Je le dit encore une fois : ces articles n’ont pas pour prétention de détenir la vérité réelle véridique véritable et indéniable ! Je ne suis pas une démarche journalistique, mais uniquement basé sur une expérience personnelle et de ce que j’ai pu voir. Bonne lecture! Bannière /!\ Attention : je fais ces analyses humoristiques en me basant sur la communauté francophone, et aussi à travers ma navigation sur les forums de Minecraft.fr : il se peut que ce qui est dit ne soit pas entièrement représentatif ! De plus, certains traits sont simplifiés, ou grossis, pour les besoins des articles ! /!\

Aujourd’hui : la bête noire des crafteurs, le nemesis du joueur honnête.

Certains joueurs sont des gens tout à fait normaux qui jouent pour passer du bon temps. D’autres, non. Alors qu’ils pourraient écraser des fourmis dans leur jardin comme le ferait n’importe qui ayant du temps à perdre et des nerfs à passer, certains joueurs préfèrent déverser leur colère et leur manque de civilité sur les serveurs de jeu : voici devant nous, les « Kevin », « Kikoos » et autres « Minges » (terme anglophone). Mais attention! Il ne faut pas mettre les newbies normaux dans le même panier qu’eux ! Quelqu’un qui est nul au jeu n’est pas nécessairement nocif à la communauté ! Tenez, voici un exemple simple permettant de différencier facilement ces deux types de crafteurs : Comparatif maisons

La différence me semble assez explicite.

Le kikoo pourrait ainsi être défini comme un joueur, souvent débutant, pensant malin de semer chaos et désordre dans les serveurs qu’il visite : car oui, s’il fout la merde en solo, tout le monde s’en fout, concrètement. De toute façon, même s’ils sont débutants, ils connaissent miraculeusement toutes les techniques existantes pour enquiquiner ses paisibles voisins : destructions et sabotages de constructions et systèmes, assassinats aléatoires et injustifiés, le kikoo maîtrise de nombreux arts.

Maison griefée

« Encore une journée productive! »

Mais malheureusement, même quand le kikoo se sent l’esprit d’un builder, il se contentera d’une construction en terre qui sera soit supprimée par l’administration du serveur, soit décriée par l’ensemble des joueurs : le kikoo, même dans ses tentatives créatrices, n’est jamais apprécié, et est ravi de renvoyer haine envers les joueurs.

Finalement, le kikoo est une métaphore du joueur lambda sur son environnement : le kikoo grief à tout bout de champ ? Le joueur lambda récolte des ressources de partout sans en replacer. Le kikoo tue tous les joueurs qui n’ont rien demandés ? Le joueur lambda tue tous les animaux passifs. Le kikoo construit mal ? Le joueur lambda ne prend pas soin de son environnement.

Ainsi, la prochaine fois que vous enverrez balader un kikoo, pensez à vos parties en solo ! Vous êtes tous pareils !

Promis, la prochaine fois je traite un sujet plus tranquille.