logo dragonic evolution

Draconic Evolution est un mod créé par brandon3055 à l’origine pour le modpack TolkienCraft de GreatOrator. Il ajoute de nouveaux outils, machines et objets puissants ainsi que des rituels et un modèle de recherche en jeu. Le contenu du mod est basé sur un bloc de minerai le Draconium.

Draconic Evolution est un mod qui introduit des armes, des outils, des armures, des machines, des unités de stockage, des rituels, des recherches et bien plus encore. Tous les objets et blocs du mod sont fortement dépendants du minerai de Draconium (qui est apparait dans le monde extérieur et le Nether, mais qui est plus commun dans l’End) ainsi que du flux de Redstone pour l’énergie.

Beaucoup d’objets se déclinent en deux niveaux ou plus, en commençant par le Wyvern, jusqu’au Draconic, qui est considérablement plus puissant. Tous les objets et leurs utilisations peuvent se retrouver en jeu dans la Draconic Evolution Information Tablet.

craft Draconic Evolution Information Tablet
La Draconic Evolution Information Tablet se crafte à l’aide de pierre et de Craconium Dust

Bien débuter avec Draconic Evolution

Ce guide vous aidera pour évoluer dans l’évolution draconienne. Il présente les principales étapes pour grimper dans l’arbre de l’Evolution Draconique.

Ressources nécessaires

Voici une liste des matériaux dont vous aurez besoin pour progresser dans Draconic Evolution. De plus, vous devez avoir accès à l’End pour obtenir efficacement la Poussière de Draconium (Draconium Dust) ; il est recommandé de tuer l’Ender Dragon pour sa poussière et son coeur.

  1. Une ferme à Wither, car le mod a besoin d’étoiles du Nether pour créer des cœurs draconiques, et plus tard des cœurs de Wyvern.
  2. Environ 176 lingots d’or, 43 diamants et plus de 3 piles de lingots de draconium pour obtenir un ensemble complet de Wyvern avec des outils de Wyvern, un infuseur d’énergie et un coffre draconique.

Obtenir les objets de base

Il est recommandé de se procurer « Draconic Evolution Information Tablet« . Ensuite, il faut obtenir un Coffre Draconique comme unité de stockage polyvalente. L’étape suivante consiste à fabriquer l’équipement Wyvern en vue de l’équipement Draconique. Ces derniers sont extrêmement puissants par rapport au diamant, ils fournissent des boucliers, une extraction rapide et des dégâts importants.

Evoluer jusqu’au niveau draconique

Si vous avez déjà tué le dragon, vous devriez avoir un Coeur de dragon que vous pouvez utiliser pour obtenir des blocs de draconium éveillés (Awakened Draconium Blocks) à l’aide de noyaux draconiques, d’une explosion et de blocs de draconium chargés. Vous aurez besoin d’environ six cœurs pour passer au draconium complet.

Ensuite, utilisez la pierre de résurrection (Resurrection Stone) lors du rituel de la résurrection draconique (Ritual of Draconic Resurrection) pour obtenir les autres cœurs pour les outils/armures draconiques. Pour un potentiel maximum, vous devez créer un modificateur d’amélioration (Upgrade Modifier) afin de maximiser leurs outils et armures. L’amélioration au maximum nécessite beaucoup plus d’étoiles du Nether, de draconium, d’or, de diamants et de draconium éveillé. La mise à niveau utilise des noyaux ; les noyaux éveillés sont les plus efficace.

Tesson du chaos

Si vous souhaitez progresser davantage ou si vous avez besoin de plus d’énergie, vous devrez trouver une île du chaos (Chaos Island) située à chaque intervalle de 10k blocs de l’île principale, y compris les angles. Ensuite, tuez le Gardien du Chaos (Chaos Guardian) pour obtenir deux Coeurs de Dragon qui vous seront utiles plus tard. Les deux coeurs sont utilisés pour créer plus de draconium éveillé.

