🕒 Lecture 26 min.

Nombreux sont ceux qui, durant la période bêta de Minecraft, ont découvert un certain iChun, probablement pour son mod le plus connu : Portalgun Mod. Simple petit bidule en 2D qui tirait des espèces de fenêtres blanchâtres à ses débuts, aujourd’hui véritable éditeur ajouté à notre Minecraft pour concevoir son propre univers Portalcraftien grâce aux nombreux éléments dont il dispose, il est parfait pour jouer une survie unique ou construire sa Map Aventure. Après des années de bons et loyaux services, il s’est un peu effacé du paysage aux alentours de la 1.6.

Le Gravity Gun, du même auteur, s’est taillé une plus petite réputation en tant qu’arme aussi amusante qu’efficace contre nos vieux ennemis les monstres, en plus d’être un outil surpuissant dans certaines circonstances. Contrairement à Portalgun, il n’a jamais connu d’évolution significative au fil des versions, si ce n’est l’ajout d’un modèle 3D au lieu de l’habituel item en 2D. Il était lui aussi coincé en 1.6 depuis un bon moment.

Depuis samedi dernier, ces deux là sont désormais de retour en 1.7.10, pour le meilleur comme pour le pire.

Contexte des deux mods :

Le Samedi 11 Avril 2015 est peut être un jour à marquer d’une pierre blanche pour les amoureux des créations de Valve Corporation, studio américain de développement de jeux vidéos tous aussi travaillés les uns que les autres, comme la mythique saga Hλlf-Life, les deux P0rtal, Counter Strike, les deux Team Fortress ou encore les deux Left For Dead pour ne citer qu’eux. Egalement créateur de Steam, vous aurez compris que dans le milieu videoludique, que ce soit au niveau des joueurs ou des professionnels, personne ne touche à Valve et à son actuel directeur, le Pére Newell.

Amateur de ce studio, iChun s’est fait connaître il y a déjà quelques années avec le développement de son très bon mod Portalgun, qui ajoutait plusieurs éléments de l’univers de Portal à notre Minecraft, notamment le générateur de portails, petite merveille qui chamboulait totalement les parties en Survival. Ce même appareil fut à l’origine d’un nouveau concept de Maps aventures Minecraftiennes : Les Puzzles Portal.

Le bonhomme a enchaîné des mods plus ou moins importants, tout en continuant d’avancer sur son Portalgun, updates après updates. Dans la famille iChun, nous pouvons ainsi citer son second projet made in Valve : Gravitygun, mod plus modeste que son grand frère puisqu’il se contente d’ajouter le célèbre Gravity Gun des jeux Half-Life dans notre sandbox, sorte de grosse machine industrielle capable de soulever n’importe quel objet de n’importe quelle masse, puis de le propulser dans les airs à bonne vitesse.

Bien travaillés et très appréciés, les deux Guns se sont pourtant perdus quelque part entre la release 1.5.X et la 1.6.X, laissés pour morts sans nouvelle ni update, le Portalgun ayant même perdu de sa splendeur passée avec de nombreuses fonctionnalités en moins et une physique légèrement buguée, malgré l’ajout d’un sympathique modèle 3D pour son item principal. Une fin indigne de deux grands noms du modding pour beaucoup, en plus d’une perte pour le Mapping et le renouveau du Gameplay que chacune des deux armes apportaient en Survival.

Le cas du PortalGun

Nous sommes le 11 avril 2015, iChun fête son anniversaire et se permet d’inverser les rôles : C’est lui qui offre. Le cadeau en question : l’update des deux mods concernés par cet article en 1.7.10, après plus de deux ans bloqués en 1.6.4 voir moins, ce n’est pas déplaisant. Alors, cadeau sincère ou empoisonné ? Dans un sens, si vous aimez les surprises, vous n’allez pas nécessairement apprécier cette update, surtout pour le Mod Portalgun si ça fait quelques temps que vous espérez le voir au plus haut de sa forme.

En effet, le bidule n’a pas bougé d’un iota. Ou presque pas : iChun a retiré un bug étrange qui nous faisait traverser des blocs lorsqu’on utilisait nos portails trop proche du sol. C’est toujours ça. Enfin, pour un projet plus vide qu’avant la 1.5.X et qui ne bouge plus depuis des lustres, c’est peut être un peu léger, mais au moins maintenant nous pouvons en profiter en 1.7.10 au lieu de revenir en 1.6.4 comme de faux nostalgiques.

