🕒 Lecture 5 min.

Time Travel : Classic

Pause Musicale

Prélude

Lors du dernier Time Travel, nous avons exploré la Pre-Classic : il s’agissait des premières ébauches du jeu, avant même qu’il ne soit disponible au public. Personne n’avait donc eu la chance de visiter ce monde, hormis Notch et ses proches. Pourtant, le 17 mai 2009 à 4 h 24 min et 7 secondes du matin, Notch prend une photo qu’il postera sur son blog. La page contient un lien permettant de jouer à Minecraft : le jeu devient public.

Les premiers pas du Steve.

 

Aujourd’hui nous allons revenir à la version Classic, soit la première période de jeu disponible au grand public. Joueurs de la première heure, j’espère que cet article saura vous rendre nostalgiques !

La période Classic s’étale de la 0.0.9a (16 mai 2009) à la 0.30 (22 décembre 2009). Notre launcher actuel ne nous permet d’explorer que 4 versions : 0.0.11a,  0.0.13a_03,  0.0.13a et 0.30_01c. Nous allons donc partir ensemble dans les temps anciens de Minecraft, et voir apparaître les premières lignes de gameplay que nous connaissons tous à présent !

 

 

0.0.11.a

Il n’y a pas grand chose à dire sur cette version : le jeu est identique à la Pre-Classic. On trouve de nombreux bugs graphiques, peut-être que le launcher actuel a du mal à lancer une si vieille version ?

Au moins, on tourne aisément à 188 fps !

 

0.0.13a_03

 

Minecraft commence enfin à ressembler à quelque chose. Les plus anciens joueurs parmi nos lecteurs doivent avoir quelques souvenirs qui reviennent !

Tout d’abord, on observe une génération du terrain. Fini le sol plat et rocheux, le monde possède collines, herbe et lacs.

 

Un petit monde, mais vallonné !

 

Une bien belle crique.

 

On remarque de plus qu’un mur invisible bloque toujours le monde, mais qu’il est entouré d’une étendue d’eau rendant le tout bien plus propre.

 

La limite du monde.

 

On trouve 2 nouveaux blocs : l’eau et la bedrock qui ne sont pas obtenables. De plus, l’herbe commence à pousser sur les blocs de terre nus !

Enfin, un menu de pause est disponible. Il permet de sauvegarder notre monde, d’y retourner plus tard, mais aussi d’en générer de nouveaux.

 

 

0.0.13a

La 0.0.13a est une bien étrange version. Nous n’y trouvons plus de belles plaines et collines, mais uniquement une étendue rectangulaire relativement moche. Le monde est lisse et vide. Après avoir régénéré plusieurs fois le monde, je me suis laissé convaincre qu’il ne s’agissait pas d’un bug malheureux, mais bien de la génération naturelle du terrain. Si certains d’entre vous ont connu la Classic, dites-moi s’il s’agit du launcher qui se trompe, ou si le jeu a vraiment été comme cela un jour !

C’est un… beau rectangle ?

 

Tout comme l’ancienne version, le sous-sol est composé d’une couche de terre, puis de roche, avant de finir par de la bedrock.

 

0.30_01c

 

Ici, les choses sérieuses commencent. De nombreuses fonctionnalités sont nées, et je vais tenter de ne pas en oublier !

Tout d’abord, on remarque l’apparition de l’inventaire rapide avec ses 9 cases. Il permet de choisir 9 blocs parmi ceux disponibles afin d’y avoir accès plus rapidement. Car oui, il y a plus que 9 blocs à présent !

 

On remarque que le fer, l’or et le charbon ont été ajoutés avant le diamant. Il y a de plus, de nouvelles teintes de laines, faisant plus de dégradés entre les couleurs. Il y a en tout 42 blocs utilisables : une référence à H2G2 ?

Le terrain a aussi grandement changé, avec des grottes et de la végétation ! Le monde se rapproche de plus en plus de celui que nous connaissons actuellement.

 

Enfin des grottes !

 

Quelques angiospermes…

 

Une vue imprenable !

 

Enfin, le menu du jeu a beaucoup changé. Nous pouvons désormais changer les options graphiques, sonores et les commandes. Il est toujours possible de sauvegarder notre partie, mais uniquement si l’on est Premium ! Pour terminer, la génération du terrain permet 3 possibilités. Le monde peut être petit, moyen ou grand.

 

Le menu principal

 

Les options graphiques et sonores

 

Les contrôles (fini qwerty !)

 

Je l’ai acheté, je vous promets !

 

Les différentes tailles de monde

 

Conclusion

 

La période Classic a eu de nombreux ajouts qui ont permis à Minecraft d’être ce qu’il est aujourd’hui. Arbres, grottes, sauvegarde et inventaire : tout ceci peut paraître évident, mais il faut se rendre compte que ce fut un jour nouveau et surprenant. J’espère que ces voyages vous donneront envie à vous aussi de voyager dans l’histoire de Minecraft. Quant à nous, on se retrouve dans le prochain numéro de Time Travel avec l’Indev, merci de votre temps !