Suite à un changement de sa politique de confidentialité et de gestions de comptes utilisateurs, Microsoft a rendu Minecraft interdit aux joueurs de moins de 19 ans en Corée du Sud …

Minecraft est classé comme un jeu convenant aux enfants de 7 ans et plus dans la plupart des pays du monde, certaines écoles ont commencé à utiliser Minecraft en classe (via la Minecraft Education Edition), car les enfants peuvent naturellement apprendre le travail d’équipe, la résolution de problèmes et la programmation de base en jouant au jeu avec leurs amis et en s’aidant mutuellement à construire de nouvelles créations.

Toutefois, en Corée du Sud, depuis quelques jours le jeu développé par les studios Mojang n’est désormais accessible qu’aux joueurs âgés de 19 ans et plus.

Les joueurs mécontents s’en prennent à la « loi d’arrêt » du pays, qui bloque l’accès des enfants de moins de 16 ans aux jeux vidéo en ligne entre minuit et 6 heures du matin, afin de les protéger des risques d’insomnie liés à la pratique de jeux tard dans la nuit.

La « loi Cendrillon« , en vigueur depuis 2011, est la cause principale raison pour laquelle ils restreignent l’accès à Minecraft, affirment-ils dans une pétition en ligne déposée vendredi auprès du bureau présidentiel de Cheong Wa Dae.

« Le marché Coréen du jeu risque d’être le seul endroit au monde où Minecraft est étiqueté comme un jeu pour adultes », indique la pétition, qui demande l’abolition de la loi. Dimanche matin, la pétition avait recueilli le soutien de plus de 15 000 Coréens.

Un certain contexte est nécessaire pour comprendre ce qui est exactement arrivé.

Lorsque la Corée a introduit la réglementation des jeux en 2011, elle a posé des problèmes techniques aux sociétés de jeux du monde entier. La mise en place d’un nouveau système capable de filtrer les utilisateurs d’un certain âge à un moment donné en Corée pouvait causer des dommages irrévocables aux anciens serveurs.

Au lieu de lancer de nouveaux serveurs dédiés à la Corée, Microsoft a simplement changé sa politique en 2012 et a demandé aux utilisateurs coréens de certifier via Xbox Live – le service en ligne de Microsoft pour les jeux – qu’ils ont 19 ans ou plus s’ils veulent jouer aux jeux Microsoft.

Après l’acquisition de Mojang Studios en 2014, Microsoft a permis aux utilisateurs de l’édition java de Minecraft d’accéder au jeu via leurs comptes Mojang Studios plutôt que via Xbox Live. C’est ainsi que les adolescents coréens ont accédé au jeu jusqu’à présent.

Un problème est apparu en décembre lorsque Microsoft a commencé à exiger des comptes Xbox Live pour jouer à Minecraft Java Edition en raison de problèmes de sécurité, demandant aux utilisateurs du monde entier de migrer leurs comptes Mojang Studios vers Xbox Live. Microsoft n’a apparemment pas réalisé les ramifications pour les utilisateurs coréens.

En rendant Minecraft Java Edition jouable via les comptes Xbox Live, qui exigent que les utilisateurs en Corée certifient qu’ils ont 19 ans ou plus, le jeu est soudainement devenu de facto classé R dans le pays du jour au lendemain.

Alors que la migration est actuellement en cours sur une base volontaire dans le monde entier, Microsoft a récemment mis fin à la période de grâce pour les utilisateurs coréens et a rajouté une mention sur le site officiel de Minecraft qui dit : « Les joueurs de Corée du Sud doivent être âgés d’au moins 19 ans pour pouvoir acheter l’édition Java de Minecraft et y jouer. »

Sur la page d'achat de Minecraft il est écrit que les joueurs sud corréen doivent avoir 19 ans pour l'acheter et y jouer
La mention sur le site officiel de Minecraft indiquant que les joueurs Sud Coréens doivent être agés d’au moins 19 ans pour l’acheter et y jouer. Source : Minecraft.net

Face à cette controverse, le ministère de l’égalité des sexes et de la famille, qui a joué un rôle central dans l’introduction et l’adoption de la loi Cendrillon, affirme que Microsoft est à blâmer.

La politique de gestion de Microsoft est le problème, affirme-t-il.

« Toute société de jeux responsable devrait s’adapter aux différents systèmes des pays lorsqu’elle procède à un changement de politique et faire des investissements pour protéger ses utilisateurs », a déclaré un responsable du ministère.

L’efficacité de la loi Cendrillon a été contestée à de multiples reprises au cours de la dernière décennie.

Selon un rapport rédigé par le Comité de la quatrième révolution industrielle de l’Assemblée nationale en 2019, la loi Cendrillon a augmenté le temps de sommeil des adolescents de seulement 90 secondes.

Un rapport intitulé « 2020 Game User Panel Survey » publié par l’Agence coréenne de contenu créatif en mai suggère que « le système d’arrêt nécessite une révision en termes d’efficacité, car il n’y a pas de corrélation entre le temps de jeu et le temps de sommeil. »

Le rapport ajoute que le système d’arrêt de jeu, qui ne s’applique qu’aux jeux sur ordinateur, a des limites puisque 91 % des utilisateurs coréens de jeux sont des utilisateurs de jeux mobiles.

Des législateurs des deux côtés de la barrière travaillent à la suppression de la loi Cendrillon. Le mois dernier, les représentants Jeon Yong-gi et Kang Hoon-sik du Parti démocratique de Corée au pouvoir ont chacun proposé une révision de cette loi. Jeon veut supprimer le système de fermeture une fois pour toutes, tandis que Kang a l’intention de maintenir le système mais de laisser les parents l’invoquer sur une base volontaire.
La représentante Her Euna du principal parti d’opposition, le People Power Party, et le représentant Ryu Ho-jeong du parti libéral mineur, le Justice Party, doivent proposer une révision ensemble ce mois-ci.

« Le temps que les enfants consacrent aux jeux doit être décidé par une conversation entre les parents et leurs enfants », a déclaré Her.

Ironiquement, le président Moon Jae-in et la première dame Kim Jung-sook ont célébré la Journée des enfants le 5 mai de l’année dernière en filmant une vidéo dans Minecraft. La vidéo publiée sur YouTube montre le président Moon et son épouse guidant des enfants dans une visite virtuelle de Cheong Wa Dae.

Source : Inquirer.net