Le 25 Septembre, Worlds Inc. a déposé une plainte contre Microsoft Corporation dans le district ouest du Texas pour violation de brevet sur leur jeu vidéo Minecraft en mode multijoueur.

Le brevet en question est le brevet américain n° 8,082,501 (le brevet ‘501), intitulé « Système et méthode pour permettre aux utilisateurs d’interagir dans un espace virtuel« . Selon la plainte, le brevet 501 traite des « méthodes utilisées pour améliorer les communications en réseau et gérer les charges de traitement des clients dans une architecture multi-client/serveur utilisée dans un monde virtuel tridimensionnel, généré par ordinateur, graphique, multi-utilisateurs et interactif, comme ceux que l’on trouve dans les jeux multijoueurs ». Par exemple, « le processus de traitement peut être utilisé pour personnaliser l’affichage du monde virtuel pour l’utilisateur, et cet affichage peut inclure des avatars représentant d’autres utilisateurs qui sont « proches » de l’utilisateur dans le monde virtuel. Le monde virtuel peut être mis à jour pour refléter le mouvement ou la rotation des avatars des différents utilisateurs, les informations sur la position des avatars sont transmises du processus client de chaque utilisateur à un « processus serveur » centralisé, qui à son tour transmet les mises à jour de position aux processus clients« . Plus précisément, le brevet décrit une fonction de contrôle de mouvement de foule qui peut générer un affichage du point de vue d’un avatar.

Logo de Worlds Inc.
Logo de Worlds Inc.

Le plaignant prétend que Microsoft et d’autres entités liées ont « fabriqué, utilisé, vendu, offert à la vente et/ou importé aux États-Unis » des produits qui violent le brevet 501. Selon Worlds, Microsoft a enfreint au moins les revendications 1, 2, 5 et 10 du brevet 501, comme par exemple, par « le produit Minecraft Java Edition et le logiciel associé, les serveurs officiels Minecraft Realms par abonnement et leur logiciel de serveur associé, et le logiciel de serveur officiel Minecraft utilisé pour établir un serveur Minecraft privé ».

Comme indiqué dans la plainte, Minecraft a un mode multijoueur, où « plusieurs utilisateurs indépendants peuvent interagir dans le même monde virtuel Minecraft », les utilisateurs ont besoin « d’un serveur Minecraft qui est capable d’accueillir les multiples utilisateurs ». Le demandeur a fait valoir que Microsoft « a bénéficié d’utilisateurs qui ont utilisé leurs comptes Microsoft Minecraft et joué à Minecraft dans un mode multijoueur, qui fournit une architecture serveur / client avec des fonctionnalités de filtrage / contrôle de la foule pour une utilisation multijoueur », par le biais de divers serveurs et logiciels Minecraft, comme décrit dans le brevet.

Illustration du brevet 501 pour expliquant le fonctionnement étant déposé.
Illustration utilisée dans le brevet 501

En outre, selon le plaignant, Microsoft a contrôlé la manière et le moment des activités de l’utilisateur grâce à ces fonctions et affichages. Worlds a averti que Microsoft a violé son brevet en permettant à divers utilisateurs d’interagir les uns avec les autres sur Minecraft avec des avatars personnalisables en communiquant avec un serveur, la gestion des utilisateurs dans un espace virtuel. Plus précisément, Microsoft est en mesure de déterminer la position et l’affichage des différents avatars les uns par rapport aux autres, ce que Microsoft aurait fait en partie grâce à la fonctionnalité de contrôle de la foule.

De plus, le plaignant a déclaré que Microsoft est capable de déterminer l’orientation des avatars et peut recevoir l’orientation d’un sous-ensemble d’avatars par un certain filtrage et peut donc filtrer les avatars à afficher, par exemple en fonction de la distance. Le demandeur a affirmé que ces méthodes sont décrites dans le brevet en cause. En conséquence, Worlds a affirmé que Microsoft a violé son brevet en enfreignant la méthode brevetée pour l’activité et l’affichage décrits par l’utilisateur.

Le demandeur, représenté par Etheridge Law Group, PLLC et Davidson Berquist Jackson & Gowdey, LLP, a demandé que soit jugé le fait que Microsoft a violé le brevet dans le cadre du procès, que des dommages-intérêts soient accordés et que les frais et honoraires soient alloués.

Ce type de plainte est malheureusement très fréquent aux USA, des entreprises déposent des brevets sur tout et n’importe quoi puis entrainent au tribunal ceux qui auraient le malheur de les utiliser. Nous verrons si cette fois-ci ils se sont attaqués à plus gros que eux ou non.

Source : Microsoft Sued For Patent Infringement Over Video Game’s Multiplayer Mode