L'ensemble des items ajoutés par le mod en 1.7.10

Nous retrouvons donc l’habituelle trentaine d’objets de la panoplie du parfait petit sujet de test Minecraftien. Les connaisseurs de Portal, ou encore les habitués des Maps sur ce thème, reconnaîtront sans peine la majorité des items, mais pour les autres, une petite précision de qui est quoi s’impose.

Les items en jeu

Le contenu actuel du mod :

  • 5 modèles de Portalgun ! Le générateur est disponible dans de nombreux coloris dont dépendent les portails qu’il peut générer. Pour générer vos portails, c’est exactement comme dans le jeu de base. Vous faites clique gauche pour générer le premier, puis clique droit pour le second. Viendra ensuite l’étape la plus difficile : marcher pour traverser vos portails. Le portail A vous amène au portail B et inversement. Vous pouvez également soulever des choses en appuyant sur la touche G.

Selon votre difficulté, il vous faudra une simple EnderPearl ou un trou noir

  • Parmi cette collection, nous disposons de trois modèles particuliers. Le premier est un modèle accompagné de PotatOS, une petite batterie patate sur laquelle je ne dirai rien si vous n’avez jamais touché à Portal 2. Le second modèle spécifique est le Bacon Gun, un portalgun customisable qui détient une cote de porc sur l’un de ses crochets. Vous pouvez modifier la couleur de ses portails dans le fichier de configuration du mod, en modifiant les deux lignes baconGunColour. Enfin, le tout dernier modèle n’est pas visible dans l’inventaire, mais vous pouvez le faire vous même : Il suffit de faire cuir un Portalgun dans un four. Il restera coincé sur la couleur avec laquelle il a cuit, vous contraignant à ne tirer qu’un seul portail. Il ne sert qu’au Mapping.
  • Le PortalSpawner : Les deux rails bleus visibles sur l’image. Ce sont simplement des supports à Portails automatisés par redstone. Vous connaissez sûrement le principe de voyage par portails du Nether ! C’est à peu prés la même chose ici, mais avec deux éléments bien plus stables, rapides et fonctionnels. Placez en un dans votre salon, placez le second ou vous le souhaitez, reliez les par redstone, il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton ou le levier concerné pour vous rendre chez vous ou ailleurs en moins de deux secondes.
  • La poudre d’EnderPearl : Un élément essentiel pour crafter un mini trou noir.
  • Mini trou noir : Un élément essentiel pour crafter un Portalgun ou des PortalSpawners.
  • PotatOS : Une batterie patate intelligente sur laquelle je ne dirai rien afin de préserver le scénario de ce magnifique jeu qu’est Portal 2. Elle n’est pas l’acolyte le plus sympathique qui soit, mais elle vous accompagnera quand même au fil de vos explorations si vous la prenez dans votre inventaire. Vous pouvez l’accrocher à votre Portalgun pour vous faciliter la tâche.
  • Le support : Un support bleu adapté au Portalgun. Au lieu de le balancer dans un coffre poussiéreux, vous pouvez le déposer délicatement sur ce piédestal, histoire de l’entreposer dans votre maison comme le magnifique et complexe objet de luxe scientifique qu’il est vraiment. Meilleur moyen pour le contempler sous la douce lumière du crépuscule. Probablement l’item le plus important du mod.
  • Les bottes : Minecraft regorge de ressources précieuses et coûteuses. Et nos études sont claires : On ne peut pas faire confiance aux joueurs. La solutions ? Ces bottes à ressort ! Ce sont des sortes de coussinets absorbant qui vous permettent de supporter n’importe quelle chute. Essayez d’atterrir sur la tête avec ça aux pieds, pour voir. Faites vos adieux aux explorations souterraines qui finissent dans un craquement au bas d’un trou qui n’avait rien à faire là.
  • Les cubes lestés : Le Cube de stockage lesté et le Cube de voyage lesté. Deux gros cubes qui ne servent normalement qu’à activer des systèmes de redstone dans des énigmes inspirées des jeux Portal, ou parfois d’éléments de décoration. Si le premier n’est qu’un gros cube métallique gris, le second par contre, sera votre plus fidèle ami. Il a des sentiments et sait faire preuve d’intelligence, mais puisque ce n’est qu’un cube, il n’est pas particulièrement expressif. Ou bruyant. Ou dynamique. La plupart du temps, ces deux là ne servent qu’au Mapping.
  • Les spawners de cubes : Connectez en un à un système de redstone actif, et il fera spawner le cube qui lui appartient. Attention, à un spawner ne correspond qu’un seul cube, si vous essayez de générer un second cube à partir du même spawner, le premier cube sera désintégré avant que le nouveau ne soit généré.
  • La Radio Motivante d’Aperture Science : La motivation pure. Que vous soyez confortablement installé face à votre cheminée, ou entrain de brûler vif à cause de votre cheminée, tant que vous l’écoutez, tout va bien. Vous pouvez l’éteindre ou l’allumer d’un simple clique droit.
  • La grille d’émancipation : A l’origine, il s’agit de deux espèces de barreaux lesquels une fois placés sur des murs face à face provoquent un champ de particules incandescentes qui supprimera de votre inventaire les objets non autorisés le traversant. Contrôlable par redstone si vous activez cette option dans le fichier de configuration du mod, il s’agit normalement d’un outil de sécurité qui empêchera n’importe quel vol en toutes circonstances. Malheureusement, pour une raison inconnue, ça fait environs deux ans qu’elles ne sont plus utilisables en jeu : Une protection vous en empêche.
  • La sphère énergétique et sa cible : L’appareil blanc génère une sphère ultra énergétique mortelle dés qu’il est connecté à un système de redstone actif. Si cette sphère atteint sa cible, celle-ci va générer un courant électrique continue, à l’instar d’une lampe de redstone. Ils ont toutes sortes d’utilisations, vous pouvez vous en servir pour mettre en place un système de sécurité grâce à la mortalité des sphères, comme élément d’énigme ou comme simple outil de redstone activable à distance.
  • L’indicateur électronique : Cette petite croix bleu deviendra un grand check jaune dés que le système de redstone au quel il est rattaché sera actif. Globalement, il ne sert qu’à indiquer quand est ce qu’un appareil est actif, d’ou sa présence régulière vers les portes de sorties ou les salles de contrôles.
  • Trois disques supplémentaires : Ajout dispensable mais sympathique. Nous retrouvons les deux célèbres chansons disponibles à la fin de Portal 1 pour Still Alive et de Portal 2 pour Want You Gone. Le dernier disque n’est qu’une reprise de la radio motivante en moins motivant et en édition limitée, utilisée pour crafter la radio. Vous pouvez les jouer dans une Jukebox, comme n’importe quel autre disque.

