Le Faraton Project a été initié par un certain RussianBuilder il y a 7 mois. Ce projet consiste en l’édification d’une ville dont l’architecture se situerait entre le XVIIeme et le XXeme siècle. La particularité du projet est qu’il s’agit d’une ville qui se veut fonctionnelle, totalement jouable, ce qui l’éloigne des villes purement décoratives que nous avons habituellement.

La raison de cette exigence est la suivante : ce projet se destine à être exploré en mode Vanilla, c’est à dire sans plugins, mods ni ajouts de quelque sorte que ce soit, par rapport au jeu d’origine. Cette ville se situe donc dans la lignée des serveurs en Vanilla et renoue avec les vieilles origines de Minecraft.

La ville compte déjà une douma (le concepteur est russe), un théâtre, une université pour apprendre à édifier et une place de marché.

l'aspect actuel du projet

Mais depuis une semaine, le projet donne de ses nouvelles et enfin des images détaillées des bâtiments sont apparues ainsi que  leur Map, téléchargeable. On peut donc constater l’existence de deux modèles de maisons, d’une gare et d’un hôtel de ville. C’est le ressourcepack d’origine qui est employé, conformément au souhait de ne pas utiliser de ressources n’étant pas inclues dans le jeu par défaut, mais le résultat n’en est pas moins admirable, car pour compenser la simplicité des textures de base, l’architecte joue sur les volumes pour donner une allure plus sculpturale à ses constructions et fait également usage de la polychromie pour distinguer les différents niveaux ainsi que de bossages qui s’affinent à mesure que les niveaux se superposent.

Large House

On le remarque notamment sur la Large House, dont les fondations sont intégralement en pierre, le premier niveau  est orange et adopte de gros blocs d’andésite polie dans les angles. Au dernier niveau, le bossage s’affine pour ne proposer qu’une superposition de dalles dans les angles.

Ajoutons que l’architecte distingue assez clairement les édifices publics des édifices privés, car contrairement aux propriétés privées, qui adoptent toujours un élément trahissant la symétrie de l’ensemble, les édifices publics sont ici toujours symétriques, ce qui rend sa ville d’autant plus intelligible en réduisant à néant la confusion possible entre les lieux publics et les habitations.

Le projet n’étant pas achevé, il est possible de soumettre ses propres créations à l’architecte pour que celui-ci les intègre à son projet. Vous trouverez plus d’informations sur le lien suivant.

TÉLÉCHARGEMENT :

Si vous souhaitez télécharger une de ses créations, voici les liens :

Standart House 

Large House 

Railway Station 

City Hall