Maintenant, vous pouvez obtenir des Tessons du Chaos (Chaos Shards) en brisant le Cristal du Chaos au centre de l’île. Notez que cela va déstabiliser l’île, provoquant une explosion massive. Ensuite, vous pouvez maintenant créer un réacteur draconique qui peut générer beaucoup d’énergie à un certain coût. Soyez avertis, si vous ne faites pas attention, il explosera, décimant tout dans un rayon. Avec cette production d’énergie, vous devrez stocker l’énergie produite, et c’est là qu’intervient le système de stockage de l’énergie.

Utiliser le réacteur draconique

La meilleure analogie pour le réacteur draconique est le réacteur nucléaire d’IndustrialCraft 2 (IC2). Il n’a pas le niveau de complexité du réacteur IC2, mais il est beaucoup plus dangereux et peut produire des quantités folles de flux de Redstone (RF). Tout comme le réacteur IC2, si vous n’avez pas la bonne configuration, il explosera.

Contrairement au réacteur IC2, il n’y a aucun moyen de contenir l’explosion, et il a un rayon d’environ 300 blocs. L’explosion tuera tout ce qui est en vue, y compris les joueurs en mode créatif. Il est recommandé de la placer loin ou dans une autre dimension comme le Nether ou le Last Millenium from Extra Utilities.

Les éléments nécessaires

Voici les éléments nécessaires que vous devrez obtenir pour faire un réacteur draconique :

Au total, pour pouvoir le construire, vous devrez récolter1880 lingots de draconium et 1456 lingots d’or ! Heureusement, il suffit de visiter une seule île du Chaos. Vous ne pouvez cependant pas briser le cristal tant que le Gardien du Chaos n’est pas vaincu, et le combat est très difficile. La récompense est cependant pratiquement infinie.

Veuillez noter que vous aurez également besoin d’injecteurs de fusion chaotique (Chaotic fusion injectors). Pour en obtenir 10, vous devez vous rendre sur 2 îles du chaos supplémentaires… ce qui signifie 2 combats supplémentaires de Gardien du Chaos.

Construction

Tout d’abord, vous devrez placer le cœur du réacteur draconique (Draconic Reactor Core) à l’endroit où vous voulez que le centre de votre réacteur se trouve. C’est là que la réaction réelle aura lieu, et elle se développera en fonction de la température et du combustible que vous y mettrez. Ensuite, vous prenez 4 stabilisateurs de réacteur (Reactor Stabilizers) et vous les placez en anneau autour du cœur, la distance recommandée étant de 5 blocs.

Ils peuvent se trouver à un bloc au-dessus ou au-dessous du cœur, et peuvent se trouver jusqu’à 8 blocs de distance, mais doivent être dans la même configuration. Ils peuvent également être placés verticalement autour du noyau. Ils doivent avoir une ligne de vue directe sur le noyau lorsqu’ils sont placés, sinon ils ne s’enregistreront pas. Quelques conseils pour la construction : En s’accroupissant pendant leur placement, ils sont tournés vers vous. En les plaçant à 5 blocs ou plus, vous vous assurez que le réacteur n’engloutira pas les stabilisateurs, car ils ne fonctionnent pas s’ils sont à l’intérieur du réacteur.

Une fois l’anneau construit, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’un des stabilisateurs pour faire apparaître l’interface graphique du réacteur. S’il n’y a pas d’interface graphique, vous devez alors remplacer le stabilisateur. A droite de l’interface graphique se trouve l’état du réacteur. Si l’écran indique « INVALID SETUP », vous devez trouver le stabilisateur qui n’est pas connecté, sinon il devrait indiquer « Offline ». Maintenant, vous devez placer un injecteur d’énergie sur l’un des angles du cœur qui n’a pas de stabilisateur de réacteur. Ce bloc est important, car il renvoie les radiofréquences dans le réacteur, ce qui est expliqué en détail plus loin.

La sécurité avant tout

Avant de mettre le réacteur en marche, il est probablement bon de prévoir des dispositifs de sécurité supplémentaires. Le réacteur n’a pas de concept de « limites », et donnera ou prendra autant de RF que possible. Cela créera un réacteur instable, et éventuellement une explosion. C’est une bonne idée d’utiliser quelques portes de flux (Flux Gates), qui limitent la quantité de RF/t qui peut passer à travers le réacteur.