Still Alive, Radio & Want you gone

  • Les Tourelles Sentinelles : Trois modèles d’androïdes militaires. La sentinelle est un petit robot qui mitraillera tous les êtres vivants présents dans son viseur, qu’ils soient hostiles ou non. En placer deux ou trois autour de sa maison assure donc une protection totale la nuit venue. Elles ne sont jamais à cours de munitions et ne se calmeront qu’une fois leur champ de vision totalement vide. Elles se brisent dés qu’elles perdent l’équilibre.
  • Les Tourelles Oracles : Une version différente de la sentinelle. Totalement inoffensives, elles vous en apprendront un peu plus sur l’histoire de Prométhée et vous chanteront une petite sérénade très agréable si vous en placez quatre cote à cote. Vous ne pouvez pas les fabriquer vous même, il s’agit de tourelles sentinelles assez rares, qui ne spawnent que de temps en temps en voulant déposer une sentinelle normale. Elles apparaissent à l’envers.

La fonction berceuse des Tourelles. Essentielle.

  • Les Tourelles Défectueuses : Des tourelles sentinelles qui n’ont pas été gâté par la nature. Une armure sombre faiblarde, une voix nasillarde, un viseur qui déconne et l’absence de munitions : Voici vos héros. Ils fonctionnent exactement comme des sentinelles, si ce n’est qu’ils sont de véritables moulins à paroles et qu’ils sont incapables de se défendre. Et de vous défendre.

Triste histoire

  • La plaque de foi aérienne : Posez là au sol, réglez sa puissance verticale et horizontale avec un clique droit, puis fendez gaiement les airs ! Elles fonctionnent avec n’importe quoi : vos items, les monstres, les animaux, les cubes, les tourelles et vous. Restez prudent et ne vous y aventurez pas sans vos bottes, par contre.  Mettez en partout dans votre jardin. La nuit venue, quand vous voyez un Zombie filant, faites un vœu.

