Minecraft & co [#2]

Publié le 08 Jan 2017 à 12:01 par Dammit

Bien le bonjour à tous, chers Minecraftiens. Comme vous le savez, cette rubrique n’est pas quotidienne, cela nous permet de nous diversifier, mais aussi de prendre le temps pour trouver « le jeu » idéal pour cette rubrique, c’est donc pour cela que nous n’écrivons que lorsque nous avons une bonne raison. Autrement dit, quelque chose qui nous a donné envie de rédiger cet article…

Et justement, aujourd’hui cette bonne raison s’appelle RunGunJumpGun !

 

Tout d’abord RunGunblablabla c’est quoi ?

Du pixel à foison !

rgjg_img_2
A première vue, c’est pas si compliqué !

Eh oui, car ici le jeu que nous testons en est rempli. Il reprend d’ailleurs la patte graphique et le côté artistique d’un Hotline Miami (avec tout de même beaucoup plus de flashs et d’effets de couleurs parfois violents, épileptiques, vous voilà prévenus) proposant tout un panel de niveaux se répartissant en différents tableaux. Par tableau, j’entends ici un niveau réparti sur un seul écran à parcourir à la manière d’un Super Meat Boy : le but étant donc d’atteindre la fin de l’écran sans mourir afin de passer à l’écran suivant. Le jeu est un Die and Retry possédant une difficulté bien dosée, au cours duquel on prendra plaisir à mourir et à recommencer soit du début, soit du dernier point de sauvegarde atteint. Car oui, le jeu n’étant pas sadique au possible, ils y ont tout de même inclus des points de sauvegarde certes rares mais ayant le mérite d’exister. Je vous rassure tout de suite pour les plus « fous » d’entre vous qui adorent ce genre de jeu, rien n’ est gâché par leur présence, ces derniers n’étant présents que dans certains rares passages longs et difficiles, permettant ainsi de ne pas perdre de précieuses minutes à recommencer du début et ainsi de vous concentrer sur votre score afin de (tenter bien entendu) terminer le niveau en atteignant les 100%.

Car OUI, RunGunJumpGun c’est avant tout du scoring pur et dur !

Ici, nous avons droit bien entendu à un jeu du même acabit qu’un Super Meat Boy, non dans sa façon à finir le niveau le plus rapidement possible mais dans le sens où l’on essaie d’obtenir tous les items à récolter par niveau à la manière des bandages de son aîné. Ici, les items étant des « Atomiks ». Finir les niveaux en ayant récolté tous les « Atomiks » de celui-ci étant justement jouissif vu la difficulté à surmonter afin d’y parvenir. Mais, derrière cette phrase de scoring se cacherait-il un semblant d’histoire ?

rungp
Ça me paraît plutôt simple…

Eh bien oui et non…

On est donc en droit de se demander en quoi consiste le scénario

On remarque que le scénario proposé est ici prétexte à la difficulté du jeu ainsi qu’à son scoring. En effet, le jeu se déroule dans un système solaire particulier : le Système Extax. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes (système solaire) jusqu’à ce que le soleil commence à se dilater et à provoquer l’absorption des planètes. Tout le monde se pose des questions sur la raison de ce chaos et parmi les différentes planètes visitées vous apprendrez que les habitants ont tous leur propre théorie sur ce soleil dévastateur. Théories qui se tournent toutes vers les « Atomiks », principales ressources du système. Vous êtes un Collecteur et cherchez à récupérer un max « d’Atomiks », chose bien utile au contexte du scoring puisque c’est ce que l’on devra faire tout au long de ce trajet. Voilà comment résumer le scénario de ce jeu possédant un univers assez barré et qui va de paire avec ses phases de scoring et son principe de die and retry !

rung
Un habitant d’une planète…

Sinon, RunGunJumpGun, ça se joue comment ?

Principal atout, il ne vous faut « littéralement » que deux doigts pour y jouer. Contrôles simplistes, une touche pour détruire ce qui se trouve devant vous, l’autre pour détruire ce qui se trouve en dessous et vous propulser dans les airs. Vous l’aurez compris, le héros avance seul comme un grand, ce qui n’est pas pour nous déplaire, en effet cela nous permet de nous concentrer sur les différents éléments se trouvant sur notre chemin et d’améliorer notre progression. Ces contrôles intuitifs ont donc été pensés afin que tout le monde puisse s’y essayer sans être rebuté et ce, que vous soyez un gamer avéré ou un simple joueur « du dimanche ».

gun
Ça va c’est pas si dur !
dea
272 morts pour le réussir… j’ai peut-être parlé un peu vite

Et côté musique, ça donne quoi ?

Eh bien, il est de ces jeux qui ne se jouent pas uniquement pour l’histoire qu’il nous propose mais aussi pour l’OST formidable qu’il nous offre. Cette OST vous donnera sûrement envie tout comme moi de revenir vers le jeu même après l’avoir terminé. Pour preuve j’en veux cette musique disponible « in-game » :

Bref, il serait dommage de passer à côté d’un si bon jeu ayant toutes les qualités requises pour vous faire passer un bon après-midi seul ou avec un ami pour vous aider à travers les niveaux, surtout au prix dérisoire de 8 euros qu’il vous coûtera (environ 1.5-2 euros pendant les périodes de soldes) pour une durée de vie d’environ 4 à 6 heures selon votre progression et la manière dont vous procédez (finir le plus rapidement possible le jeu ou bien récupérer tout sur votre route afin de le terminer à 100%).

Je vous laisse regarder le trailer afin de vous donner un avant-goût du jeu :

 

Les vacances s’approchant à vitesse grand V, je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes si je n’ai pas le temps de vous retrouver dans un prochain article avant l’arrivée de celles-ci.

Dammit

Un rédacteur qui n'a pas peur de se mouiller afin de toujours vous proposer des articles de qualité! Si l'envie vous prend, vous pouvez me proposer un sujet d'article à cette adresse email : dammit.mcfr@gmail.com.

Correcteurs

Teraltaah

TheShining

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article à lire

Partenaires

fantabob

Rejoignez nous !