Le superflat a été introduit dans la version 1.1. Étant donné que c’était une map plate avec une grande hauteur, elle était plutôt destinée à la construction, mais très vite, des joueurs ont eu l’idée d’utiliser ce type de génération pour en faire une map aventure et survivre uniquement avec les ressources qui peuvent être trouvées dans les villages.

Pour tester ce type de génération, créez un monde, et dans “Plus d’options”, mettez le type de monde en surface plane. Pour bien débuter, il est conseillé de mettre la seed (graine si vous avez le jeu en français) -4293816303804499948 et d’exécuter la commande /tp 0 5 0 ; cela vous fera apparaître au milieu d’un triangle de 3 villages à environ une centaine de blocs. N’oubliez pas d’activer les structures naturelles ainsi que les commandes.

Le premier village est aux positions x 300 z 0, le deuxième village à  x -200 z 100 et le troisième à x 150 z 150.

Gameplay

S’il n’y avait pas les villages PNJ, survivre serait impossible. Ils sont le seul endroit où vous pourrez trouver les principales ressources nécessaires dans Minecraft : la cobblestone, le bois et de la nourriture.

Tous les matériaux ne sont pas disponibles en superflat. Il en manque environ la moitié, mais beaucoup sont uniquement à usage décoratif (argile, certaines couleurs de laine…) et certains peuvent être remplacés par d’autres (exemple : les nénuphars par les tapis)..

Attention : ce n’est pas parce qu’un matériau est impossible à avoir que ses dérivés le sont ! Par exemple, en l’absence de papier, les livres ne peuvent être fabriqués, mais peuvent être obtenus en cassant les bibliothèques des librairies.

Des matériaux absents, seules les cannes à sucre risquent de vous manquer : vous ne pourrez juste pas échanger de papier avec les PNJ. C’est surtout les objets plus rares qu’avec une génération normale (fer, diamant…) qui changeront votre manière de jouer.

[spoiler show=”Liste exhaustive des matériaux impossibles à avoir en superflat” hide=”Liste exhaustive des matériaux impossibles à avoir en superflat”]
  • Le bois de sapin/bouleau/jungle
  • Les arbustes de sapin/bouleau/jungle
  • Les feuilles de sapin/bouleau/jungle
  • Les minerais (attention, vous pourrez avoir de l’or, du diamant, de la redstone, du fer, de l’émeraude et du charbon !)
  • Le bloc de lapis
  • Le sable
  • La sandstone
  • Les toiles d’araignées
  • Les arbustes du désert
  • La laine bleue/magenta/cyan/bleu clair/violette/vert fluo/verte
  • Les dalles et escaliers de sandstone/briques
  • La TnT
  • La moss stone
  • La glace
  • Le bloc de neige
  • Le cactus
  • L’argile
  • Les citrouilles et les jack o’ lantern
  • Les blocs de silverfish
  • La brique moussue, la brique craquelée et la brique sculptée
  • Le lierre
  • Le mycelium
  • Les nénuphars
  • L’end stone
  • Le muret de moss stone
  • Le pot de fleurs
  • L’argile durcie (toutes les couleurs)
  • Les tapis verts, cyan, magenta, bleus, bleus clair, verts fluo, violets
  • La boule de neige
  • La brique et l’argile
  • La canne à sucre
  • Le papier
  • Le cacao (mais pas les cookies)
  • Le colorant vert, cyan, magenta, bleu, bleu clair, vert fluo, violet
  • Le sucre
  • Le gâteau
  • Les graines de citrouilles
  • Les yeux d’araignée fermentés
  • La tarte à la citrouille
  • Les étiquettes nominatives
[/spoiler]

Lors de votre apparition sur le monde, la première chose à faire sera de trouver un village. Dans la seed donnée au début de l’article, il y en a 3 près du point d’apparition, mais si vous en prenez une autre, choisissez simplement une direction et gardez la jusqu’à apercevoir un village.