Objectivement, Portalgun est un mod sympathique qui rajoute toujours un bon nombre de choses, mais comme vous l’avez remarqué, certaines ne sont plus aussi fonctionnelles qu’avant. D’autres ont complètement disparues, comme tous les appareils qui permettaient de manier les lasers mortels des salles de Portal 2.

Début, âge d'or, aujourd'hui. La régression.

Nous noterons également la disparition de la transparence des portails : Vos portails fonctionnent, mais contrairement aux jeux et à d’anciennes versions du Mod, il n’est plus possible de voir au travers. C’est vraiment dommage, car en plus d’être bien sympathique à voir, l’effet était assez pratique lors de nos déplacements entre portails. Une fonctionnalité gadget peut être, mais suffisamment soigné pour y prendre goût, à l’époque.

On en avait quand même un peu plus en 1.2.5 !

Nous passerons outre le retrait des cubes Checkpoints, ils sont totalement inutiles désormais puisqu’un simple Command Block permet de redéfinir le point de spawn du joueur très facilement. Néanmoins, plus il y a d’objets, plus les possibilités d’énigmes sont nombreuses. Le retrait des lasers qui, en plus, constituaient un excellent moyen de défense pour notre maison ou autre base, reste donc un peu au travers de la gorge.

Portalgun & Mapping

La passion que portent de nombreux joueurs au monde particulier de Portal et la qualité du mod d’iChun forment un cocktail intéressant. Ils sont nombreux à vouloir créer puis partager leur propre interprétation de cet univers ou une simple petite aventure qui en reprend les principaux codes, comme l’utilisation des propriétés des Portails pour se sortir d’un mauvais pas.

Le vieux logo du Mod !

Maintenant soyons clairs : des Maps Portal sur Minecraft, y’en a des centaines ! Ce n’est plus franchement un concept original. Le coup du prisonnier qui doit s’échapper d’un endroit super dangereux, à la base, c’est déjà du vu et revu. Ajoutez y un laboratoire quelconque et un Portalgun, et voilà, on a le schéma d’une Map Portal classique. Après, il est bien évident que toutes ne se valent pas, certaines seront bien plus soignées que d’autres, même si l’idée de base ne change pratiquement pas.

Un exemple de Map Portal, par Ferocimo

Avant tout, qu’est ce qui permet de faire une Map de ce genre ? Généralement, puisque le mod n’est jamais vraiment disponible dans une version de jeu très récente, il faut forcément un profile de jeu en 1.7.10 ou moins. Ensuite, en plus du mod Portalgun lui même, si vous tenez à créer une ambiance Portal, vous avez besoin du resourcepack qui va bien. Là encore y’en a une flopée, mais le trio gagnant n’a pas changé depuis longtemps :

  • Precisely Portalcraft de Carlotta4th et depuis peu Sayomi_Inoue : Le plus classique, le plus célèbre. Disponible en 32x comme en 16x, ce pack reprend les couleurs des laboratoires Aperture. Plus proche de Portal 1 que de Portal 2 dans ses thèmes, il reste une référence du genre et le choix de plusieurs Map Makers pour leur projet scientifique.

Precisely Portalcraft retexture aussi les éléments du mod

  • Aperture Enrichment de Umbre : Un Texture Pack, assez ancien donc, mais puisque de toute façon vous devez Downgrade le jeu pour profiter pleinement du Mod, ce n’est pas si grave. Il reprend l’aspect et les couleurs des décors de Portal 2. Plus lisse que Precisely Portalcraft, il est un très bon choix disponible en 16x comme en 32x. Il n’est pas spécialement adapté au paysage par contre, c’est un pack essentiellement destiné au Mapping.

Les tests sont l'avenir, et l'avenir commence avec vous

  • Cyber Optics de Scamper3396 : Loin de l’environnement de Portal, celui-ci offre un coté futuriste à Minecraft. Détaillé, animé et épuré, ce Resourcepack uniquement disponible en 32x est une bonne alternative si vous désirez créer des laboratoires ou des décors plus spécifiques et originaux que ceux que nous retrouvons habituellement dans le genre, avec l’un des deux packs cités ci-dessus.

