Comme à chaque mise à jour, minecraft.fr propose un article comportant les mods les plus connus et les plus utilisés mis à jour. Ces mods sont simples et basiques et ne rajoutent aucune ressource (aucun bloc, aucune entité, aucun item…) mais offrent un meilleur gameplay. Si vous avez un mod à nous suggérer qui corresponde à ces critères, faites-nous en part dans les commentaires pour qu’il soit ajouté à la prochaine édition des immanquables qui sortira donc à la prochaine mise à jour de Minecraft.

Vous pouvez installer plusieurs de ces mods mais n’installez qu’une fois ModLoader.

Too Many Items

Too Many Items permet d’accéder rapidement à une interface depuis votre inventaire. Cette interface complète permet de faire des sauvegardes d’inventaires, de changer de mode de jeu, de modifier l’inventaire, de se soigner, de faire pleuvoir et de choisir l’heure du jeu. Pratique et rapide, ce mod facilite grandement les divers travaux. La touche « o » (touche paramétrable dans les options) fait apparaître ou disparaître l’interface.

Liens

Topic officiel

Téléchargement

Installation

1. Téléchargez le mod.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive du mod. Gardez les fenêtres ouvertes sur votre bureau.

3. Localisez votre fichier minecraft.jar. L’emplacement de ce fichier varie selon le système d’exploitation :

 Windows : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez %appdata%. Validez puis rendez-vous dans le dossier .minecraft/bin.

 Mac OS : Le dossier minecraft/bin se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Linux : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez .minecraft/bin. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement).

4. Ouvrez minecraft.jar avec votre logiciel d’extraction. Restaurez les fenêtres des archives, glissez tous les fichiers de l’archive du mod dans votre minecraft.jar

6. N’oubliez pas de supprimer le dossier META-INF dans votre minecraft.jar avant de tout fermer.

7. Votre jeu moddé est prêt à être utilisé !

Optifine

Sur tous les ordinateurs, performants ou non, Optifine permet d’augmenter grandement les performances de l’ordinateur. Il en résultera ainsi une augmentation du nombre de FPS (images par seconde) ainsi qu’une baisse de la fréquence des pics de ralentissement. Il ajoute aussi plusieurs options très utiles qui amélioreront les graphismes du jeu comme Better Grass, des réglages graphiques pointus ou bien encore un zoom très pratique. En l’utilisant, on n’aura plus besoin de patcher le jeu avec MCPatcher pour utiliser des packs de textures de haute résolution.

Ce mod doit absolument être installé en premier si on veut le faire fonctionner avec d’autres mods.

Liens

Topic officiel

Téléchargement

Installation

1. Téléchargez le mod.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive du mod. Gardez les fenêtres ouvertes sur votre bureau.

3. Localisez votre fichier minecraft.jar. L’emplacement de ce fichier varie selon le système d’exploitation :

 Windows : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez %appdata%. Validez puis rendez-vous dans le dossier .minecraft/bin.

 Mac OS : Le dossier minecraft/bin se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Linux : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez .minecraft/bin. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement).

4. Ouvrez minecraft.jar avec votre logiciel d’extraction. Restaurez les fenêtres des archives, glissez tous les fichiers de l’archive du mod dans votre minecraft.jar

6. N’oubliez pas de supprimer le dossier META-INF dans votre minecraft.jar avant de tout fermer.

7. Votre jeu moddé est prêt à être utilisé !

Rei’s Minimap

Rei’s Minimap ajoute une carte dynamique en jeu. La carte est entièrement modifiable dans sa position, dans sa forme et sa texture mais aussi dans ce qu’elle affiche. Afficher les chuncks à slimes, les cavernes, les limites des biomes, les emplacements des précédentes morts du joueur, les monstres, les objets… Pratique, ce mod permet aussi d’ajouter ses propres repères sur la carte. Les options de cette carte sont disponibles via une interface accessible grâce à la touche « m ». Attention tout de même, ce mod peut être interdit sur certains serveurs, mieux vaut se renseigner avant de l’utiliser en multijoueurs.

 

Liens

Topic officiel

Téléchargement

Installation

1. Téléchargez le mod ainsi que ModLoader.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive du mod et de ModLoader. Gardez les fenêtres ouvertes sur votre bureau.

3. Localisez votre fichier minecraft.jar. L’emplacement de ce fichier varie selon le système d’exploitation :

 Windows : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez %appdata%. Validez puis rendez-vous dans le dossier .minecraft/bin.

 Mac OS : Le dossier minecraft/bin se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Linux : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez .minecraft/bin. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement).

