Les moins jeunes d’entres vous connaissent certainement les premiers pas du fameux Spyro sur Playstation 1, une licence de jeux de plateforme lancée en 1998 par Insomniac Games. Ce studio assurera le développement de cet univers jusqu’au troisième opus de la saga.

Comme toujours, si vous ne connaissez rien de cette licence, un petit spoiler vous permettra de vous renseigner un minimum pour mieux comprendre la suite de cet article. Bonne lecture, si vous en avez besoin. Autrement, c’est en-dessous que ça se passe.

[spoiler]Spyro the Dragon fait de vous un jeune dragon à la couleur douteuse qui se voit confier une tâche relativement lourde : sauver sa race. Rien que ça. En effet un bonhomme mi-orque, mi-homme (un bonhorque donc) a décidé de prendre possession du monde et de se débarrasser des dragons dans un premier temps, histoire d’être tranquille. Nos pauvres reptiles sont donc emprisonnés dans du cristal, et demeurent dans cet état de cryogénisation sans pouvoir y faire quoi que ce soit.

Dragonborn anyone ?

Par chance, Spyro a échappé au maléfice et commence sa quête pour sauver les siens tout en boutant le grand méchant hors du bélin par la même occasion. Le jeu (et je ne parle que du premier dans cet article) a rencontré beaucoup de succès pour son univers relativement mignon et chatoyant accompagnant un gameplay fluide et franchement sympathique. On passe par des portails pour rejoindre différentes parties du monde et y récupérer items et collègues pour mieux progresser ensuite. Un classique de la PS1 et du jeu de plateforme en général. [/spoiler]

Power of Flames est le premier chapitre d’une série de maps que son auteur, TheQg100, a décidé de réaliser sur cet univers. Son objectif est assez simple : reproduire au mieux l’ambiance et le gameplay de cet univers sur notre support cubique, par passion pour cette série de jeux et par pur challenge, aussi.

Aucune map n’a encore véritablement repris l’univers de ce fameux quadrupède violet. Malgré les tentatives de quelques mappeurs, aucun n’a encore réalisé quoique ce soit de complet et de vraiment fidèle au jeu créé par Insomniac Games […] Je suis fier de vous annoncer l’arrivée d’une map Spyro The Dragon dans sa version Minecraft la plus aboutie.

Dans les faits, qu’est ce que ça donne ? Eh bien une création qui, avant toute chose, parvient effectivement à reproduire un esprit assez proche des jeux de plateforme d’antan, avec ses niveaux relativement grands mais dont chaque centimètre est là pour une raison de level design et des tas d’items à collecter de partout pour faire des trucs importants.

On incarne un Spyro qui a pu échapper au maléfice de l’antagoniste en se transformant en humain (vous) et qui se met donc en quête de ses amis dragons devenus petits cristaux, et des joyaux arrogamment laissés un peu partout par le big boss pour exposer sa fortune et sa puissance. Le scénario reprend l’univers dans les grandes lignes et la progression aussi.

On a un hub principal qui dispose de divers portails nous permettant de visiter tel ou tel level, dans lequel un panneau nous indique toujours le nombre de dragons cristallisés présents, le nombre de joyaux et le nombre d’œufs de dragons. Vous faites ce que vous avez à faire en prenant garde de ne pas tomber dans l’eau, synonyme d’empoisonnement, puis vous repassez par le vortex situé quelque part dans le level pour retourner dans le hub de la map. Des clefs peuvent aussi être trouvées, afin de débloquer des zones cachées.

Certaines zones vous exposeront à des boss, mais dans ce premier chapitre la difficulté ne repose pas sur les ennemis qui sont en fait de « bêtes statues » plus ou moins grossières en laine que vous devez faire brûler avec un pouvoir spécifique (un briquet retexturé). Vous serez amenés à quitter le hub une fois que vous aurez 10 dragons cristallisés avec vous, le paysan du coin vous prêtant son aéronef suite à vos exploits pour sauver les vôtres. Vous progressez, ainsi, petit à petit dans des décors bien fichus, dans l’esprit du jeu.

À noter que plusieurs améliorations sont attendues pour les chapitres suivants, comme une réelle utilité pour les armes et la mise en place de véritables ennemis. Le pack compris sur la map ajoute quelques sons, mais ce n’est pas suffisant pour offrir une ambiance solide. Quelques musiques seraient les bienvenues.

Aussi, certaines fonctionnalités ne sont pas encore incluses, faute de matière suffisante dans le jeu actuel. L’auteur précise qu’il mettra régulièrement ses maps à jour pour profiter un maximum des releases du jeu. Remplacer la profusion de bouquins par quelques dialogues de command blocks serait certainement un changement appréciable aussi. Si la map est déjà très agréable à faire actuellement, les prochains chapitres respectant ces changements ne seront qu’encore mieux !

TRAILER

TÉLÉCHARGEMENT

Version Française

Version Anglaise

INSTALLATION

1. Téléchargez la map.

2. Avec votre logiciel d’extraction (WinRAR, 7Zip, etc.) ouvrez l’archive de la map.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :  [PVP] E.N.O Windows : Appuyez simultanément sur les touches  [PVP] E.N.O +  [PVP] E.N.O et tapez %appdata%.  [PVP] E.N.O Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans : Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.  [PVP] E.N.O Linux : Appuyez simultanément sur les touches  [PVP] E.N.O +  [PVP] E.N.O et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire saves et extrayez le dossier de l’archive de la map dans ce dossier.

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Votre partie est affichée dans le menu Singleplayer.

 

Corrigé par Lycoon.

Relu par TheShining.