Aussi bien adapté au paysage qu'au Mapping ! Un beau travail

Une fois que vous avez votre Mod et votre Resourcepack installés, vous pouvez attaquer votre projet. Si vous n’êtes pas d’humeur à jouer les architectes ou à vous prendre pour un ingénieur, vous pouvez vous contenter de vivre comme un cobaye. Il suffit de vous lancer sur l’un des projets déjà disponibles de la communauté. Nous allons nous attarder sur les plus populaires du genre. Certains sont vieux, d’autres moins, certains sont encore en ligne, d’autres non.

Portalcraft par Leggos_My_Eggos :

Nous sommes en 2011, la bêta 1.7.3 du jeu fait son chemin et nous avec. Sobrement intitulé Portalcraft, ce petit projet demeure l’un des plus symboliques du genre. C’est lui que nous voyons souvent en bannière ou dans tout ce qui se rapporte au Mod Portalgun. Il va presque de paire avec ce Mod, comme une sorte de petite démo technique de ce dernier, inspirée du très célèbre Portal 1.

En effet, cette vieille Map disposait de plusieurs salles directement reprises du premier jeu de la licence, comme le caisson de relaxation ou encore celle du Companion Cube. L’ambiance était solide, le plaisir de jeu aussi. Son défaut : une fin aussi injustifiée que brutale, à grands coups de TNT en plein milieu d’une énigme. Certains joueurs ont également regretté l’absence des fameuses petites Tourelles. Un peu trop courte et rustique, elle était quand même relativement soignée. Elle n’est malheureusement plus disponible à ce jour.

Portal 2 Recreation par Umbre :

Faire un bon Texture Pack, c’est bien. Avoir le décors qui va avec, c’est mieux. Umbre n’ayant visiblement pas trouvé son bonheur, il a fait le sien ! Magnifique hommage à Portal 2 qui exploite aussi bien son splendide Texture Pack que le Mod Portalgun, à l’époque ou il était réellement complet et fonctionnel, c’est un vrai petit Must-Have que nous avons là, surtout pour les fans du genre. Très complet et détaillé, plusieurs Mods nous permettent en plus de bénéficier de certaines voix du jeu de base.
Umbre n’a pas continué ses updates régulières à partir de 2013, laissant derrière lui un produit certes travaillé, mais non fini. Enfin, il est toujours disponible au téléchargement et vaut réellement le coup si vous aimez cet univers. Les énigmes sont opérationnelles et l’ambiance bien plus réussie que tout ce qui y avait déjà été fait jusqu’ici. Nous regretterons seulement son manque de finition.
Portal – Hall of Science & Subject n°12021 par Kaybward, Noeleeste et LinkOsa :

Oui, il est vrai que là, il  y a deux projets. Mais en même temps, non. Le premier est une Map d’une taille impressionnante, ultime reproduction de Portal 1 sur Minecraft réalisée pour la version 1.2.5 du jeu et facilement jouable encore aujourd’hui grâce à un Installer Automatique. Le second est une autre Map, un peu plus petite, mais bien plus stable et travaillée que l’autre. Elle expose une autre facette de l’histoire de Hall of Science, en plus d’en corriger plusieurs défauts. Il s’agit donc d’une seule et même Map, mais jouée sous deux angles différents.

Du même calibre que le travail d’Umbre sur Portal 2, Hall of Science et Subject n°12021 font honneur au Mod comme au jeu. De la première salle au combat final contre l’antagoniste de la série Portal, tout est présent, tout est détaillé, tout est fonctionnel, tout est là. Les auteurs ont même inventé leurs propres énigmes. Nous regretterons cependant quelques passages trop frustrant de temps en temps, ainsi qu’une difficulté parfois mal dosée.
Les autres projets :

Nous avons fait un petit tour d’horizon des trois géants du genre, mais comme dit plus haut, ce n’est rien ! Il y a énormément d’autres projets, il suffit de visiter PlanetMinecraft pour s’en apercevoir. Par exemple, une mode assez récente, apportée par les possibilités de nos Command Blocks, consiste à créer son projet Portalcraft sans avoir recours au moindre Mod. Les résultats sont plus ou moins mitigés jusqu’ici, mais restent franchement intéressants à essayer.

