Et c’est reparti pour un nouvel épisode de « La France a une incroyable map » ! Au programme de cet article : des énigmes, des casses-têtes.. Que de joyeusetés en perspective !

Présentation

La map de cet épisode s’appelle Xtrem Conundrum, elle est réalisée par l’auteur du même nom : Xtrem ( Conundrum signifiant « Énigme » en Anglais ) .

Une fois la map ouverte, vous vous retrouverez projeté au milieu d’une forêt labyrinthique, au cœur d’une grotte mystérieuse vous réservant plein de surprise… Et quelles surprises ! En dessous du monde si naturel que montre la map au premier abord, on découvre une toile électronique,  un immense réseau de câbles en redstone. Et ces derniers ne sont pas là sans raison : ils feront fonctionner le nombre incalculable d’épreuves.

Ces dernières sont d’ailleurs le fer de lance de cette map, ne portant pas son nom pour rien. Ce qui explique clairement la raison pour laquelle elle est classée dans les maps Puzzle.

Ce qui nous amène à voir quelles sont les caractéristiques qui la rendent si exceptionnelle.

  • Tout d’abord, comme dit précédemment, le point fort de la map réside dans ses épreuves. La plus grande majorité utilisent la redstone, dans le but de créer de vrais « Puzzles ». Contrairement à ce qu’on pourrait attendre, les épreuves ne sont pas répétitives et ont chacune un fonctionnement radicalement différent des autres. Inutile de vous préciser que vous vous arracherez littéralement les cheveux sur certaines épreuves qui vous feront clairement réfléchir et explorer le moindre recoin de la map. On pourra notamment penser au digicode, qui vous fera visiter un village de fond en comble.
  • Ensuite, au delà de l’aspect purement puzzle, on retrouve une architecture et une terraformation plus qu’impressionnantes. La différence avec d’autre maps ne frappe peut-être pas au premier abord ; cependant, il suffit de prendre un peu de hauteur pour s’apercevoir qu’elle a été créée sur une Flat-Grass, ce qui montre le travail titanesque qu’a du réaliser son créateur.  De même, on se trouve face à une architecture globale on ne peut plus travaillée. Aussi bien d’un aspect extérieur avec les villages reconstitués comme dans une partie survival, que les salles d’épreuves, ayant toutes une architecture propre.
  • L‘absence de scénario plaira à certains, pour qui l’unique but est une partie de torture psychologique, alors que d’autre préféreront une histoire plus travaillée…

Ce qui nous amène à parler des points négatifs de cette map, peu nombreux, mais existants.

Tout d’abord, comme cité précédemment, l’absence quasi-totale de scénario plaira à certains, mais déplaira à d’autre. Cela ne dépend que de ce que vous recherchez comme type de map.

La difficulté pourra aussi en effrayer plus d’un. Cependant, en faisant preuve de logique, rien n’est hors de portée.

Ce qui engendre un second facteur variable : la durée de vie. Celle ci est correcte, de 45 minutes de jeu, jusqu’à une heure selon l’auteur, mais peut rapidement grimper dans le cas où vous vous retrouviez bloqué face à une énigme. Cela peut rebuter quelques joueurs, mais ne doit pas pour autant vous effrayer pour tenter l’aventure !

Screenshots

 

L'entrée d'un puzzle... Tentant, n'est-ce pas ?

Vue du dessus d'un village présent sur la map.

Les parcours de saut ont eux aussi une architecture soignée !

Interview

 – Bonjour Xtrem! Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour ! J’ai 19 ans et je viens d’entrer en 2e année de prépa.
Mes études me prenant beaucoup de temps, j’ai peu de temps pour me consacrer à autre chose, mais cela ne m’empêche pas de m’amuser que ce soit avec mes amis ou un bon jeu vidéo.
D’ailleurs, je fais partie d’une association qui organise chaque année un Festival du Jeu Vidéo, à proximité de Strasbourg ( donc oui, je suis Alsacien ), vous trouverez plus d’informations a ce sujet ici : http://www.original-event.net/ Non c’est pas de la promo, c’est de la mise en avant d’un projet que je soutient, nuance !
Sinon j’aime bien un bon paquet de jeunes humoristes, l’automne et la tarte aux pommes.