Les matériaux des maisons des PNJ servent beaucoup car c’est le seul moyen d’obtenir du bois et de la cobble, mais il n’y a pas que cela qui est indispensable ; ce que les PNJ vendent et ce qu’il y a dans les forges l’est encore plus ! Il serait même peut être possible de vivre sans couper une seule planche de bois et miner un seul bloc de cobble.

Une forge est le meilleur élément d’un village (dans les villages superflat, il y en a 2 maximum par village), c’est uniquement ici que vous pourrez trouver des diamants, du fer (sauf si vous faites une ferme à golems de fer), des arbustes (qui vous seront bien utiles), des équipements en fer et en diamant (armure, épée, pioche)…

Il faut également explorer énormément, mais après avoir fait une ferme à PNJ, c’est inutile étant donné que les PNJ et les ressources que vous avez dans les coffres vous fournissent tout ! En effet, il n’y a pas que des inconvénients dans le survival superflat : il y a aussi l’abondance de villages PNJ, vous permettant ainsi de faire plus facilement et plus rapidement une ferme à PNJ (par contre, c’est très coûteux en bois).

Le fer est très rare : il est donc conseillé, tant que vous n’avez pas une ferme à golems, de ne fabriquer que des seaux, des pistons, et un minimum d’autres objets/blocs qui nécessitent du fer dans leur création, mais surtout pas d’outils. En récoltant le blé, vous pourrez avoir quelques émeraudes (il est conseillé de faire une grande ferme à blé, en l’absence de cannes à sucre, c’est la principale source d’émeraudes), et, avec ces émeraudes, acheter de l’équipement en fer, voire en diamant.

Le survival superflat n’a pas de fort permettant l’accès à l’end. Par contre, il est possible d’accéder au nether en trouvant des blocs d’obsidienne dans les coffres des forges, ou bien en mettant de l’eau sur la lave des forges.

Un fois dans le nether, il est possible de faire un générateur d’obsidienne, que vous pourrez récolter avec une pioche en diamant. Pour rappel, le nether n’est pas plat et est comme dans un monde normal.

Si vous jouez en difficile (conseillé), il est recommandé de dormir dès que possible dans un lit ! En effet, les zombies apparaissent très vite et tuent les villageois très vite. Après avoir dormi, parcourez le village pour trouver les zombies. Si vous voulez partir tuer des monstres, assurez vous de bloquer toutes les portes (en mettant des blocs devant), car une fois que l’invasion de zombies a commencé, il est impossible de l’arrêter, et les zombies tueront tous les villageois. Il y a aussi les slimes (qui apparaissent le jour), il faut donc se fabriquer très rapidement une épée pour s’en débarrasser facilement. N’oubliez pas que les slimes apparaissent uniquement si vous restez longtemps dans un endroit ; lors d’une exploration, il n’y en aura que très peu.

Le survival superflat change donc votre manière de jouer : le minage est inexistant, l’exploration est primordiale, et la rareté des matériaux est différente (le fer est très rare, mais la nourriture est plus facile à obtenir et plus nombreuse, les carottes sont également plus faciles à avoir).

Comment explorer

Étant donné que l’exploration est aussi importante que le minage sur une carte normale, voici un tutoriel pour explorer le mieux possible.

Tout d’abord, quelques éléments qui peuvent aider :

  • Se mettre en mode 3e personne (F5)
  • Mettre le FOV (Champ de vision) au maximum

Ainsi, vous aurez le plus grand champ de vision possible pour repérer le maximum de villages. Agrandir la distance de rendu peut également être utile, même si cela ne servira pas à grand chose car les chunks n’auront pas le temps de se charger.

Quand vous aurez exploré assez de villages, il faudra vous faire une base ; il est même conseillé de s’en faire une dès le début, au premier village trouvé. Autour de cette base, vous pourrez explorer dans toutes les directions différentes : Nord, Sud, Est, Ouest, Nord-Ouest, etc…

Il est également possible de tracer des itinéraires ; par exemple, vous prenez une direction, et tous les 5000 blocs, vous tournez à droite, jusqu’à revenir à votre base. Vous aurez donc parcouru 20000 blocs sans faire d’aller-retour, ce qui est un énorme gain de temps. N’oubliez pas de noter précieusement les coordonnées de votre base.