Portal Adventure, par Harbear. Si c'est pas beau quand même

Prenons Portal Adventure, réalisée par Harbear. Esthétiquement séduisante et franchement bien fichue niveau Gameplay, elle en surprendra plus d’un. Harbear a bien mené son projet, ne délaissant ni le coté réflexion, ni le look habituel du monde qu’il reprend. Maintenant, il faut signaler que Portal Adventure n’est disponible qu’en anglais. Si vous n’avez pas de problème avec la langue de Shakespeare, n’hésitez pas à vous y frotter.

Du coté francophone à présent, nous avons quelque chose du même type avec Portal – Science Escape de Scouarn, sur le même principe. Encore une fois, c’est particulier, voir même assez instable et bugué sur certains points, mais ça reste une expérience à faire, d’autant plus que c’est extrêmement simple à installer grâce à l’absence de Mod, justement. Vous ne prenez aucun risque.

Scouarn retranscrit plutôt bien l'ambiance, lui aussi

Le cas du Gravitygun

La continuité est quelque chose de positif dans certains cas. Si c’est franchement embêtant pour le Portalgun, son homologue, lui, n’en souffre absolument pas. De ses débuts en modèle 2D jusqu’à aujourd’hui en modèle 3D, l’arme n’a quasiment pas changé. Vous disposez actuellement de deux versions de cette arme : Une très chargée, de couleur bleue, et une peu chargée, de couleur orange. La charge n’influe pas le fonctionnement du Gun, uniquement sa puissance.

Comment fonctionne t-il d’ailleurs ? C’est enfantin. Avec clique droit, vous soulever un animal, un monstre, un bloc ou un joueur, au choix. Avec clique gauche, vous l’envoyer à une dizaine de kilomètres de là, à une vitesse que nous qualifierons de raisonnable. Rien de tel pour vous débarrasser de Frank le lapin ou de Sephirothdu06 votre voisin. Le niveau de charge détermine la portée de votre arme, et donc son efficacité.

Avec la version non chargée, vous ne pouvez soulever que les objets qui sont proches de vous. Avec la version chargée, vous pouvez attirer un objet jusqu’à vous, même si ce dernier se trouve à une quinzaine de blocs. C’est un peu comme le fameux sort Actio d’Harry Potter, mais en plus cool. Le Gravitygun bleu, Physgun de son vrai nom, est une pure tuerie, et vous facilitera grandement la vie.

Contre la maltraitance envers les bûches : agissons

Un minerai de diamant au milieu d’un lac de lave ? Plus de problème.

La Glowstone est bien trop haute ? Plus maintenant.

Et oui, le Gravitygun porte bien son nom : il  ajoute de la gravité à n’importe quel bloc. Ainsi même une simple petite bûche tombera bêtement vers le sol si vous utilisez votre appareil dessus. Jusqu’ici seuls quelques blocs étaient soumis à cette contrainte physique, comme le gravier ou le sable. Désormais vous pouvez faire tomber n’importe quoi, enfin si vous ne décidez pas de l’expulser, en tout cas.

Le flingue lui même est jouissif à utiliser, surtout en multijoueur sur le LAN. Il serait certainement intéressant de voir ce que pourrait donner un serveur PVP disposant de cette arme. En parlant d’imagination, la communauté n’en a jamais réellement fait preuve vis à vis de cet appareil. Aucune map mémorable n’ a fait son apparition, et c’est fort dommage vu le potentiel de la chose et l’amusement qu’on en tire.

Quel avenir pour ces deux mods ?

C’est quand même un parcours particulier. Nous avons d’un coté un travail splendide qui a fait ses preuves updates après updates avant de régresser puis de stagner comme un rat mort pendant des années, et de l’autre un projet qui lui n’a jamais vraiment bougé d’une façon ou d’une autre. Avec cette récente update qui encore une fois ne change presque rien, nous pouvons peut être nous demander si ces deux Mods sont toujours avec nous ou s’ils sont officiellement empêtrés dans une sorte de période glaciaire.

Tout ce beau monde en ruine ? Vraiment ?

iChun l’a annoncé : Ils seront disponibles en version 1.8 cette année. D’accord. Sachant que nous commençons déjà à réfléchir à la 1.9, que ce soit chez Mojang ou au sein de la communauté du jeu, nous pouvons déjà deviner qu’il y aura un décalage constant entre ses Mods et nos profiles les plus récents. Bon, admettons, au pire cas nous pouvons toujours adapter ces profiles, justement. Mais qu’en est-il du contenu ?

