Vous aimez le rétro ? Vous aimez les petits lapins ? Venez donc faire un tour sur cette map de Teimy dont le but est de guider votre petit lapin à travers un ensemble de 7 niveaux.

Fiche technique :

Taille : réduite

Type : puzzle/rétro

Durée : courte

Nombre de niveaux : 7

Nombre de Command Blocks : plus de 1300

Fonctionnalités supplémentaires : éditeur de niveaux !

En avant Oryctolagus cuniculus !

Le but est de faire avancer votre petit lapin à travers l’ensemble des niveaux. Au tour par tour, comme au bon vieux temps. Vous devez le contrôler, bloc par bloc, dans un dédale de grilles de fer et de mobs hostiles ; pas avec les flèches de votre clavier bien sûr, ce serait bien trop facile, mais avec des boutons spécifiques ou en faisant glisser la molette de notre souris le long de notre inventaire.

Compliqué ? Quelle importance ? Parce que nous, on aime la difficulté !

Allez vas-y saute ! T’es un vrai lapin ou pas ? Ah ben non en fait, il peut pas…

Voilà ce qu’il faut savoir pour contrôler votre petit lapinou :

  • Utiliser les boutons à droite et à gauche pour passer d’une méthode à l’autre (boutons ou molette)
  • Méthode 1 : les boutons au sol vous servent à contrôler votre lapin (haut, bas, droite, gauche)
  • Méthode 2 (recommandée) : utiliser les slots de votre inventaire pour le faire avancer :
    • slot 6 de votre inventaire : haut
    • slot 7 : bas
    • slot 8 : droite
    • slot 9 : gauche
    • slot 1/Ctrl : stop

Gardez ces indications précieuses avec vous, ou sinon retenez-les bien. Le premier niveau va être l'occasion de s'habituer à ces contrôles.

Maintenant qu’on a compris comment ça marche, il ne nous reste plus qu’à nous lancer. Vous verrez, on s’habitue assez vite à contrôler notre lapin avec les emplacements de l’inventaire, même si pour ma part, je finis par confondre droite et gauche au bout d’un moment. Le plus lourd dans l’histoire, c’est surtout de réactiver la «control-hotbar» à chaque fois… Car bien sûr, il n’est pas question de le contrôler avec ces sacrés boutons !

 – Hello, lapin. Quel effet cela fait, d’être sous les projecteurs aujourd’hui ?

– Pouik Pouik.

– Vous sentez vous prêt pour affronter cette map ?

– Pouik  ?

 Test de la map :

Attention cette partie contient des spoilers ! Passez directement à la suite si vous voulez garder un minimum de surprise.

[spoiler]

1-Échauffement

Rien de bien difficile ici. Il s’agira surtout de se familiariser avec les contrôles de notre bestiole.

2-Premiers pas

Le premier ennemi que vous allez rencontrer. Esquivez-le puis dirigez vous vers la sortie.

3-Labyrinthe

Enfin un peu de difficulté. Chaque pierre représente un téléporteur. Et si vous êtes aussi (peu ?) doués que moi, vous risquez de galérer et de tourner en rond comme un beau diable. Tout ça parce que vous vous entêtez à passer par le même côté. Systématiquement.

Courage ! La sortie est au bout du tunnel ! À la fois si proche et si lointaine. Arriverez-vous au bout de ce niveau sans difficulté ?

4-La «barre de fer»

Un niveau relativement facile. Rien à dire de plus.

5-Cactus en folie

Cette fois, vous devez faire preuve d’habileté en évitant les cactus. Ce n’est pas évident quand on sait que votre cher lapin réagit avec un peu de retard à toutes vos demandes, redstone oblige… prenez votre mal en patience, et pensez à le faire bouger avec un petit temps d’avance.

6-Les lapins savent-ils nager ?

Okay. La réponse est :

Non.

Voilà pourquoi ils construisent des ponts.

7-Boss final

«You cannot pass through me» dit-il. Ce qu'on pourrait traduire par : «Vous ne pouvez passer», comme dans un certain livre.

Vous levez les yeux au ciel, et vous comprenez que la fin approche. Vous êtes bientôt délivré de ce sacré lapin incapable de faire des bonds dont la vitesse se rapproche davantage de celle de la tortue que de celle du lièvre. Sauf que ce cher monsieur en armure, là-bas, n’a pas l’air décidé à nous laisser passer. Et il court plus vite que nous…

Je vous souhaite donc bien du plaisir à l’éviter, ce qu’il faudra faire en deux fois : d’abord pour se mettre au centre de son centre de contrôle (littéralement), puis, à nous la liberté ! À moins bien sûr que vous ayez autant de chance qu’un certain youtubeur (à 15:43).

 


 

Vous avez enfin terminé la map et vous avez de la chance : l’auteur a prévu pour vous un éditeur de niveaux et un petit parcours sympa pour vous dégourdir un peu les jambes. Personnellement, je me lance sur le parcours. Et paf ! je me retrouve par terre.

Vous vous retrouvez en bas, avec des commandes bloquées. Impossible de remonter ! Adieu veaux, vaches, cochons et éditeur de niveaux. Ainsi s’achève cette map, sur ce grand moment de solitude…

Je veux mon éditeur de niveaux !

Enfin presque, parce qu’au bout d’un certain temps, on finit par trouver la solution. Il suffisait en réalité de se mettre en LAN pour accéder aux commandes. Bref, on a pu tester l’éditeur de niveaux.

Celui-ci est plutôt basique. La seule chose que nous pouvons mettre, ce sont nos obstacles. Impossible de mettre des mobs ou des téléporteurs. Pas de quoi faire un niveau vraiment intéressant, si vous voulez.

Mais c’est l’idée qui compte, et peut-être que ça pourrait inspirer quelques ingénieurs de la redstone.

[/spoiler]

En résumé :

Rabbit Maze, bien qu’un peu court, est un bon divertissement, surtout pour y jouer le temps d’une soirée par exemple. Il durera entre 20 minutes et un peu plus d’une heure selon le temps que vous mettez à finir les niveaux. Il offre un concept sympathique, malgré des contrôles pas très user-friendly. Il offre de plus un éditeur de niveaux, une idée intéressante à développer.

Notes de l’auteur :

 Réglages recommandés pour minecraft :

  • Jouer avec minecraft 1.8.7
  • Avoir au moins 1 GB de Ram ou plus alloué à minecraft
  • Render chunks : 12 chunks ou moins
  • Brightness : 50% ou moins
  • Clouds : off

Réglages pour les serveurs :

  • Command blocks : enabled
  • Difficulty : easy
  • Spawn monsters : false
  • Gamemode : 2 (aventure)

Note : la carte est compatible avec le mode multijoueur, bien qu’un seul joueur à la fois puisse contrôler le lapin.

Téléchargement :

Lien du topic officiel de la map

INSTALLATION :

1. Téléchargez la map.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :

Windows Le Château des Cieux Windows : Appuyez simultanément sur les touches symbol 7 Le Château des Cieux + r Le Château des Cieux et tapez %appdata%.

Mac Le Château des Cieux Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

Linux Le Château des Cieux Linux : Appuyez simultanément sur les touches alt Le Château des Cieux + f2 Le Château des Cieux et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.