Cet article est rédigé par l’équipe de La FaBrick !

Warship est un événement proposé par La FaBrick, une structure événementielle partenaire de Minecraft.fr. Vous pouvez ainsi la retrouver sous la section “Nos partenaires” et rejoindre son Discord afin de vous tenir informé de tout événement en cours ou en préparation.

Piétinez le pont, hissez les voiles jusqu’aux nuages et préparez-vous à nourrir les canons ! Pourquoi restez-vous planté là ? Est-ce le remous ou la peur qui vous file ce teint blême ? Allons, du nerf ! Plus personne n’est à l’abris, lorsque flotte au loin le pavillon noir du Jolly Roger !

Voilà ce à quoi auront droit les invités de l’événement Warship : une bataille navale ! Du sang, des larmes et du rhum iront abreuver l’insatiable soif des tréfonds tandis que s’affronteront cinq équipes de vidéastes minecraft tels que Roi_louis, Goldawn, Lyleeloo, Saphy38, Psary ou Shyza ! Au diable les énièmes UHC, Hunger Games, et autres événements empestant le fond de cale ! La voie de la piraterie brise toutes les règles, ainsi voilà que l’équipe de La FaBrick vous présente les coulisses d’un véritable événement ! Un événement nouvelle génération (Mais pas trop quand même, parce qu’on est au dixseptième !)

Avec minutie, passion et travail acharné, Warship débarque comme le pionnier d’un nouveau genre d’événement: les événements 2.0, où chaque détail compte ! Une poignée d’invités auront le loisir de découvrir toutes les exclusivitées conçues sur mesure pour l’événement, de profiter du gameplay original et soigné, ainsi que de découvrir la myriade de détails et secrets mis en place !

N’avez-vous jamais rêvé de ressembler à un vieux pirate puant, arpentant les mers houleuses avec ses camarades aux relents d’alcools et de moisissure ? Espérons que ce soit le cas des convives de l’événement, qui auront accès à plusieurs panoplies du pirate parfait, conçues spécialement pour l’occasion ! Barbes, jambes de bois, longue-vues, sabres et bien plus d’éléments encore seront à disposition sous forme de spectaculaires models 3D ! et ça, c’est sans mentionner les différents chapeaux…

Les exclusivités ne se limitent cependant pas à de la décoration, loin de là ! Tout en croisant le fer, les participants sauront faire bon usage du mousquet, cette arme mythique du seizième siècle entièrement reconstituée pour assouvir les plus sanguinaires pulsions ! Une petite envie d’explosion ? N’ayez crainte : les terrifiantes grenades à manche plairont aux vidéastes les plus excentriques ! Bien entendu, il a été convenu que tous les pirates n’étaient pas des monstres barbares, ainsi les plus sensibles d’entre eux pourront utiliser un authentique luth… pour fracasser le crâne de leurs ennemis ! (et il fait même de la musique quand on frappe…)  


Mais que serait un pirate, voire un navire pirate, sans canons véritables et fonctionnels ? Chargez les de poudre, placez-y des boulets et préparez le bâton de feu : vos adversaires trembleront sous le grondement de ces monstres parfaitement calibrés par vos soins !  L’ardeur des combats rythmée de coups de canons, rien de plus exaltant !

Le travail d’artisans mis en œuvre ne s’arrête pas là : il ne s’agit que de la surface ! Lors de la conception d’événements de telle envergure, chaque détail compte. Ce qui comprend le tissage d’un game design original et irréprochable ! 

C’est dans cette optique qu’ont étés conçues cinq classes uniques: Capitaine, Corsaire, Forban, Second, et Flibustier ! Une classe pour chaque membre d’équipage, chacune possédant son propre rôle, ses propres forces et ses propres faiblesses ! Les joueurs pourront, par exemple, choisir entre le puissant crochet du capitaine, ou sauront porter l’explosif rôle du Flibustier avec bravoure ! Ils siroteront une petite bière ou une bouteille de rhum, potions personnalisées ayant chacune un effet positif et négatif pour les balancer, avant de se lancer éperdument dans les combats ! Ceux-ci ont d’ailleurs été savamment réfléchis en deux phases bien distinctes : l’assaut et l’abordage ! 