4. Ouvrez minecraft.jar avec votre logiciel d’extraction. Restaurez les fenêtres des archives, glissez tous les fichiers de l’archive du mod et de ModLoader dans votre minecraft.jar

6. N’oubliez pas de supprimer le dossier META-INF dans votre minecraft.jar avant de tout fermer.

7. Votre jeu moddé est prêt à être utilisé !

MCPatcher

MCPatcher est un logiciel simple permettant d’utiliser sans soucis des packs de textures haute résolution. Plusieurs options sont disponibles, la meilleure solution étant de tout activer hormis better grass pour pouvoir lancer n’importe quel pack de textures sans risque. Si vous activez Better Grass, le côté des blocs d’herbe sera lui aussi rempli d’herbe ; le rendu visuel est particulier.

Liens

Topic officiel

Téléchargement pour Windows

Téléchargement pour les autres plateformes

Single Player Commands

Single Player Command, plus connu sous l’abréviation SPC, est le mod qui décuple les possibilités de Minecraft. Avec celui-ci, en plus de pouvoir contrôler totalement le monde, on peut se déplacer plus facilement et utiliser toutes sortes de commandes pour se simplifier la vie. À l’origine, SPC a été conçu pour apporter au mode solo des commandes très pratiques jusque là disponibles uniquement en multijoueurs et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’est beaucoup étoffé depuis. De plus, SPC intègre maintenant le plugin WorldEdit qui offre encore plus de possibilités (un peu moins qu’en multijoueurs quand même) mais ce n’est pas l’objectif de cet article. Si vous vous intéressez à WorldEdit, nous vous conseillons d’aller lire ce tutoriel complet.

Les commandes

[spoiler]

Commandes pour se déplacer

  • ascend : vous téléporte vers le bloc le plus proche au-dessus de votre tête
  • descend : vous téléporte vers la plateforme la plus proche située en dessous de vous
  • fly [speed] : vous fait voler (précisez éventuellement une vitesse)
  • goto [nom] : va au point de repère précisé (voir plus bas la commande pour créer un point de repère)
  • home : vous téléporte au point de spawn
  • jump : vous téléporte au point visé par votre pointeur (comme le clic gauche avec la boussole de WorldEdit)
  • listwaypoints : donne la liste des points de repère créés
  • moveplayer [distance] [direction] : vous déplace du nombre de blocs souhaité dans la direction voulue
  • rem [nom] : supprime le point de repère spécifié
  • pos : donne vos coordonnées
  • return : revient à votre position avant téléportation
  • set [nom] : crée un point de repère à l’endroit où vous êtes (utilisez goto pour y aller par la suite)
  • tele [X] [Y] [Z] : vous téléporte aux coordonnées x,y et z précisées
  • useportals : vous téléporte instantanément dans le Nether (prenez le portail en sens inverse pour revenir)