Deux cas de figure s’offrent à nous :

  • iChun prépare une grosse Mise à Jour de ses travaux, c’est pourquoi la version 1.7.10 ne change pratiquement rien pour le moment. Le plus gros est à venir, et il y a des chances de retrouver un mod Portalgun tout frais tout neuf en 1.8, avec le retour des objets et des fonctions disparues et, peut être, du contenu supplémentaire. Le Gravitygun, lui, ne souffre d’aucune perte, donc quoi qu’il arrive, l’essentiel sera conservé. Par contre, histoire de faire quelque chose de concret avec ce Mod, il serait peut être bon d’y ajouter plus de contenu. iChun en a conscience, donc tout est possible.
  • iChun va à nouveau update une version creuse et buguée de Portalgun en 1.8, avec quelques légers changements pour seules différences, comme la correction d’un ou deux bugs. Une redite de ce que nous avons depuis la 1.6.4 sans rien d’autre, loin de l’âge d’or du Mod. Gravitygun ne bougera pas d’un pouce, puis qu’il n’en a pas nécessairement besoin.

Nous pouvons espérer le meilleur comme craindre le pire. Mais à l’heure actuelle, la chose s’annonce bien. En effet, s’il n’était question que de pondre une version identique aux précédentes, pourquoi le faire maintenant, en 1.7.10 ? Il semblerait qu’iChun se laisse une marge avant son passage en 1.8, ce qui peut nous laisser imaginer d’éventuels changements importants. De bons changements.

Aussi, les mots du gaillard à ce sujet vont dans le sens de la première alternative :

I do not want to be wasting any more time on this especially considering the fact that I cannot reuse most of the code for 1.8.

Comprenez : Je ne tiens pas à perdre plus de temps, sachant qu’en plus je ne peux pas reutiliser la plupart du code actuel pour la 1.8

Tu as notre confiance, iChun. Bon anniversaire !

En attendant, vous pouvez retrouver Portalgun et Gravitygun sur vos profiles en 1.7.10 au lieu de rester en 1.6.4 ! On a beau pleurer sur l’immobilisme ambiant de ces deux là, ils restent des Mods de très bonne facture et de bonnes occasions pour profiter de notre SandBox, que ce soit en LAN ou en Solo. Concernant Portalgun, il est encore trop tôt pour espérer retrouver un contenu identique à celui de ses meilleurs jours, mais nous pouvons tout au moins clamer la chose suivant : Ils est toujours en vie.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

  • Cet article évoque surtout l’aspect solo puisque la version multijoueur de ces Mods en 1.7.10 est actuellement buguée
  • Kaybward a annoncé que ses deux travaux, Portal – Hall of Science & Portal Subject n°12021 seront modifiés en fonction de la 1.8.X si la version 1.8.X du mod Portalgun est aussi complète et stable que sa version 1.2.5. Ainsi, les deux Maps bénéficieront des Command Blocks et d’un Resourcepack

TÉLÉCHARGEMENT

INSTALLATION

1. Téléchargez iChun Util, Forge, puis le mod que vous désirez.

2. Faites cliques droit sur Forge, Ouvrir avec Java. Installez la version client.

3. Localisez le dossier .minecraft. L’emplacement varie selon le système d’exploitation :

Windows Denied   The Inaccessible City Windows : Appuyez simultanément sur les touches symbol 7 Denied   The Inaccessible City + r Denied   The Inaccessible City et tapez %appdata%.

Mac Denied   The Inaccessible City Mac OS : Le dossier minecraft se situe dans :

Utilisateur > Bibliothèque > Application Support.

Linux Denied   The Inaccessible City Linux : Appuyez simultanément sur les touches alt Denied   The Inaccessible City + f2 Denied   The Inaccessible City et tapez .minecraft. Validez et vous serez directement amené au dossier (GNOME uniquement, CTRL+H dans le dossier personnel pour les autres environnements graphiques).

4. Ouvrez le répertoire mods ou créez le s’il n’existe pas. Placez y iChun Util et le Mod (Ne pas les décompresser !)

5. Fermez le dossier et lancez Minecraft. Vous disposez maintenant du profile Forge. Sélectionnez le, puis jouez.