GroupManager est le plugin le plus utilisé pour les permissions. C’est une extension d’essentials. Il vous permet de faire des grades, avec des préfixes, de donner aussi certaines choses à une seule personne !

Configuration

Pour configurer GroupManager, accédez au FTP, et allez dans /plugins/GroupManager/ . Ensuite, vous pouvez soit créer de nouveaux grades en allant dans /worlds/ puis en sélectionnant le dossier de la map sur laquelle vous voulez changer les grades (généralement on utilise le dossier /world/ pour une raison que nous verrons plus bas). Ouvrez groups.yml. Vous verrez la configuration de base. Elle est partout dès que vous créez un nouveau monde.

Maintenant que vous êtes près à créer des grades avec certaines permissions, commençons. Comment ça fonctionne ? Au début il y a « groups: » qui est très important.

Puis il y a le nom du groupe, écarté de 3 espaces de la gauche. (N’oubliez pas le « : » juste après le groupe).

Ensuite, pour que le plugin sache si lors de la première connexion le joueur a ce groupe il y a « default: », qu’il faut régler soit par true (vrai) ou false (faux).

Avant de commencer la configuration, je vais vous expliquer certaines choses :

  • Ne jamais mettre d’accents dans un fichier de configuration.
  • Bien vérifier que tout est correctement aligné.
  • Vous pouvez dire « tout » en mettant un astérisque (*) (On appel ça une super permission).
  • Pour interdire une permissions (si vous ne voulez pas que le groupe ait toute les permissions des /warps, mais vous avez mit *) il faut mettre un tiret devant la permission (exemple: – -essentials.warp.admin)
  • Si vous ne voulez rien mettre dans une partie (comme « inheritance ») il faut mettre : []
  • Tout ce qui est derrière les dièses (#) ne compte pas. Ce sont juste des commentaires.
  • Si vous voulez qu’il y ait les mêmes permissions dans plusieurs mondes, il faut se rendre dans le fichier « config.yml ». Tous ce trouve dans les mirrors.

Si vous avez par exemple, 5 mondes : Monde1, Monde2, Monde3 qui doivent avoir les mêmes permissions et Arene1 et Arene2 qui doivent eux aussi avoir leurs permissions, voici ce qu’il faudrait faire :

mirrors:

world:

Monde1:
- users
- groups
Monde2:
- users
- groups
Monde3:
- users
- groups

Arene1:

Arene2:
- users
- groups

Pour l’esthétique, il y a le préfixe, avec des codes couleurs.

Imaginons que vous souhaitez créer 3 groupes : un grade « fondateur », un autre  » modérateur » et un autre « joueur ». Voici des exemples de permissions qu’il peut y avoir.

groups:

fondateur:   #Nom du grade

default: false

permission:

- '*'   #Liste des permissions

inheritance: []  #Permet de hiérarchiser les groupes.

info:

prefix: '&r&m<&k a &r &4&l[Fondateur]&r &m&k a &r>&8 |&r &4'    #Le préfixe se trouve devant le pseudo du joueur dans le chat.
build: true    #Fonctionne avec EssentialAntiBuild.
suffix: ''  #Le suffixe se trouve après le pseudo du joueur dans le chat.

modérateur:

default: false

permission:

- essentials.kick.*
- essentials.kick
- essentials.mute.*
- essentials.mute

inheritance: 
- joueur
- g:essentials_moderator

info:

prefix: '&9&l[Modérateur] &r&8|&r '
build: true
suffix: ''

joueur:

default: true

permission:

- essentials.help
- essentials.home
- essentials.kit
- essentials.kits.color
- essentials.kits.tools
- essentials.mail
- essentials.mail.send
- -essentials.hat   #Le joueur n'aura pas la permission de faire /hat

inheritance: []

info:

prefix: '&f[Joueur] &r&8|&r '
build: false
suffix: ''

Comme vous pouvez le remarquer, le groupe « modérateur » a comme inheritance (en plus de joueur) g:essentials_moderator. Vous pouvez vous aussi créer des groupes comme ça dans plugins/GroupManager/globalgroups.yml . Ces groupes de permissions permettent d’éviter la répétition.

Commandes

Pour redémarrer le plugin : /manload

Liste des groupes : /manglist

Liste des permissions d’un groupe : /manglistp <groupe>

Pour créer un nouveau grade : /mangadd <NomDuGroupe>

Pour ajouter une permission à un groupe : /mangaddp <groupe> <permission>

Pour supprimer une permission à un groupe : /mangdelp <groupe> <permission>

Pour ajouter une permission à un joueur en particulier : /manuaddp <joueur> <permission>

Pour supprimer une permission à un joueur en particulier : /manudelp <joueur> <permission>

Pour enregistrer les modifications : /mansave

Pour changer quelqu’un de groupe : /manuadd <pseudo> <groupe> [optionnel : le monde (sinon la personne sera ajouté dans le monde par défaut)].

Pour promouvoir un joueur au groupe supérieur : /manpromote <pseudo> <groupe>

Pour demote un joueur au groupe inférieur : /mandemote <pseudo> <groupe>

Pour changer le préfixe/suffixe d’un joueur : /manuaddv <pseudo> <variable (prefix ou suffix)> <LaVariable>

Pour changer le préfixe/suffixe d’un groupe : /mangaddv <groupe> <variable (prefix ou suffix)> <LaVariable>

Pour voir à quel groupe appartient un joueur : /manwhois <pseudo>  (le /list affiche aussi les groupes).

Installation

Télécharger GroupManager ici, mettez le .jar du .zip dans votre FTP, reloadez le serveur et le tour est joué !