Hou ça c’est du sujet tordu. Mais, à mon humble avis, je pense que si vous, lecteurs, restez respectueux et ouverts, il y a moyen d’obtenir quelque chose d’intéressant dans vos commentaires, si vous prenez la peine de les construire un minimum et de bien y réfléchir avant de nous les faire partager. Le sujet de cet article sans case univoque est le suivant : L’herbe est-elle réellement plus verte ailleurs ? Enfin pour mieux nous plonger dans le thème et pour ouvrir le robinet rouillé des jeux de mots ou expressions clichées que cet article est susceptible de contenir : Le sapin est-il si vert au Canada ?

Je vous ai perdu. Un peu de contexte. Les gens aiment le contexte. J’aime le contexte. Le contexte nous aime.

Cet article est écrit suite à ma lecture d’un des nombreux sujets du forum. Peut être connaissez vous Kaybward, pour sa première Map aventure, une reproduction totale du jeu Portal premier du nom sur notre sandbox, puis pour son second projet, sa propre aventure Portalcraftienne.

Peut être connaissez vous LinkOsa, son bêta testeur principal et réalisateur de ses trailers. Peut être connaissez vous MaxMaker, un parfait inconnu, bêta testeur secondaire du bonhomme à ses heures perdues. Ou peut être pas, justement.

Un Kaybward dans son habitat naturel

Peu importe, ce Map Maker et son bêta testeur secondaire se sont lancés sur un coup de tête dans la découverte d’un serveur canadien au hasard.

L’occasion pour lui de vivre une expérience qu’il a jugé suffisamment intéressante pour nous en parler sur le forum, et d’exposer certaines choses que je désirais publier sur le site histoire de voir ce que vous même lecteurs pouviez en penser.

LE VRAI CONTEXTE :

Bon, un peu de sérieux. Je ne peux pas connaitre tout le lectorat, toutefois je me doute que parmi vous, il doit bien y avoir quelques joueurs dont l’aventure minecraftienne a débuté en 2011 ou pas loin. Peut être même avant, pourquoi pas. En ce temps là, au niveau des serveurs, nous pouvions nous permettre d’être un peu exigeant.

Il y en avait déjà beaucoup. Mais dans le tas, ça oscillait généralement entre le moyen et l’excellent. Le mauvais serveur, c’était surtout le serveur avec un staff qui vivait à coté de la plaque qui se situait à coté de leurs pompes. Quelque chose comme ça.

Le reste du temps, un admin sympa et un terrain de jeu, et on avait de quoi faire sur un truc qui tenait au moins quelques mois. En même temps c’était un peu les débuts. On découvrait de nouveaux plugins tous les jours, donc de nouveaux styles de serveurs, et on avait encore quelques étoiles dans les yeux sur du simple vanilla, même si en ce temps là déjà, Jean-Benjamin Junior (abrégeons par JBJ) appréciait bien les explosifs. Bref, ça pouvait aller, les pires éléments étant rapidement fermés.

Le jeu actuel, la communauté actuelle, vous, semble avoir changé de chemise.

Il est surtout commun de soupirer face à un océan de serveurs qu’on imagine par défaut noyés sous des dizaines de jeunes joueurs plus ou moins stables et matures avec un staff plus ou moins présent sur un Map plus ou moins chaotique avec un genre ou un concept de jeu plus ou moins déjà vu et mal exploité.

L’image répandue du serveur français. Quand ce n’est pas ça, c’est l’idée de la grosse boîte avec 150 mondes différents et autant de mini jeux qui génèrent plus d’argent à son auteur que de fun à ses joueurs.

Que d’idées pessimistes. Il y a encore du bon, bien entendu. Mais nous devons souvent nous montrer plus sélectif pour tomber dessus.

Mais tient, est ce différent chez les japonais ? Les chinois ? les canadiens ou les russes (pourquoi pas) ? Sur quelques forums, en tant que simple membre de la communauté, il m’est arrivé de voir certains joueurs assurer qu’il valait mieux partir en exode chez les anglophones ou une autre communauté par exemple. Est ce effectif ? Voyons ce qu’en dit Kaybward au niveau de la communauté canadienne pour ce qu’il en a vu pendant quelques heures.

La suite de cet article reprend son sujet, avec les précisions qu’il m’a donné par la suite.

Le cas du canada

Bonsoir. Vous me connaissez peut être pour mes deux Maps Portal, ou pour mon pseudo ridicule, au choix ! Ou peut être que vous ne me connaissez pas du tout aussi, moi même je ne me connais pas vraiment :mobsheep:

Donc, je suis ScientificBird, alias Kaybward, Map Maker de temps en temps, programmeur le plus souvent. Je dispose de deux bêta testeurs, MaxMaker et LinkOsa. Ce dernier est un magicien des trailers, le premier est un ami du lycée qui tient une petite chaîne Youtube dont on se contrefout.

