Si la paramètre « superflat » lors de la création d’un monde arrange certains constructeurs, la map ainsi créée n’en reste pas moins profonde de 3 blocs seulement.

Superflat++ change ce principe, en ajoutant des options de profondeur supplémentaires : 32 blocs, 64 blocs et 128 blocs.

L’auteur, ThoughtsofGlought, favorise ainsi des constructions souterraines, et beaucoup d’autres possibilités.

Est ajoutée, en plus, une option qui permet de choisir l’élément dans lequel vous voulez générer votre map superflat ! C’est à dire que vous pouvez générer une carte en verre, si ça vous tente… (quand à l’utilité… c’est vous qui voyez).

En tout état de cause, voici quelques images :

Je suis sûr que vous avez pensé à un briquet…

Pourquoi pas ? Qui a déjà construit en citrouilles ?

Les blocs disponibles sont : la pierre, la cobblestone, le sable, la pierre de sable, les planches, l’argile, le verre, la glowstone, le gravier, la glace, la pierre du nether, l’obsidienne, les citrouilles, le bois, les briques, la stonebrick, la soulsand, la brique du nether, les blocs de diamant, de fer, de lapis et la laine.

Vidéos :

Liens :

Topic

Téléchargement du mod

Installation :

Téléchargez le mod et Winrarsi vous ne les avez pas déjà. Une fois fait, vous devez trouver votre fichier « minecraft.jar » dans votre dossier « .minecraft/bin« , son emplacement est différent selon votre système d’exploitation.

Windows
Allez dans votre dossier roaming, pour se faire appuyez simultanément sur la touche « Windows » puis « R« , et entrez le texte « %appdata% » avant de valider.
Dirigez-vous dans le dossier « Minecraft » puis allez dans « Bin »

Linux
Le dossier est situé à « ~/home/utilisateur » Appuyez sur ALT + F2 et tapez « .minecraft » pour vous y rendre directement. Allez ensuite dans le dossier « Bin »

Mac OS
Le dossier minecraft (Sans le point) est situé à « Utilisateur > Bibliothèque > Application support »

 

Une fois votre Minecraft.jar trouvé, ouvrez-le avec votre logiciel d’extraction (Qui s’appelle 7ZFM si vous utilisez 7Zip). Mettez la fenêtre dans un coin de l’écran, et ouvrez tous les fichiers téléchargés précédemment de la même façon, qu’ils soient visibles sur l’écran en même temps.

Sélectionnez la totalité des fichiers dans chaque fenêtre, et faites-les glisser dans celle de votre « minecraft.jar ».

Supprimez le fichier « META-INF » dans votre « minecraft.jar », fermez tout, et lancez Minecraft.