Ben Wheatley révèle une approche surprenante pour le prototypage de décors de films, dans laquelle Minecraft fait office d’outil de conception.

Tomb Raider est l’une des franchises les plus emblématiques des jeux vidéo, en partie grâce à ses nombreuses suites et à ses adaptations cinématographiques à gros budget. Dans une récente interview, Ben Wheatley, directeur du reboot de 2018 de Tomb Raider, a révélé une approche intéressante et pragmatique de sa conception des décors de cinéma.

Le film de 2018 mettant en vedette Alicia Vikander dans le rôle de Lara Croft est un reboot de la franchise cinématographique Tomb Raider des années 2000 mettant en vedette Angelina Jolie, davantage basée sur le jeu vidéo de 2013 qui a relancé la franchise de longue date. Le jeu propose un mélange explosif d’action, de voyage et d’exploration. Il est donc tout à fait approprié que Wheatley se tourne vers un autre jeu créatif, axé sur l’exploration, comme outil de prototypage de décors : Minecraft.

Dans une interview pour Polygon, Wheatley a révélé qu’il a conçu les décors de son film de 2016, Free Fire dans Minecraft. La conception des décors est l’une des innombrables utilisations innovantes du mode Créatif de Minecraft, qui a permis aux joueurs de recréer des lieux fictifs célèbres tels que l’Etoile de la Mort, une map Harry Potter, ou de construire un ordinateur faisant tourner DOOM. Wheatley a expliqué que le jeu était « l’outil le plus convivial » pour construire rapidement des environnements en 3D.

Photo: Ilzek Kitshoff/Warner Bros. Pictures

Construire des décors réalistes en 3D avant de les construire en vrai est une pratique courante à Hollywood, mais les efforts et les coûts de développement de tels modèles via des logiciels professionnels sont non négligeables. Wheatley a été en mesure non seulement de construire le décor dans Minecraft, mais de recréer son modèle de décor avec des boîtes en carton dans un entrepôt. Cette vision globale et prête à l’emploi pourrait être une énorme aubaine pour tout cinéaste qui cherche à réduire ses coûts de production. Les cinéastes amateurs qui cherchent un moyen de construire des décors convaincants peuvent être intéressés à se familiariser avec Minecraft pour imiter l’approche de Wheatley.

Wheatley n’a pas mentionné s’il allait utiliser le mode créatif de Minecraft pour modéliser les décors de son film Tomb Raider, bien que compte tenu de l’accent mis par la série sur les ruines et les environnements naturels périlleux, il semble que cela convienne parfaitement à la pratique. Associé aux influences des deux derniers jeux de la franchise rebootée, la suite de Wheatley pourrait être une aventure amusante.

Source