce dernier comme étant un plagiat de l’autre. Ce sont des jeux totalement différents, puisque Hytale n’apparaît pas comme le jeu qui va faire disparaître Minecraft mais plus comme un hommage ultime, la consécration de tout le travail que l’équipe d’Hypixel a pu faire de base sur son serveur. Hytale et Minecraft n’en restent pas moins complémentaires, nous pouvons jouer aux deux mais sans avoir forcément les mêmes expériences puisque dans le fond, ils ne sont pas les mêmes jeux. Tout ceci va dans le même sens que comparer Call of Duty et Battlefield, FIFA et PES, Need for Speed et Burnout… Plutôt que de comparer, savourons donc la diversité que nous avons et apprécions les détails que nous trouvons chez les uns, mais pas chez les autres.

Article écrit en partenariat avec le site hytale.game