Portes de flux avec potentiomètres
Portes de flux avec potentiomètres

Il est également réglable avec un signal de redstone, donc il judicieux de placer un potentiomètre sur chacune d’entre elles. La porte de flux est directionnelle, l’angle avec le carré violet étant l’entrée, et l’angle avec le carré orange étant la sortie. Placez une porte de flux avec son angle violet à l’arrière d’un des stabilisateurs, puis placez une seconde porte de flux avec son angle orange en face du fond de l’injecteur d’énergie. Cela vous permet de contrôler la quantité de RF/t qui sort et entre dans le réacteur, respectivement.

En outre, une autre façon de sécuriser le réacteur est de placer la porte 50 blocs ou plus au-dessus du terrain. Ainsi, s’il explose, il détruira tout votre équipement utilisé pour maintenir votre réacteur stable comme il le ferait dans les deux cas, mais il ne dévastera pas votre base et il n’y aura de lave !

Mise sous tension

Un réacteur draconique alimenté, mais non activé.
Un réacteur draconique alimenté, mais non activé.

Maintenant que vous avez un réacteur draconique entièrement construit, il faut y insérer du combustible. Le réacteur draconique fonctionne à partir de blocs de draconium éveillés (Awakened Draconium Blocks) et peut contenir jusqu’à 8 blocs de combustible. Une fois que vous avez mis le combustible dans le réacteur, vous avez peut-être remarqué que la taille du cœur a augmenté. C’est un indice que vous devez avoir l’espace nécessaire pour le cœur, sinon il ne sera pas stabilisé correctement. S’il ne peut pas être stabilisé correctement, le réacteur explosera.

Avant de le mettre en marche, il est utile de noter quelques informations mineures sur l’interface graphique. La barre la plus à gauche affiche la température du cœur. Une fois que celle-ci a dépassé 2000°C, le réacteur explosera si vous en cassez une partie. La barre du milieu à droite affiche la saturation d’énergie, vous ne voulez pas que celle-ci soit de 0 lorsque le réacteur est en marche, car il essaiera de générer des RF/t infinis et d’exploser.

Un réacteur draconique prêt à être activé.
Un réacteur draconique prêt à être activé.

Maintenant que le réacteur est chargé de combustible, vous pouvez appuyer sur le bouton en bas à droite appelé « Charge Reactor ». Une fois que ce bouton est enfoncé, le réacteur a besoin de beaucoup de radiofréquences pour se recharger. Celui-ci doit être inséré via l’injecteur d’énergie (Energy Injector). Si vous avez suivi la section « La sécurité avant tout », vous pouvez ajuster le Flux Gate pour permettre à plus de RF/t de circuler dans le réacteur. Une fois que le réacteur a chargé son champ de confinement (la barre du milieu à gauche) à 50%, la saturation en énergie (la barre du milieu à droite) à 50% et sa température (la barre de l’extrême gauche) à 2000°C, le réacteur peut être activé. Il est recommandé de lire la section « Maintenir la stabilité » avant d’activer le réacteur. Une fois qu’il est en marche, les radiofréquences sont extraites par les stabilisateurs et injectées par l’injecteur d’énergie.

Notez que l’injecteur d’énergie peut consommer une quantité quasi infinie de RF/t, et utilisera l’énergie consommée en une seule fois pour charger son champ de confinement, sa saturation ou pour se chauffer. Cela signifie que, si vous connectez l’injecteur d’énergie à une source d’énergie capable de fournir une quantité infinie de RF/t (comme un noyau d’énergie), il le videra complètement en une seule fois sans même commencer à charger la saturation d’énergie.

Maintenir la stabilité

La dernière chose que vous souhaitez c’est que votre base se transforme en un désert nucléaire à cause d’un réacteur draconique déséquilibré. Pour cela, il faut comprendre l’interface graphique et les chiffres qui se cachent derrière tout cela, littéralement. Appuyez sur le bouton « Stats » et le milieu de l’interface graphique affichera un tas de chiffres concernant le réacteur. Combiné aux 4 barres, cela vous donne toutes les informations dont vous avez besoin sur votre réacteur pour l’empêcher d’exploser.