 – Depuis quand joues-tu à Minecraft ? Et pour quelle(s) raison(s) ?

J’ai commencé a jouer a Minecraft en Février 2011, sur la Beta 1.2.
A l’époque, j’en avais entendu parler par des amis qui m’ont conseillés de m’y mettre, et après avoir vu les Gamings Lives de Minecraft sur JeuxVideo.com, j’ai cédé a la tentation.
Très vite, on a monté un petit serveur privé entre potes (on était 5 au début) en pur survival et c’est principalement comme ça que j’ai joué pendant 5 bons mois.
Malheureusement, mes amis se sont lassés et je suis partit à la recherche d’un autre serveur où je suis passé de simple joueur a modérateur, puis carrément administrateur de ce serveur qui comptait a son apogée une 20aine de membres actifs. Mais finalement, les gens se sont à nouveau lassés et j’ai fini par bricoler avec de la Redstone tout seul dans mon coin.

 – Pourquoi avoir décidé de réaliser une map aventure ?

En fait à la base je n’avais absolument pas prévu de mettre cette map en ligne, car quand je l’ai commencée, en avril 2012, ce n’était qu’un petit « passe temps », sans ambition.
Mais le temps passant et la map se construisant, je l’ai fait tester par plusieurs personnes qui m’ont vivement encouragé a en faire une vraie map. J’ai donc créé un topic sur le forum de Minecraft.fr pour parler du début de ma map et de ses évolutions, et un grand nombre de personnes m’ont soutenu pour que je la finisse. Et après 50h de travail cumulées, voila le résultat !

 – As-tu des anecdotes dont tu souhaiterai faire part ? Et des conseils pour les Minecraftiens souhaitant réaliser une map aventure ?

Une anecdote ? Eh ben cette map a été entièrement réalisé en mode improvisation. Je n’avais rien de prévu a l’avance, chaque énigme est venue suite a un « flash » d’inspiration a la suite duquel je concevais le système en Redstone a l’arrache, suivit d’une grosse séance de débogage et d’optimisation.
Ce que je conseille aux futurs mappeurs, c’est de ne pas se prendre la tête avec leur projet. Prenez votre temps, ne bâclez pas votre travail, et ne ragez pas si vous n’arrivez pas a faire ce que vous voulez, ce n’est pas grave. Après, il ne faut pas passer tout votre temps sur votre projet, faites des poses, prenez du recul. Le résultat n’en sera que meilleur !

 – Et pour finir, as-tu d’autres projets en cours ?

Actuellement, a cause de mes études, je n’ai pas de projet personnel, mais je compte bien mettre en route une suite de ma map, qui sortirais probablement fin 2012. Par contre, je participe a un projet commun avec Ryu34 sur une map puzzle dont vous aurez plus d’information plus tard sur le forum.

 Avis personnel

Retrouvez un avis plus personnel sur la map dans la courte vidéo de présentation suivante :

Règles

Les règles de cette  map ne déroge pas aux règles classiques des maps de type puzzle :

  • Jouez en Peaceful
  • Ne cassez ou posez aucun bloc
  • N’utilisez pas de mod modifiant le gameplay du jeu
  • Restez en Survival
  • Jouez avec le son.

L’auteur propose aussi l’utilisation d’un texture pack, le DokuCraft Dark. Libre à vous de l’utiliser ou non, mais il vous le recommande pour une meilleure immersion dans le jeu.

Comme d’habitude n’hésitez pas à passer faire un tour sur le topic officiel de la map, et y donner vos avis.

 

Installation

1. Téléchargez la map sur le lien suivant.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :

Windows : Appuyez simultanément sur les touches + et tapez %appdata%.

Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

Linux : Appuyez simultanément sur les touches + et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.