Commandes pour tricher

  • achievement [list|unlock] : vous donne la liste des achievements ou les déverrouille tous
  • damage : active ou désactive les dégâts sur le joueur
  • defuse [all] : désactive les tnt activées aux alentours
  • pick [quantité] : vous donne le bloc que vous pointez
  • creeper <explosion [enable|disable]> : active ou désactive les explosions des creepers
  • invstore <save <nom> | load <nom> | list> : permet de sauvegarder et charger vos inventaires
  • sign <add|edit> [« LINE1 »] [« LINE2 »] [« LINE3 »] [« LINE4 »] : permet de placer et d’éditer des panneaux
  • criticalhit : tous vos coups sont des coups critiques
  • clouds : active ou désactive les nuages
  • sprinting : active ou désactive le sprint permanent
  • climb : vous pouvez grimper sur n’importe quelle surface sans avoir besoin d’échelles
  • spawner <type>: change le type du mob spawner que vous pointez par celui de votre choix
  • effect : change les effets des potions (très compliqué à utiliser)
  • fog [tiny|small|normal|far] : change le brouillard
  • enderman pickup : active ou désactive le fait que les endermen ramassent des blocs
  • enchant <list | remove | add TYPE [level]> : enchante l’objet tenu en main
  • xp <add (quantité) | get | set (nombre)> : respectivement vous donne un certain nombre d’XP, vous indique votre niveau d’XP et change votre XP pour le nombre voulu
  • hardcore : active ou désactive le mode hardcore
  • useportal <normal | nether | end> : vous téléporte dans le monde souhaité
  • duplicate [all] : duplique l’item sélectionné ou tout l’inventaire
  • falldamage [on|off] : désactive les dégâts de chute
  • feed <quantité> : remplit votre barre de faim du nombre souhaité
  • firedamage : active ou désactive les dommages liés au feu
  • gamemode <creative|survival> : change le mode de jeu directement entre creative et survival
  • grow [all] : fait pousser toutes les pousses (arbres et blés) instantanément
  • heal <quantité> : vous rend le nombre de demi-cœurs précisé
  • health <min|max|infinite> : change votre barre de vie entre min (un demi-cœur), max et infini qui correspond à immortel
  • helmet [objet] [quantité] [dommages] : vous met un casque de l’objet choisi (un bloc de préférence), vous pouvez préciser le nombre et les dommages si vous voulez
  • hunger <empty|full|infinite> : définit l’état de votre barre de faim entre vide, pleine et infinie
  • infiniteitems : les items que vous utilisez sont infinis
  • instantkill : tue tous les mobs en un coup quelle que soit l’arme
  • instantmine : casse tous les blocs en un coup quel que soit l’outil (attention à la bedrock)
  • item [nom|id] <quantité> : donne au joueur le nombre choisi de l’item précisé, marche aussi avec give
  • itemdamage : les outils ne s’usent jamais
  • keepitems : vous gardez vos items quand vous mourez
  • killnpc [all|monster|animal] : tue les mobs situés autour de vous
  • light : active un éclairage permanent, même de nuit
  • maxstack [nom|id|all] [nombre] : redéfinit le nombre maximum d’items par stack pour un item donné ou pour tous
  • noclip : passe en mode noclip, vous traversez tous les blocs
  • reach <distance|reset> : augmente votre portée, permet de poser ou détruire des blocs de plus loin
  • refill [all] : complète votre inventaire avec le maximum possible par case
  • repair [all] : répare l’item sélectionné ou tout l’inventaire
  • setjump [hauteur|reset] : augmente la hauteur de vos sauts, n’oubliez pas de désactiver les dégâts de chute.
  • setspeed [vitesse|reset] : augmente votre vitesse de déplacement
  • spawnportal : fait apparaitre un portail vers le nether instantanément
  • stackcombine : réorganise l’inventaire en regroupant les items qu’il est possible d’empiler
  • stacklimit [on|off] : active ou désactive les limites de stack d’un item
  • superheat [all] : transforme instantanément tout ce qu’il est possible de faire cuire en sa version cuite
  • time : vous permet de changer l’heure (day, night, …)
  • timeschedule [heure1 | heure2] : définit une période sur laquelle le temps s’écoule (ex : de 14:00 à 18:00, à 18:00 l’heure reviendra directement à 14:00)
  • waterdamage : active ou désactive les dégâts de l’eau
  • weather : change le temps

Commandes pour le fun

  • atlantis : passe en mode « atlantis », vous nagez dans l’air
  • cannon [puissance] : tire une tnt dans la direction que vous pointez avec une certaine puissance
  • clone [nombre] : clone le mob que vous regardez le nombre de fois voulu
  • confuse [distance] : les mobs autour de vous sont confus
  • confusesuicide : les mobs autours de vous sont confus et s’attaquent entre eux
  • explode [size] : crée une explosion à l’endroit où vous vous trouvez
  • exterminate : fait exploser le mob que vous visez
  • calc : vous permet de faire des opérations
  • freecam : passe en mode caméra libre, vous pouvez vous déplacer librement dans la map
  • freezecam : la caméra reste « bloquée » à l’endroit où vous êtes, vous pouvez bouger en vous voyant !
  • longerlegs : votre personnage peut maintenant monter sur les blocs de 1 de hauteur sans sauter
  • reskin [nom du fichier] : change le skin du mob que vous pointez, par exemple reskin mob/pig.png mettra la texture du cochon a n’importe quel mob
  • superpunch [distance|reset] : envoyez les mobs valser avec ce coup de poing.
  • skin [nom] : change votre skin pour celui du joueur que vous voulez (testez deadmau5 et Notch, ce sont les deux plus intéressants).

Autres commandes

  • biome : vous indique le biome dans lequel vous êtes
  • chest <drop|get|fill|swap|clear> : selon l’argument choisi, vous aurez soit : création d’un coffre avec votre inventaire dedans, tout le contenu du coffre vient dans votre inventaire, remplit le coffre au maximum avec votre inventaire, échange les contenus du coffre et de l’inventaire et le coffre est vidé
  • clearwater : change la clarté de l’eau
  • cyclepainting : la peinture que vous pointez passe à la suivante
  • drops : désactive le drop des items
  • dropstore : transfert tout votre inventaire dans un coffre situé à coté
  • ext [all] : éteint le feu situé à proximité de vous ou sur toute la map
  • flammable [bloc] [temps] [propagation] : change le comportement du feu sur un type de bloc bloc, le plus utile étant le « flammable bloc 0 0″ qui fait que le bloc brûle à l’infini sans que le feu se répande
  • grow [all] : fait pousser toutes les pousses d’arbres autour de vous ou sur toute la map
  • instantplant [grow] : les pousses d’arbres qui tombent par terre se plantent instantanément et poussent directement si vous ajoutez grow
  • itemnam : donne le nom et l’id de l’item en main
  • kill : vous tue, tout simplement.
  • removedrops [all] : supprime les drops situés autour de vous ou dans tout le monde
  • repeat : répète la dernière commande
  • reset : réinitialise les préférences du mods
  • search <item> : cherche le nom exact de l’item précisé
  • spawn <mob> [quantité] : fait apparaitre le mob voulu
  • spawnstack <mob> : fait apparaitre un petit groupe du mob voulu à quelques blocs de vous
[/spoiler]

