Map Parkour – PepiJump

Publié le 27 Nov 2017 à 06:11 par

Ces derniers temps, j’ai l’impression de voir de moins en moins de maps mises en avant par rapport à il y a deux ou trois ans en arrière. C’est peut-être moi qui radote, mais avant, on trouvait sur le forum des nouvelles maps toutes les semaines, voire tous les jours. Aujourd’hui, c’est beaucoup moins le cas et ces maps sont, de mon avis, bien plus difficiles à trouver, à dénicher. C’est pourquoi je vais vous parler ici d’une petite map de jump faite par un français, « PépitoMagique ».

 

PepiJump

 

PépitoMagique a proposé cette map via la section « suggestion d’articles » du forum et étant intéressé, je me suis proposé pour la tester et en faire un article, si elle en valait le coup. Et après l’avoir fini, je fus agréablement surpris par le fait que le jeu se passe tout seul sans accrocs et que l’on ne voit pas le temps passer, malgré quelques passages qu’on refait une dizaine de fois, parce qu’on n’est vraiment pas adroit.

PepiJump est une map parkour qui fonctionne en 1.12. Les seules compétences dont vous aurez besoin seront de l’agilité avec votre clavier ainsi qu’une réflexion nécessaire pour savoir par où le chemin continu, et ce du début du jeu jusqu’à la fin ! La difficulté est présente, et la map a une bonne petite durée de vie, jusqu’à une heure pour ma part.

Mais par où commencer ?

 

Bon et concrètement, ça donne quoi ?

Gameplay

Le gameplay est évidemment le centre de cette map, qui n’a pas de scénario. La map se compose de 8 décors, 8 niveaux différents, ayant chacun leur style de jeu : sur la terre ferme, sous terre ou au-dessus de la mer, tout est présent. La présence de checkpoints, symbolisés par des plaques d’or, est très appréciable, ainsi que la canne à pêche munie d’une carotte pour pouvoir retourner au dernier checkpoint.

Comme précisé plus haut, les jumps sont plutôt bien faits et nous emmènent visiter tout l’environnement du niveau, passant du sous-sol au ciel en quelques instants. Tout s’enchaîne sans problème, et c’est agréable. L’utilisation de blocs provenant de versions récentes, comme les shulker boxes, et qui servent au gameplay, est un bon point.

De plus, en cas de problème, de la poudre de redstone est disposée un peu partout pour indiquer le chemin à suivre, ce sont des sortes « d’indices ». Et si vous êtes vraiment bloqués, l’auteur a fait une vidéo « solution » sur YouTube, à laquelle vous pouvez accéder ici : https://youtu.be/ui2choIw1Pw

L’architecture

Là, c’est une excellente nouvelle, on a le droit à des constructions très esthétiques et des environnements variés, passant de la neige glacée à la ville désertique : on a l’impression de faire un voyage, d’une bulle à l’autre, d’avoir une histoire qui est racontée devant nous, et ça c’est très appréciable. Ce qui l’est moins, c’est le verre de la bulle, qui a un côté désagréable, mais c’est une chose qui se règle facilement avec un shaderpack. De plus, nous avons l’utilisation très présente des blocs des dernières mises à jour, et ce qui est pour moi un grand plus !

Babylonien ?
Un petit port bien tranquille.
On se gèle par ici.

Concluons : une map avec un gameplay efficace, allant droit au but, avec une nécessité de réflexion en plus d’agilité, avec des constructions agréables, et tout ceci avec une heure de jeu, tout ça me semble très bien, c’est pourquoi je vous recommande cette map, vous passerez un bon moment !

Quelques liens :

Vous pouvez :

DragonAlec

Glandeur professionnel, Animateur & Correcteur de Minecraft.fr

Correcteur(s)

MrBread13
TheShining

Installation d'une map

  1. Téléchargez la map.
  2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.
  3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :
    • Windows : Appuyez simultanément sur les touches "Windows" et "R" et tapez %appdata%.
    • Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans : Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.
    • Linux : Appuyez simultanément sur les touches ALT + F2 et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).
  4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dernier.
  5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche d'articles

Article à lire

Partenaires

fantabob

Rejoignez nous !