Le Guardian demande à des joueurs de Minecraft d’imaginer la ville du futur

Une idée du Guardian

« On the rooftops, there are endless luscious gardens, so that the skyline of the city looks almost like the tree tops of a vast rain forest. Beneath them, lining the roads, are multi-storey farms, producing fruit and vegetables for the local populace. There are strange sail-shaped constructions that suck CO2 out of the air, and along the canals, hydrogen powered boats glide silently through crystal clear waters. This is Climate Hope City – and for now, it exists only in Minecraft. »

The Guardian, Climate Hope City: how Minecraft can tell the story of climate change

Traduction : « Sur les toits, s’étendent d’interminables et succulents jardins, si bien que la ligne d’horizon de la ville ressemble presque à la cime d’une grande forêt équatoriale. En dessous, bordant la route, des fermes sur plusieurs étages produisent des fruits et des légumes pour la population locale. Il y a des constructions étranges en forme de voiles, qui aspirent le CO2 de l’air, et le long des canals, des navires à hydrogène glissent silencieusement à travers les eaux claires comme le cristal. C’est Climate Hope City – et pour l’instant, elle n’existe que dans Minecraft »

Voilà les premières lignes de l’article du Guardian traitant de Climate Hope City – la ville éco-responsable. Une ville réalisée entièrement dans Minecraft, grâce à l’initiative des journalistes du Guardian, à l’occasion de leur campagne Keep in the Ground. Ils ont alors fait appel à des mapmakers connus pour leur talent : la team BlockWorks, qui avait déjà travaillé sur le projet Tomorrowland ; Adam Clarke et Dragnoz. Le principe n’était pas de réaliser une ville aux traits fantaisistes, mais plutôt quelque chose de réaliste.

La ville du futur modélisée grâce à Minecraft

Une vue de la ville la nuit.

Et ils ont réalisé cette superbe construction qui aura nécessité plus de 100 heures de travail. Pour cela, ils se sont inspirés de designs déjà existant. En particulier des formes rondes des constructions de l’architecte Zaha Hadid, comme l’explique un des auteurs de la map au Guardian. Tout le long de la map s’étend une longue route en forme de spirale qui favorisera votre excursion à travers la ville – et tout cela sans oublier des points d’information pour se renseigner ou se téléporter d’un point à un autre.
Mais il faut ajouter que la map n’a pas que des vertus esthétiques ; elle s’inspire avant tout de choses réelles, qui peupleront peut-être nos villes dès demain.

Les points d'information qui guideront votre route le long de la ville.

Tout d’abord, la ville est complètement autonome en énergie, étant donné qu’elle en possède ses propres sources : marine, éolienne, solaire, cinétique et autres énergies. Ce qui permet d’alimenter la ville en électricité, de manière complètement propre.

Les différentes formes d'énergie produites sont indiquées sur le tableau de bord à droite de votre écran. Marchez! Et vous verrez que l'énergie cinétique (Kinetic Power) augmente.

C'est au centre de la ville que l'ensemble de l'énergie est pompée, avant d'être redistribuée à toute la ville.

Sous la ville, des réseaux de redstone relient l'ensemble de la ville pour la pourvoir en électricité.

Une ville 100 % écolo :

Des voitures sans conducteur

Une voiture sans conducteur (ou du minerai de charbon sans le texture pack). Malheureusement, on ne peut pas rouler avec :(

Vous en avez sans doute déjà entendu parler : bientôt conduire sera superflu! Et vous pourrez vous reposer sur la banquette arrière tandis que votre cher véhicule vous amènera à destination. C’est peut-être un des éléments de la ville de demain.

Navire à hydrogène

Un navire à hydrogène voguant le long du canal.

Il semble que ce nouveau modèle de navire permette une réduction importante des émissions de CO2. Un enjeu de taille à l’heure du réchauffement climatique.

Éclairages publics économes

Des éclairages publics plus économes pour la ville.

Des trottoirs électriques qui produisent … de l’électricité

Les trottoirs électriques - un truc fun qu'on aimerait voir apparaître dans notre propre ville.

C’est une technologie inconnue de la plupart des gens, il existe pourtant des trottoirs électriques, qui permettent de produire de l’éclairage grâce à l’énergie cinétique qu’on produit en marchant.

Des jardins à la verticale

Marre de cultiver vos légumes dans votre cave? Choisissez plutôt les hauteurs.

Des pistes cyclables

La ville verte sera cyclable ou ne sera pas!

Des murs végétaux

Le mur végétal : solution esthétique et écologique, pour absorber le CO2 de l'air.

Des panneaux solaires géants

Ces choses étranges sont censées absorber la lumière du soleil... Enfin je crois du moins.

Et bien d’autres choses…

Une vue de haut de la ville.

Je ne sais pas pourquoi mais moi GroundUp ça me fait penser à RoundUp (le plus vert des désherbants).

La ville prévoit d'accueillir la prochaine coupe du monde de football!

Quoiqu'en réalité, ce sont plutôt des parcs et jardins qu'on peut retrouver à l'intérieur de ces sphères. Pour se reposer loin de la ville et du bruit.

À l'intérieur d'une de ces sphères. Au centre on voit le bloc qui a du servir à faire la //hsphere, mais qu'on a oublié de retirer ensuite.

Notre jolie ville désormais peuplée (photo non contractuelle).

Une auto-référence : le QG du Guardian s'est immiscé dans la map.

Et vous ? Comment imaginez-vous la ville de demain ?

Bonus : vidéo de présentation

par Adam Clarke :

Téléchargement :

Topic officiel : http://www.planetminecraft.com/project/climate-hope-city/

Lien de téléchargement de la map : https://www.dropbox.com/s/8aiizbnwcpz01jf/Guardian_Keep_it_in_the_groundV0.2.zip?dl=0

Sources :

Lire l’article du Guardian : http://www.theguardian.com/environment/keep-it-in-the-ground-blog/2015/jun/12/climate-hope-city-how-minecraft-can-tell-the-story-of-climate-change

Repris par le Parisien : http://www.leparisien.fr/environnement/en-images-climate-hope-city-la-ville-du-futur-imaginee-par-the-guardian-et-minecraft-18-06-2015-4873039.php

Installation :

1. Téléchargez la map.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :

Windows Le Château des Cieux Windows : Appuyez simultanément sur les touches symbol 7 Le Château des Cieux + r Le Château des Cieux et tapez %appdata%.

Mac Le Château des Cieux Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

Linux Le Château des Cieux Linux : Appuyez simultanément sur les touches alt Le Château des Cieux + f2 Le Château des Cieux et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.

Pensez aussi à installer votre texture pack associé !