Chaque navire étant fournis de plusieurs « Coeurs », la phase d’assaut consistera à viser et à détruire les cœurs de l’adversaire à grands coups de canons !  À rien ne servira de se jeter à l’eau durant cette phase : celle-ci sera empoisonnée ! Il n’y a qu’une fois tous les cœurs détruits que débutera l’abordage. Chaque pirate se verra offrir un grappin (fonctionnel !) dont il pourra se servir pour aborder ses ennemis. À ce stade du combat, la pitié ne tiendra plus et la mort guettera ; sans les cœurs de leur navire, l’équipage adverse ne pourra plus revenir à la vie ! 

Toute cette conception nécessite un travail acharné, ainsi qu’une innovation toujours nouvelle envers les événements Minecraft « à l’ancienne ». Aussi, la technique employée n’a de cesse de se réinventer ! Par exemple, les divers modèles en 3D sont tous conçus sur mesure pour l’événement et intégrés à un pack de ressources… celui de minecraft ! En effet, afin d’optimiser le chargement des textures et de ne pas dénaturer le jeu, celles-ci sont en réalité déjà installées dans le client des invités: ce sont les textures de base !

D’autres petits bijoux de développement sont disséminés ici et là, ce qui est le cas des canons, qui ne sont rien de moins que des entités à part ! Ni un zombie ni un poulet, le jeu reconnaîtra le canon comme étant un… canon ! Avec ses propres attributs, fonctions, sentiments… C’est tout un progrès, lorsqu’on sait qu’ils devaient originellement n’être que de vulgaires lance-tnt automatisés ! À présent, leur fonctionnement dépend de calculs trigonométriques précis et de boules… pas de feu, non, de neige !    

Abysse sans fond, l’événement regorge de détails qui passeront inaperçus à l’œil non avisé : par exemple, les invités pourront entendre une reconstitution de la musique “He’s a Pirate” du célèbre film “Pirate des caraïbes”… entièrement en noteblock ! L’équipe de production à recomposé la chanson afin d’éviter que les invités ne subissent des atteintes aux droits d’auteurs, si ça ce n’est pas de l’amour… Pareillement, l’événement est aussi inspiré du jeu “Sea of Thieves”, dont une carte en modèle 3D a été disposée en guise d’hommage.

Il sera également possible aux invités de s’équiper d’un petit compagnon à plume via la commande secrète /perroquet – chut, ne leur dites rien ! – Ce n’est pas grand chose, mais il fallait le faire ! 

Les plus malins spectateurs sauront reconnaître toutes les arnaques visuelles mises au point pour perfectionner les modèles 3d : Les boulets de canon ne sont que des oeufs de tortues changeant de stade lors d’un clic, les lampes sont en fait des bâtons de l’end, c’est ainsi qu’ils produisent de la lumière et qu’ils peuvent être placés dans tous les sens… le grappin est en réalité un trident que le joueur monte une fois qu’il l’a lancé !

Si vous avez un œil de lynx, vous saurez remarquer durant l’événement que celui-ci brise discrètement le quatrième mur ! Les participants ne sont pas seulement des pirates, ils sont… dans une émission où ils jouent les pirates ! Plusieurs modèles de caméras ont été dispersés, rappelant aux invités qu’ils se trouvent sur un véritable show télévisé ! D’ailleurs, il sera parfois possible d’apercevoir des membres de l’équipe se balader avec une caméra à l’épaule, prêts à les filmer !

Débordant de secrets, de détails, fignolé à la main des mois durant, Warship : bataille navale annonce la couleur des événements prochaine génération : un game design soigné, une avalanche d’innovations techniques, une atmosphère savamment orchestrée et une énorme dose de passion qui, espérons le, saura inspirer des créateurs d’événements dans le monde entier !