Entre deux levels de ma prochaine Map, il a trouvé un gros serveur canadien visiblement actif (environs 150 personnes connectées lors de notre visite) et m’en a parlé. Intrigué, j’ai décidé de visiter tout ça avec lui, qui pour le coup à filmer notre escapade.

:rire:

Puisque nous entendons souvent le « Ouais tous les gros serveurs français, même les petits, en survival c’est n’importe quoi c’est moche et sans vie et la communauté est horrible » j’ai voulu voir ce qu’il en est sur une plateforme étrangère. Mesdames messieurs, voici ce que j’en ai tiré :

I) Le Da Fuq du terrain de jeu

On parle souvent de choc culturel pour un oui ou pour un non ? Je crois en avoir vu un là. En gros, on est arrivé (150 types étaient là donc) et on a eu droit à une quinzaine de hey welcome. Ça a l’air de rien dit comme ça, mais j’avais pas l’habitude, enfin pas sur des serveurs de cette taille en tout cas :mobpig:

Bref on commence à se balader, et autant vous dire une chose tout de suite : Y’a aucune différence avec un serveur habituel français pour le moment ! Un spawn tout beau tout propre protégé, entouré par un genre de montagne de décrépitude sous laquelle s’entrecroisent des galeries made in Xray et sur laquelle se dressent des constructions hasardeuses et des ruines chelous. De mémoire, je note :

  • La source infinie entouré de dirt en escalier qui monte jusqu’à la couche 221 (La route vers le Asgard canadien j’imagine ?)
  • Un manoir arraché du sol (peut être une grosse tempête, une grosse teuf, un Unsterbliicher ou un gros rhume je présume)
  • Le sol arraché d’un manoir (énoooorme crevasse punaise, on dirait du WorldEdit, donc soit les joueurs sont fous, soit le staff est fou)
  • Des forêts dans des grottes (et des mecs qui font pousser des arbres dans leur sous sol. On a croisé au moins deux forets souterraines qui avaient l’air naturelle et deux trois baraques qui cultivaient des arbres dans la cave. Le canadien cherche instinctivement à protéger ses cultures du froid)
  • Une culture de citrouille gigantesque couche 250 et quelques (no comment. Fallait le voir pour le croire et je n’ai toujours aucune explication)
  • Un village PNJ qui vole (Et qui était claim. Genre y’a un mec qui a vu le machin entrain de voler, il s’est dit « oh putain ça me parait parfait pour faire ma planque« ) au dessus d’une plaine…
  • Un circuit de Minecart aérien entouré d’une immense plateforme en verre, composée de plusieurs centaines de blocs de verre…et qui ne mène à rien (sauf à une colline sur laquelle un mec avait écrit CARL, mais je doute que ce soit l’objectif initial du voyage).

J’ai également vu des équipements étranges et plus ou moins inutiles :

  • Des bottes en diamant enchantées avec…Sharpness V (???????)
  • Mon collègue MaxMaker est tombé par pur hasard sur une pioche aussi puissante que mon épée en diamant (genre Sharpness IX. La pioche de Sheogorath ?)
  • Un pantalon en cote de mailles incassable (la protection anti-viol ultime)

Breyf. De ce coté là c’est aussi sans dessus dessous que n’importe quel survival ouvert chez nous je pense, avec un coté peut être même plus déjanté. Entre le paysage qui oscille entre le post-apocalyptique et le WTF le plus total style Adventure Time et les outils semblables aux cadeaux des princes deadriques que nous servons dans Skyrim ou n’importe quel Elder Scroll, on perd quelques repères.

II) La communauté

Eeh….c’est positif. Oui. Nous n’avons pas rencontré grand monde au cours de notre exploration, notre connaissance zéro du serveur ne nous a pas permis de tomber sur la grosse ville principale de ce dernier (en supposant qu’elle existe…c’était surement en souterrain) mais des quelques personnes rencontrées et de ce que j’ai vu sur le tchat, on est loin de la France là par contre.  Je dois bien l’admettre.

Dés notre arrivée sur ces terres, suite aux différents Welcome de circonstances, un autochtone du coin nous a donné l’avertissement suivant :

Méfiez vous du Cyanausaure, il rôde dans les plaines…

Le Cyanausaure. Parfois orthographié Cyanosaure. C’est quoi ?

C’est un dinosaure. Mais cyan.

M’ont ils dit. Ah. Intéressant. On a un concept là.

Représentation du légendaire Cyanosaure canadien

Plus sérieusement, c’est donc une sorte de délire commun propre à ce serveur, qui veut qu’on accueille les nouveaux joueurs en leur faisant croire que le serveur dispose d’un plugin spécial qui ajoute un tout nouveau monstre mortel en survival : Le dinosaure cyan, le terrible Cyanosaure. Un bizutage ridiculement amusant, que personne n’a cherché à contester. Ils étaient à l’unisson dans leur délire de dinosaure bleu clair.