Liens

Topic officiel

Téléchargement

Installation

1. Téléchargez le mod ainsi que ModLoader.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive du mod et de ModLoader. Gardez les fenêtres ouvertes sur votre bureau.

3. Localisez votre fichier minecraft.jar. L’emplacement de ce fichier varie selon le système d’exploitation :

 Windows : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez %appdata%. Validez puis rendez-vous dans le dossier .minecraft/bin.

 Mac OS : Le dossier minecraft/bin se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Linux : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez .minecraft/bin. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement).

4. Ouvrez minecraft.jar avec votre logiciel d’extraction. Restaurez les fenêtres des archives, glissez tous les fichiers de l’archive du mod et de ModLoader dans votre minecraft.jar

6. N’oubliez pas de supprimer le dossier META-INF dans votre minecraft.jar avant de tout fermer.

7. Votre jeu moddé est prêt à être utilisé !

Timber !

Le créateur de ce mod est un canadien du nom de TehKrush. Couper des arbres est une activité longue et redondante. Timber ! a pour but d’éviter la perte de temps provoquée par cette activité. En effet, avec ce mod, vous n’avez qu’à détruire la base d’un arbre pour que tous les blocs de bois tombent instantanément. Plus besoin d’escalader des arbres gigantesques. Il est possible de désactiver l’effet du mod en utilisant la touche C.

Liens

Topic officiel

Téléchargement

Installation

1. Téléchargez le mod ainsi que ModLoader.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive du mod et de ModLoader. Gardez les fenêtres ouvertes sur votre bureau.

3. Localisez votre fichier minecraft.jar. L’emplacement de ce fichier varie selon le système d’exploitation :

 Windows : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez %appdata%. Validez puis rendez-vous dans le dossier .minecraft/bin.

 Mac OS : Le dossier minecraft/bin se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Linux : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez .minecraft/bin. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement).

4. Ouvrez minecraft.jar avec votre logiciel d’extraction. Restaurez les fenêtres des archives, glissez tous les fichiers de l’archive du mod et de ModLoader dans votre minecraft.jar

6. N’oubliez pas de supprimer le dossier META-INF dans votre minecraft.jar avant de tout fermer.

7. Votre jeu moddé est prêt à être utilisé !

Dynamic Lights

AtomicStryker est l’auteur de Dynamic Lights, un mod qui rajoute des effets de lumière à certains objets du jeu. Par exemple, en tenant en main un objet lumineux tels qu’une torche, de la glowstone (que ce soit en bloc ou en poudre), une citrouille éclairée, un seau de lave, un rail booster ou bien même de la redstone, cela créera un halo lumineux autour du joueur. Il en va de même pour les monstres et les animaux (s’ils s’enflamment par exemple).

Il est à noter que l’objet lumineux en question éclaire aussi lorsqu’il est jeté et qu’il reste par terre. On peut ainsi utiliser cette technique pour faire un repérage dans un trou profond et obscur (dans une caverne, par exemple). Il faut tenir compte également que si une source de lumière est simplement jetée (et non posée) ou tenue en main, cela n’influencera pas le spawn des mobs et n’empêchera pas les monstres d’apparaître devant le joueur alors même qu’il tient une torche dans sa main.

Liens

Topic officiel

Téléchargement

Installation

1. Téléchargez le mod ainsi que Forge.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive du mod, de Forge. Gardez les fenêtres ouvertes sur votre bureau.

3. Localisez votre fichier minecraft.jar. L’emplacement de ce fichier varie selon le système d’exploitation :

 Windows : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez %appdata%. Validez puis rendez-vous dans le dossier .minecraft/bin.

 Mac OS : Le dossier minecraft/bin se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

 Linux : Appuyez simultanément sur les touches  +  et tapez .minecraft/bin. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement).

4. Ouvrez minecraft.jar avec votre logiciel d’extraction. Restaurez les fenêtres des archives, glissez tous les fichiers de l’archive du mod, de Forge dans votre minecraft.jar

6. N’oubliez pas de supprimer le dossier META-INF dans votre minecraft.jar avant de tout fermer.

7. Votre jeu moddé est prêt à être utilisé !