Commençons par les chiffres les plus importants. Le Champ de Confinement (Containment Field) est la seule chose qui empêche le Réacteur de vous vaporiser, vous et l’espace environnant. Il est représenté par la barre centrale gauche, et le taux de charge du champ (Field Load Rate). Plus le champ de confinement est fort, plus il faut de RF/t pour le maintenir à ce niveau. Le taux de charge du champ indique les RF/t actuels que vous devez injecter dans le réacteur via l’injecteur d’énergie afin de le maintenir au niveau actuel. Il n’y a pas de limite au niveau du champ de confinement, mais vous devez vous assurer qu’il reste supérieur à 0 %. Plus le niveau du champ de confinement est bas, moins il utilise de RF/t et plus votre réacteur devient efficace, mais il réduit également la marge de manœuvre sur la sortie.

La deuxième chose la plus importante à propos du réacteur est la température. Plus vous tirez d’énergie du réacteur, plus il devient chaud, produisant ainsi plus d’énergie. Ceci est représenté par la barre à l’extrême gauche et le chiffre du facteur de charge de la température (Temperature Load Factor). Plus il fait chaud, mieux c’est, car cela signifie que votre réacteur utilisera moins de combustible. Cependant, s’il dépasse 8000C, le facteur de charge de température commence à augmenter à un rythme exponentiel. Cela signifie que plus il fait chaud, plus le champ de confinement est sollicité. C’est une mauvaise nouvelle, donc la température optimale pour le fonctionnement de votre réacteur est de 8000C. De plus, si la température descend en dessous de 2000C, la réaction devient trop froide pour fonctionner, donc le réacteur s’arrête tout simplement. De plus, vous ne pouvez pas casser un bloc du réacteur si la température n’est pas inférieure à 2000°C.

L'interface graphique d'un réacteur en fonctionnement
L’interface graphique d’un réacteur en fonctionnement

Le troisième aspect le plus important est le taux de génération (Generation Rate) et la saturation énergétique (Energy Saturation), qui est représenté par la barre centrale droite. Lorsque vous retirez les RF du réacteur, vous le sortez de sa saturation. La réaction s’accélère alors pour tenter de remplacer cette énergie manquante. La quantité d’énergie produite par le réacteur est représentée par le taux de génération. Plus la saturation est élevée, plus le taux de génération est faible. De plus, plus le taux de génération est élevé, plus la température de la réaction est élevée.

Quatrièmement et finalement, il y a la consommation de carburant (Fuel Consumption). Celle-ci est représentée par la barre de droite ou niveau de conversion du combustible, taux de conversion du combustible et masse du noyau. La masse du cœur est la quantité de combustible que vous avez initialement chargée dans le cœur du réacteur. Elle ne change pas du tout, sauf si vous insérez ou extrayez du combustible et des sous-produits. Le niveau de conversion du combustible vous indique la quantité de combustible qu’il vous reste, ou la quantité de combustible qui a été convertie en chaos. Enfin, le taux de conversion du combustible est le chiffre le plus important ici. Il vous indique combien de combustible est dépensé par coche pour maintenir la réaction. Un réacteur parfaitement stabilisé brûle 0 nb/t. Plus le réacteur reste longtemps à une certaine puissance de sortie, plus la température augmente, ce qui signifie que plus de RF/t sont générés. Comme il s’agit d’une puissance constante, l’excès va dans la saturation, ce qui fait baisser la RF/t générée. Cela réduit le taux de conversion du combustible, et signifie que plus le réacteur reste équilibré, plus il dure longtemps sans avoir besoin d’être rechargé.

Explosion du réacteur

Si le réacteur explose, c’est la panique. Il ne restera rien d’autre qu’un trou. Donc, pour simplifier les choses, ne le faites pas exploser. S’il explose et que vous portez un ensemble complet de blindage draconique, alors vous pourriez survivre.

Aller plus loin avec le mod Dragonic Evolution sur le wiki :

Les objets ajoutés par le mod Dragonic Evolution.
Tous les objets qu’ajoute le mod.

Télécharger Dragonic Evolution

🔨 Ce mod nécessite l’installation de Minecraft Forge

✅ Source : Dragonic Evolution – Curseforge