🕒 Lecture 3 min.

« Tout était normal jusqu’à cet événement. Mais maintenant, il est ici. Je sais qui il est. Ils savent qui il est. Il l’a prise. Mais plus rien ne compte désormais. Même plus elle. Même plus elle… »

Une Map terrifiante..

Amateur de frissons et de cubes, Mah Tamato vous lance un défi : finir cette Map type horreur d’un nouveau genre.

En effet, ces dernières années, Minecraft a beaucoup évolué, au point que l’on puisse désormais s’émerveiller et frisonner en jouant sur certaines Maps, à la Slender Walpole par exemple. Pour donner un ton effrayant à son projet, le créateur joue essentiellement sur les sons oppressant et les screamers, je déconseilles donc cette carte aux plus cardiaques d’entre vous.

Un couloir pas franchement rassurant...

Vous jouez Frederick Mannings, le père d’une certaine Jessica que vous recherchez activement. La donzelle a en effet disparu, très certainement au détour d’une crise d’adolescence imprévue. Cependant, une série d’événements étranges s’installent et perturbent vos recherches. Sachez que vous en avez pour environs 20 ou 30 minutes, dans la solitude et le silence le plus complet. Oui, c’est un projet Solo uniquement.

Quelques Screenshots :

Un début dans un hôpital psychiatrique

Le joueur spawn dans une salle, a l’intérieur d’un hôpital. On y apprend qu’on incarne Frederick, un patient visiblement schizophrène. Après avoir appuyer sur le bouton correspondant, le joueur est téléporté le 22 juin, c’est à dire un jour avant l’incarcération dans cet l’hôpital, devant sa maison. Du bon vieux flashback.

Le portail de la propriété avec un Osmoz furtif

L’extérieur paraît paisible, on y voit des fleurs, des lapins et un ciel bleu. Un dépaysement total, zone de repos pour tout ce qui vous attend vraiment.

Il faut une clef. Ou est-elle ?

Une fois le portail dépassé, le temps change et certains sons perturbant apparaissent…l’aventure commence.

Une maison peu accueillante.

EN CONCLUSION :

Une Map bien réalisée, l’auteur exploite bien toute les capacité de la 1.8, une ambiance perturbante, déconseillée aux âmes sensibles. Il y a bel et bien des screamers, jouer de nuit n’est réservé qu’aux plus courageux ou habitués du genre.

Points Positifs : Ambiance pesante, musiques et sons bien choisis, histoire qui assure le minimum syndical même si un peu banale à mon gout, aucun bug au niveau des command blocks.

Point négatif: j’ai eu un Bug au niveau du lit, au tout début du level ( j’ai rechargé la Map et le bug a disparu). Durée de vie trop courte (seulement 20 à 30 minutes ). Un mode multijoueur aurait été agréable, même si le mode solo est plus immersif.

Trailer :

INSTALLATION :

1. Téléchargez la map ici

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :

 Splatoon Windows : Appuyez simultanément sur les touches  Splatoon +  Splatoon et tapez %appdata%.

 Splatoon Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Splatoon Linux : Appuyez simultanément sur les touches  Splatoon +  Splatoon et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.

Bon jeu !