🕒 Lecture 4 min.

A votre arrivée sur Easy-craft, vous vous trouvez dans un bateau plus ou moins cassé entrain d’être réparé, échoué sur la rive d’une côté où vous trouverez une ville plus ou moins finie.

L’histoire du serveur est courte : Vous êtes un matelot, le bateau où vous étiez s’est fait attaquer par des pirates et vous vous êtes échoué. Tout le monde essaye donc de réparer le bateau afin de repartir, mais vers où ?

Comment ça se passe sur Easy-Craft ?

Easy-Craft est serveur tout juste vieux d’un mois en mode semi-rp, ici pas vraiment de survival ni de grandes constructions, le jeu de base est plus pauvre mais les ajouts du serveur eux sont très forts.

Le serveur comporte quatre villes, plutôt jolies, construites avec l’aide de World edit et du mode creative, dans lesquelles vous pourrez acheter des passerelles pour ajouter votre touche personnelle au décor féérique.

La première chose que vous y découvrirez sera le magasin, le serveur possède une économie plutôt bien rodée puisque vous pouvez tout vendre, et tout acheter (Ou presque). A l’inverse de nombreux serveurs la monnaie n’est pas un gadget : Elle est nécessaire pour tout, on crée sa ville en achetant une parcelle, on achète ses grades, on achète son terrain pour faire sa maison… Néanmoins il y a peu de commerce entre joueurs, peut-être même qu’un aspect « farming » pourrait s’installer au bout de quelques jours de jeu.

Vous remarquerez aussi qu’on peut réparer ses objets chez un forgeron contre une rémunération plutôt équilibrée, une partie entière de Minecraft se perd alors, ici l’équipement prend une place importante vu qu’il se garde à vie, car effectivement sur Easy-craft mourir n’entraine pas la perte des objets. De quoi rappeler des souvenirs de RPG aux plus gamers d’entre nous.

En se baladant un peu plus vous découvrirez l’entrée du métro qui offre des téléporteurs vers les villes :

Le quartier général, le spawn.

Sabaku, la ville du désert

Sudrassil, l’arbre géant

Lorkia, la ville de glace et son golem

Le nether

De bien jolies villes pour la plupart, grandes et entièrement protégées, ce qui obligera le joueur à marcher quelques centaines de mètres avant de pouvoir récoler un seul bloc, un petit détail qui pèsera tout de même au bout de quelques jours de jeu.

Après les cubes, les gens

Parce qu’un serveur peut tirer beaucoup de sa communauté et de son équipe administrative (Aquilon l’a prouvé), il est important d’y dédier tout un point.

La force d’une communauté se forme en partant du recrutement, se faire accepter sur Easy-craft n’est pas quelque-chose de très difficile. la partie recrutement de leur forum le démontre, un modèle pré-fait à respecter au cas ou l’inspiration manque et une rigueur de l’orthographe plutôt faible.

Tout dépendra de votre niveau à vous, peut-être trouverez vous que c’est un avantage si vous êtes moins regardant ?

L’équipe d’administration quant à elle est plutôt classique, bien qu’elle soit trahie par un soupçon léger d’amateurisme. Des défauts d’organisation rendent l’arrivée des nouveaux joueurs compliquée, dégradant l’aspect role-play du serveur en laissant les joueurs dans l’ignorance totale sur beaucoup de points importants.

L’histoire du serveur par exemple est très difficilement trouvable sur le forum, ne faisant que quelques lignes le manquement est plutôt inexpliqué.

Le second point flagrant concernera les règles du serveur qui ne sont tout simplement pas écrites entièrement, tant est que la première maison d’une bonne partie des joueurs se fera supprimer pour une raison ou pour une autre (différence sur l’architecture, trop proche d’une ville).

Pour quelques détails supplémentaires,

  1. Le serveur dispose d’une boutique pour acheter des « Dollars » (Monnaie du jeu)
  2. Il existe une chaine Youtube dédiée, un profil Google+ ainsi qu’une page Facebook mais étrangement pas de compte Twitter pour nous suivre, on leur pardonne.
  3. Le serveur est en version 1.0.0, si vous êtes déjà en 1.1 il existe plusieurs outils qui peuvent changer votre version du jeu (Le plus connu étant Craftback)

 

Les bons points

  • L’économie omniprésente
  • Votre personnage dispose de talents à monter (Minage, bucheronnage, excavation, combat à l’épée…) qui seront en fait un point crucial du gameplay, un bon point d’originalité !
  • Grâce à l’architecte et aux bons outils de construction qu’il a à disposition, les « grandes » constructions sont souvent belles.
  • Absolument aucun lag à tout moment de la journée
  • Facilité d’accès au serveur…

Les mauvais points

  • …Qui rend le niveau des constructions et l’orthographe de la communauté assez mauvais
  • Un manque d’organisation du forum (Roleplay, règles…)
  • Des trajets un peu longs pour chercher ses ressources
  • La sensation de faire du farming au bout de quelques jours de jeu

Pour conclure, Easy-Craft n’est pas un serveur où l’histoire égalera un livre de H.P. Lovecraft, selon le type de joueur ça sera un avantage, ou non. On s’y amuse principalement grâce à ses plugins de gameplay et son ambiance ! Les mauvais points sont nombreux mais plutôt simples à changer. L’important est donc là.

 

Site : easy-craft.fr
Adresse : GAME.EASY-CRAFT.FR