[Map] Bounty

Publié le 12 Avr 2019 à 03:04

« Depuis près de six décennies, le dirigeable victorien – une merveille technologique au design aussi simple qu’un navire et un ballon – a dominé les cieux« , lit-on dans la description de la dernière construction de Meafcraft. Mais comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, les temps changes, alors que ce dirigeable victorien est sur le point d’être abattu par un navire poisson, une merveille moderne appelée The Bounty.

« Le Bounty est une construction qui dépeint une histoire de conflit entre l’ancien et le nouveau« , dit Meafcraft, le nom du navire est une référence à la prime de six millions sur la tête de son équipage. Six millions de quoi ? Des dollars ? Livres sterling ? Minecoins ? Quelle que soit la devise choisie – même si c’est le yen – c’est une mauvaise nouvelle pour l’équipage.

«C’est la représentation d’une poursuite entre deux dirigeables», explique Meafcraft «et comment l’ancienne technologie, bien que jadis considérée comme nouvelle et supérieure, finira par devenir dépassée et finalement obsolète« . Le plus petit dirigeable représente les dirigeables de l’époque victorienne, en bois et en toile, et The Bounty est le navire le plus récent et le plus puissant, fabriqué avec la technologie innovante steampunk et basé, malheureusement, sur un vrai poisson.

Même à sa taille normale, le Pterois du monde réel est un ennemi qui vaut la peine d’être effrayé. Non seulement il est venimeux et dangereux pour les humains, mais il n’a pas non plus de prédateur naturel – ce qui signifie que rien ne peut l’arrêter. Chouette. « De nombreux endroits, tels que la Floride, ont même accordé des primes substantielles si vous tuez ces poissons pour les contrôler« , a déclaré Meafcraft. « C’est comme ça que j’ai trouvé le nom du projet » (ndlr : bounty = prime).

La première étape de la construction du Bounty consistait à planifier l’échelle. Meafcraft a élaboré un plan approximatif en utilisant des blocs de laine pour décider de la hauteur, de la largeur et de la longueur de la construction. Le navire lui-même est en grande partie fabriqué à partir d’argile et de briques de pierre teintées pour représenter le métal, avec des accents d’or et de briques du nether et de verre pour les ailes afin de leur donner un aspect transparent.

« J’avais initialement utilisé de la laine blanche« , explique Meafcraft, mais après avoir constaté à quel point la construction était recouverte par les ailes, il passa au verre, « pour exposer davantage le navire. »

Il y avait aussi le défi de mélanger la forme organique d’un poisson avec la forme mécanique d’un dirigeable. « Mon meilleur plan était de construire un poisson, puis d’ajouter les éléments steampunk« , explique Meafcraft. « La partie la plus ambitieuse de la construction était la mise en œuvre steampunk du dirigeable.« 

Meafcraft voulait quelque chose qui soit conçu pour ressembler à un poisson, mais qui soit immédiatement reconnaissable en tant que dirigeable, ce qui implique d’intégrer des détails industriels dans le poisson. Regardez bien, vous verrez que les ailerons sont les voiles du navire, la bouche et les yeux sont des fenêtres et que la langue est en réalité un fusil à harpon. Et si vous regardez la langue, n’oubliez pas de vous baisser.

« Je ne suis pas naturellement un constructeur de matières organiques« , admet Meafcraft. « Il a fallu énormément de complexité et de planification pour avoir un bon rendu. » L’intérieur peut sembler compliqué, mais pour Meafcraft, c’était beaucoup plus simple que l’extérieur. « J’ai de l’expérience dans la construction et la planification d’intérieurs, mais pour un dirigeable conçu à partir d’un poisson ? Cela a certainement pris du temps !« 

Le rendu final en vaut la peine, cependant, et Meafcraft convient: « c’est probablement l’un de mes meilleurs !« 

Le Bounty peut paraître terrifiant, mais il a été conçu pour les joueurs. « J’ai conçu cette carte pour que les gens puissent l’explorer« , déclare Meafcraft, « et j’espère que les joueurs pourront peut-être créer un récit pour eux-mêmes ! » Donc, si vous voulez explorer l’intérieur d’un poisson mortel, vous pouvez jeter un œil à The Bounty sur Planet Minecraft.

[Map] Bounty
3.2 (64%) 5 votes
Suivez-moi

Keither

Rédacteur chez Minecraft.fr
« Une vision sans action n’est qu’une hallucination.» – Michael Kami
Suivez-moi

Les derniers articles par Keither (tout voir)

Installation d'une map

  1. Téléchargez la map.
  2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.
  3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :
    • Windows : Appuyez simultanément sur les touches "Windows" et "R" et tapez %appdata%.
    • Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans : Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.
    • Linux : Appuyez simultanément sur les touches ALT + F2 et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).
  4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dernier.
  5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recherche d'articles

Article à lire

Annonce

Partenaires

Rejoignez nous !