Chez nous, ce serait l’équivalent du Kevin qui demande :

ya herobrine sur ce serv ??

Suite à quoi, entre deux « tg » très subtiles et matures, certains diront oui.

Le fake du dino cyan n’en est peut être pas un d’ailleurs. Selon certains joueurs, il s’agirait juste du pseudo d’un des habitués, qu’ils aiment tourner au ridicule.

Nous avons également vu quelques messages de mort assez étranges dans le tchat, et la présence d’un animal de ce style pourrait expliquer certaines choses du paysage défoncé. Quoi qu’il en soit, nous, nous n’avons pas croisé cette bestiole en plusieurs heures de balade, alors je considère ça comme une simple farce. C’était amusant au moins, sans être lourd.

Aussi, sachez que ça fonctionne dans l’autre sens, si jamais vous même, vous partez en live sur quelque chose de stupide.

"OU EST LA FOSSE A MORSES ?!"

Par exemple, à un moment je suis entré dans un gros délire inspiré par une vidéo d’un certain youtuber américain totalement fou que je ne citerai pas puisque de jeunes joueurs lisent les articles de ce site. L’un des nombreux personnages inventés par ce gars se situe sur une île paradisiaque et harcèle tout le monde à grands coups de mandales dans la tronche pour trouver la grande Walrus Pit, la fosse à morses, c’est à dire, ça :

J’ai  (honteusement) floodé le tchat quelques secondes. Ici, je suis certain qu’ils m’auraient rembarré une trentaine de fois, en plus d’insulter ma famille ainsi que le poisson rouge de l’iguane du frère de la tante du voisin du beau frère de mon bêta testeur par exemple. Je présume aussi que dans le tas, quatre ou cinq mecs seraient en mode ptdr lolilol. Au canada, malgré le non sens et la lourdeur de la blague, j’ai vu deux réactions :

  • Attends c’est quoi la fosse à morses ? Genre y’en a une ici ? XD
  • Y’en a sûrement une aux alentours du Pacifique, commence par là mec

Ils sont entrés dans mon délire. Tout bonnement. Je n’ai vu aucun shut the fuck up ou autre subtilité du genre.

Nous avons, ensuite, décidé de suivre quelques personnes au hasard.

L’une d’elle nous a ignoré.

La seconde semblait un peu plus surprise, puis nous a finalement attaqué avec l’arme la plus cheatée de l’histoire de la création cubique. 

Portrait robot du mec qui nous a attaqué. Il avait l'air patient pourtant

Je n’ai pas vraiment les mots pour décrire ça…disons, Sharpness IX et Knockback VII peut être ? Quelque chose de ce style. Je ne sais pas. Bref j’ai volé jusqu’à l’autre bout de la Map, et mon collègue s’est mangé une maison. Au Spawn. Qui jusqu’ici se situait à une cinquantaine de blocs de notre position. Derrière une colline.

Ce fut le seul incident, et nous l’avions cherché. Il faut bien le dire.

Le reste du temps, nous nous sommes baladés sans problème entourés de quelques joueurs en stuff full diamant lorsque nous n’étions pas isolés dans la nature, et je n’ai aucun freekill à déplorer malgré le PVP actif sur tout le terrain de jeu et les enchantements pourtant incroyables de ce serveur.

Wallah le topo.

III) Concrètement

Si vous avez dix minutes devant vous, vous pouvez voir toute cette visite hasardeuse et étrange en vidéo.

Rien de mieux que de voir un Map Maker et son bêta testeur en terre inconnue pour bien dormir, je vous le dis. Si vous désirez expérimenter la chose vous même, je dois bien avouer que c’était tellement improvisé que je ne sais plus sur quel serveur nous étions.

Toutefois voici une liste non exhaustive de serveurs made in Can.

Merci d’avoir lu ce petit sujet, cette visite fût une découverte assez amusante et je voulais la partager autour de moi et je veux bien avoir quelques explications aussi (si vous pouvez m’expliquer les enchantements de fou, les anomalies qui ressemblent à des gros bug de Chunks ou à du WorldEdit par exemple…).

:luigi:

VIDÉO DE LA VISITE

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Nous avons donc posé une certaine question, et disposons d’une petite étude de cas pour mieux y réfléchir. A vous de jouer.

Pensez vous que le multijoueur est meilleur ailleurs, ou la plupart du temps ?

Exposez nous vos arguments en commentaires, ainsi que vos éventuelles expérience sur le sujet.

Vous trouverez le sujet original de la visite de Maxmaker et Kaybward ici.