Les cartes superflat existent maintenant depuis longtemps sur Minecraft, ces mondes plats et vides apparus dans la snapshot 12w01a de Janvier 2012.

Neuf mois plus tard, en Septembre, il est devenu possible de choisir et de créer différents modèles de cartes. Hauteur, matériaux, structures, tout est configurable mais peu de gens savent se servir de cette fonction, alors qu’elle était accueillie comme une grande innovation à sa sortie.

Et pour cause, son utilisation est tout sauf évidente au premier abord :

partager preset map minecraft

Un code un peu austère qui en a découragé plus d’un. Mais pas de panique, en s’y penchant un petit peu, déceler la logique qui s’y cache ne prend que quelques minutes.

Explication

Pour la version courte, les moins valeureux d’entre vous pourront se diriger vers l’explication vidéo (~4 minutes) crée par Seauver, courte mais néanmoins très complète et compréhensible par tous.

Nous tenterons ici de créer un modèle un peu spécial, que nous appellerons « Feu de forêt ». Une gigantesque jungle qui devra contenir :

  • Deux strongholds, sous terre
  • Un sous-sol rempli de mines abandonnées
  • Des lacs de lave

Tout d’abord bien sûr il vous faudra vous rendre dans la création de carte avancée (Dans le menu principal : Solo -> Créer un nouveau monde -> Plus d’options… ->)

Choisissez alors le type de monde « Surface plane » en cliquant sur le bouton fait pour ça. Le jeu vous proposera alors de « Personnaliser » votre monde.

créer map superflat minecraft option

La composition d’un monde plat basique s’affichera alors. L’un des quatre boutons dans la partie basse de l’écran s’appelle « Pré-réglages », cliquez dessus.

personnalisation de la surface plane

Les sept compositions incluses dans le jeu sont sélectionnables ici. Une bande noire dans la partie supérieure de l’écran contient le code de chaque pré-réglage, tout peut y être modifié, nous allons nous concentrer là-dessus.

pré réglages du monde superflat

Videz entièrement le contenu de la barre noire. Ici nous partons de zéro.

Les premiers caractères que vous taperez dans cette barre seront « 2; », ce chiffre ne sert en apparence à rien mais il est utile pour des histoires de version du jeu.

2;

Le code se décompose en plusieurs « parties », séparées par des points virgule. Nous venons de passer à la seconde partie.

Après cette formalité vous devrez entrer l’ID du bloc composant votre première couche. Le catalogue des IDs est disponible sur la page dédiée aux valeurs du Wiki minecraft Français. Il serait judicieux qu’elle soit faite de bedrock, son ID est le 7, afin d’éviter les mauvaises surprises. Si nous voulons continuer d’ajouter des couches, le chiffre doit être suivi d’une virgule.

2;7,

Maintenant rappelez-vous que nous souhaitons avoir des mines abandonnées et un stronghold sous la surface. Si nous ne mettons pas assez de couches de blocs pour les enterrer ils apparaîtront lamentablement dans le ciel quand nous tenterons de les activer dans notre monde. Ajoutons-donc plusieurs couches de pierre d’affilée, une soixantaine, à l’aide d’une multiplication toute bête. Pour demander 63 couches de pierre, il faudra taper « 63×1 » (63 fois le bloc numéro 1, 1 étant l’ID du bloc de pierre)

2;7,63×1,

Ensuite c’est le même processus que pour avant, si nous voulons une jungle il nous faut de la terre. Nous ajouterons donc deux couches de terre (2×3,) et une couche d’herbe (2). Nous n’avons plus de couches à ajouter, terminez donc cette ligne avec un point virgule pour indiquer au jeu que nous passons à la suite.

2;7,63×1,2×3,2;

Le biome maintenant. C’est la partie du code qui transformera le plus votre monde et c’est en même temps la plus simple à comprendre. Ecrivez simplement l’ID du biome que vous souhaitez voir sur votre surface, puis indiquez à nouveau que vous voulez passer à la suite avec un point virgule.

0Océan
1Plaines
2Désert
3Collines extrêmes
4Forêt
5Taïga
6Marais
7Rivière
8Enfer (Nether)
9Ciel (Ender)
10Océan gelé
11Rivière gelée
12Plaines gelées
13Montagnes gelées
14Île champignon
15Côtes de l’Île champignon
16Plage
17Collines du désert
18Collines forestières
19Collines de la Taïga
20Bords de colline
21Jungle
22Collines de jungle

Nous cherchons à avoir une jungle, leur ID correspond au nombre 21.

2;7,63×1,2×3,2;21;

Nous avons maintenant une jungle, si vous tentez de créer votre monde en l’état vous apparaîtrez au milieu d’une plaine verte et flash, vide d’arbres. C’est dû au fait que les arbres, comme les mines abandonnées, sont considérées comme des structures. Comme pour les couches, vous pouvez demander autant de structures qu’il y en a de disponibles : Il suffit d’écrire leur nom et de les séparer par des virgules.

Vous pouvez également préciser certains paramètres entre parenthèses suivant la structure que vous souhaitez ajouter.

Exemple : stronghold(count=2) génèrera deux strongholds dans le monde.

NomParamètre(s)DescriptionBiome(s)
villagesize et distanceDes villages se génèreront
size pour la taille des villages
distance pour la distance entre les villages
Plaines et déserts
mineshaftchanceDes mines abandonnées se génèreront, dans les airs si il n’y a pas la place pour les enterrer.
chance un chiffre entre 0.0 et 1.0 détermine leur fréquence d’apparition
strongholdcountDes strongholds peuvent se générer
count détermine combien il y en aura par monde
biome_1Permet aux décors spécifiques aux biomes de se générer (des temples dans les jungles, des puits dans les déserts)
dungeonDes donjons peuvent se générer
decorationPermet aux décorations classiques de se générer en fonction du biome choisi. Des herbes hautes dans les plaines, du gravier et des minerais sous terre, des arbres, des champs de citrouilles…
lakeDes lacs seront générés. Peut-être avec des cannes à sucre et du sable selon les biomes.
lava_lakeDes lacs de lave se génèreront.

Reprenons notre liste, nous voulons :

  • Deux strongholds
  • Plein de mines abandonnées
  • Des arbres
  • Des lacs de lave

Nous écrirons donc :

2;7,63×1,2×3,2;21;stronghold(count=2),mineshaft(chance=1.0),decoration,lava_lake

Pour valider, cliquez sans détours sur « Utiliser un pré-réglage », puis sur le bouton « Terminé » qui vient d’arriver sous votre curseur et enfin sur « Créer un nouveau monde ».

Résultat

En surface
Sous terre

Peut-être qu’en jouant suffisamment longtemps sur cette carte, un lac de lave finira par tout enflammer ?