Qu’est-ce que Minecraft & co ?

Bien le bonjour, chers visiteurs de Minecraft.fr, j’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai trouvé un nouveau jeu à vous présenter.

Ce dernier s’appelle Block’Hood, je précise qu’il est intégralement en français pour ceux qui seraient rebutés par la langue de Shakespeare. Je compte vous en parler aujourd’hui car celui-ci étant assez peu connu, il faisait partie de mes attentes cette année et il vient tout récemment de sortir de sa phase d’Accès Anticipé.

 

Alors Block’Hood ? Parlons-en !

Le jeu, sans aucune prétention, a été créé par Jose Sanchez. Il s’agit de son premier jeu qui est développé par deux anciens architectes reconvertis dans le développement de jeux vidéo.

Mais alors, qu’est-ce que c’est ?

Eh bien, on pourrait renommer cela Architect Simulator. En effet, le but principal du jeu est de construire un écosystème vivable et durable. Mais en quoi cela le différencie-t-il d’autres jeux comme SimCity ou bien encore le très réussi Cities Skylines, me direz-vous ?

Pour commencer, son côté esthétique change de ce qu’on a pu observer chez les concurrents

Ici, tout se construit à la verticale. Il faudra donc faire preuve de minutie et de patience afin de créer le meilleur écosystème/ la meilleure ville que vous voulez sur un espace restreint en terme de dimension. Celui-ci tient en effet sur quelques ‘cubes’ de surface et il faudra la plupart du temps utiliser votre créativité pour travailler en hauteur.

Mais alors, cet écosystème, comment fonctionne-t-il ?

Toujours plus de ressources à gérer…

Il faudra en effet veiller à ce que celui-ci fonctionne de lui-même. Vous participerez donc à la construction de cet espace, développant toujours plus de nouvelles ressources, en réparant certaines ou en installant de nouvelles architectures afin que cet écosystème s’équilibre sur le long terme, le tout reposant sur un cycle jour/nuit.

Une gestion particulière des ressources

Mais comment faire ?

Ici et contrairement à Minecraft, le jeu ne vous encourage pas à aller à la chasse/récolte de différentes ressources afin de réaliser les plus belles et plus riches créations. En effet, et ce malgré sa beauté minimaliste, le jeu vous encouragera à créer votre « cité » autonome. Il faudra donc penser à l’avance chacune de vos décisions, celles-ci ayant un impact immédiat sur le gameplay de votre partie.

Créer un bar va, par exemple, attirer du monde dans votre « cité », ce qui est un atout majeur et donc vous rapporter de l’argent afin de vous aider à entreprendre vos constructions futures. Mais il faut penser au fait que pour ce faire, vous aurez besoin de champs, distilleries et de tout ce qui est utile à la fabrication de la bière.

De la bière, toujours plus de bière…

Tout est basé sur un cycle

Plus vous avancerez dans la construction du parfait quartier, plus vous devrez enchaîner constructions et bonnes décisions. Créer des maisons pour accueillir votre population entraînera par la suite la création d’épiceries, d’hôpitaux et de tout ce qui est nécessaire pour satisfaire la vie des habitants. Tout ceci, en respectant l’environnement qui vous est offert, l’habitat naturel des animaux présents (loups, cerfs, sangliers…) mais aussi satisfaire les demandes humaines.

Un sanglier qui… parle ? Et qui, de plus, a des demandes à nous faire

Les différents modes de jeu

Tout comme Minecraft possède son mode Créatif, Block’Hood possède son propre mode Bac à sable vous proposant de créer votre ‘Hood’ (quartier) en ayant accès à tous les blocs disponibles. Ce mode bac à sable propose même deux sous-modes qui sont Ecologie et Forme Libre. Le premier vous impose de gérer ressources et dégradations en s’occupant des habitants, de leurs volontés tandis que le second ne vous impose aucune contrainte. Vous pourrez ainsi créer votre ‘Hood’ le plus parfait sans vous soucier de rien, tout en sirotant un verre de Pastis en plein soleil au bord de votre piscine, tout ça pour le plaisir de vos mirettes.

Usez de tout votre talent afin de réaliser la meilleure création possible

Le jeu comporte aussi deux modes de jeu importants, à savoir le mode Défi qui, comme son nom l’indique, sera une suite de défis à réaliser et le mode Histoire, ce dernier plus récent ayant été ajouté lors de la sortie complète du jeu. A savoir que le jeu comporte aussi un tutoriel, mais que le mode Histoire peut facilement vous servir tel quel pour comprendre les mécaniques de base et le fonctionnement des blocs présents dans le jeu avant de vous lancer dans la grande construction.

En résumé

On remarque donc que l’écologie est au cœur de ce jeu d’architecte qui vous rappellera vos bons souvenirs passés sur Minecraft à essayer de réaliser la création la plus fantaisiste et la plus belle possible. Tout en ayant apporté une dimension tout autre grâce à la présence de l’écosystème que vous devrez gérer. Le jeu réussit son pari, à savoir se démarquer des autres Minecraft like et ainsi proposer une toute nouvelle expérience dans le milieu des jeux bac à sable.

 

S’il vous intéresse, sachez qu’il est disponible sur Steam pour 14.99 euros, et 4-5 euros lors des promotions.

Tout comme dans Minecraft, créativité et gestion de ressources sont au rendez-vous dans ce jeu. J’espère donc qu’il vous plaira autant que Minecraft a su vous plaire jusqu’à aujourd’hui.