The Elder Scroll III – Morrowind

Voici un titre qui m’attriste. Il me rappelle mes grandes explorations de Vvardenfell, pendant des heures et des heures, il y a dix ans de cela. Il me rappelle que, de nos jours, il est surtout moqué pour ses graphismes considérés comme archaïques et sa jouabilité trop rigide, là où à l’époque il était considéré comme magnifique et très libre.

Morrowind a une valeur nostalgique si importante et un univers si fascinant (en toute objectivité) que je ferais mieux de m’arrêter là avant de noyer cet article sous un contenu déplacé. De toute façon, vous l’aurez compris, je vous encourage grandement à essayer ce jeu. Depuis 2003, la magie opère toujours.

Le début de Morrowind, déjà immersif

Je ne ferai même pas de spoilers pour résumer le jeu tant il y a de choses à en dire. J’espère juste que parmi vous se trouvent des anciens qui ont grandi avec ce titre, et des moins anciens qui ont la curiosité d’essayer cet épisode de la saga et qui sauront y déceler ses richesses, profiter de son charme. Cette map ne s’adresse qu’à eux de toute façon, tous les autres, vous risquez, en toute franchise de n’y trouver que peu d’intérêt.

La ville de Vivec, le sujet d'aujourd'hui

A nous, donc. Entre deux voyages à Balmora et un ou deux camps de Cendrais, vous vous êtes forcément déjà rendu dans la grande ville de Vivec, cette cité flottante construite en l’honneur de Lord Vivec le poète, membre du Tribunal et guide pour tous les Dunmers depuis des millénaires. Il y a deux ans, Huggers a construit cette cité sur Minecraft puis l’a partagée sur le net, ce qui n’a conduit qu’à son oubli progressif dans les tréfonds de PlanetMinecraft.

La lune Baar Dau, maintenue en l'air par la volonté du Dieu Vivec

Il est temps de réparer cet affront et vous présenter sa reproduction de Vivec. Toute la grande cité s’offre entièrement à vous avec ses différents cantons, le Ministère de la vérité, le siège du Temple, le quartier Hlaalu, le quartier Redoran, l’Arène, le quartier étranger, les petits pontons, sa bibliothèque ou encore, le palais de notre seigneur.

Saint Olms, Saint Delyn

Le soucis du détail est bien là et il est fort amusant de revenir sur ces lieux qu’on a déjà ratissé dans le jeu, comme ces canaux du quartier étranger pour débusquer ce fichu Khajiit. La map est vieille, mais tout à fait visitable dans les versions les plus récentes.

Un régal pour les fans de la première heure comme pour ceux qui apprécient la Provence de Morrowind en général. Du bon travail. Ne manquent que les grands Ordonnateurs et les civils. De jour comme de nuit, on s’y croirait.

J’annonce déjà que tout commentaire troll concernant Morrowind ne sera pas accepté. Il y a des œuvres comme ça auxquelles on ne peut pas toucher. Au nom du bon sens comme au nom d’ALMSIVI. Ne tentez pas trop la chance. Je vous souhaite une bonne visite.

SCREENSHOTS :

Le voyage en échassier s'est bien passé, nous y sommes

"Que voulez-vous ?"

L'intérieur est bien là, et totalement fidèle au jeu de base

On s'attend vraiment à voir surgir un Ordonnateur

Petite visite dans les canaux

Cette vue vous dit quelque chose ?

Ici réside le Dieu-roi Vivec, également appelé Vehk

MISE EN PLACE :

  • Jouer avec le Resourcepack recommandé par mes soins;
  • Mettez votre luminosité au minimum;

TÉLÉCHARGEMENT

Télécharger Vivec City

Télécharger Atherys Ascendended Pack

INSTALLATION

1. Téléchargez la map et le pack.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :  Spyro The Dragon   Chapitre I Windows : Appuyez simultanément sur les touches  Spyro The Dragon   Chapitre I +  Spyro The Dragon   Chapitre I et tapez %appdata%.  Spyro The Dragon   Chapitre I Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans : Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.  Spyro The Dragon   Chapitre I Linux : Appuyez simultanément sur les touches  Spyro The Dragon   Chapitre I +  Spyro The Dragon   Chapitre I et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Placez l’archive du resourcepack dans votre répertoire resourcepack

6. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.

Corrigé par Dartasen et TheShining