Être autonome

Vous ne pourrez pas vivre éternellement des pillages de villages. Même en passant par le nether les trajets vont devenir, à un moment ou un autre, trop longs.

C’est pourquoi il faut faire ses propres cultures et cultiver tout ce qui est cultivable, ainsi qu’élever tout ce qui peut être élevé.

Une générateur de cobblestone sera l’une des premières choses à faire, surtout qu’il ne nécessite pas beaucoup de ressources, il suffit d’un seau et d’une forge.

Ensuite, il faudra faire une ferme à PNJ : leurs offres servent énormément, si vous n’explorez plus, c’est uniquement par ces offres que vous pourrez avoir des outils et armures en diamants.

La prochaine chose à faire, peut être même avant la ferme à PNJ, est la culture de nourriture. Les carottes vous serviront de nourriture principale, mais si vous avez beaucoup de combustible, vous pourrez cultiver des patates. Le blé ne doit servir que pour les émeraudes.

Dans le superflat, il faut prendre en compte les slimes ; c’est pourquoi, si vous faites une culture standard, elle sera vite ravagée.

Les slimes ne peuvent pas apparaître sur la terre cultivée, mais si un bloc solide (terre, pierre…) est dans la culture, des slimes pourront apparaître et ravager ainsi votre culture. Il est donc conseillé de fragmenter votre culture en carrés de 9×9 avec un bloc d’eau au centre, séparés par des barrières. Ainsi, si une slime apparaît, ses dégâts sur les cultures seront limités.

Enfin, il vous faudra faire une culture à golems ; il est conseillé de mettre du fer de côté afin de pouvoir fabriquer les pistons, entonnoirs, et crochets nécessaires à la culture (toutefois, le nombre de lingots de fer nécessaires varie en fonction des différents designs). Si vous manquez de fer, sachez que des golems de fer pourront apparaître dans votre ferme à PNJ, si ces derniers sont assez nombreux.

Variantes du Survival Superflat

En utilisant les presets (réglables dans les options de génération de votre monde), il est possible de customiser le Survival Superflat pour le rendre, au choix, moins dur ou plus dur. Pour savoir comment customiser et comment mettre ces presets, suivez ce tutoriel.  Mettre des variantes ne change pas l’emplacement des villages.

Le “Survival Desertflat”

C’est la même chose que le survival superflat, mais des temples du désert peuvent être trouvés, et le sol est en sable et sandstone. Les villages sont en sandstone, ce qui rendra le jeu plus difficile au début, étant donné que le bois ne pourra être obtenu qu’en faisant pousser des arbres, et que la cobblestone ne pourra être faite qu’avec un générateur. Toutefois, vous aurez accès à plus de fer et d’or qu’en superflat normal.

Matériaux ajoutés : Sable, sandstone (et ses dérivés), laine bleue, TNT.

Preset : 2;7,2×24,12;2;village(size=2),biome_1

Le survival superflat profond

Ce preset est la même chose que le survival superflat, sauf qu’il y a 63 blocs de profondeur. On peut faire un élevage de poulpes, ce qui était difficile et non esthétique avec les 3 blocs de profondeur de la génération superflat par défaut (les poulpes apparaissent uniquement entre la couche 54 et la couche 63).

Les slimes n’apparaissent pas étant donné qu’elles n’apparaissent qu’en dessous de la couche 40.

Preset : 2;7,62×3,2;1;village(size=2)

Suggestions

Si vous avez une bonne seed à conseiller avec beaucoup de villages, ou un meilleur moyen pour survivre, voire une variante, merci de le signaler dans les commentaires. Des retours quant au survival superflat sont également les bienvenus.

Nous n’avons pas évoqué le mod Flatlands Extension car ce dernier rend plus facile le gameplay, ce qui est à l’opposé du but du survival superflat.

Bon jeu sur le survival superflat !

5 / 5 - (1 vote)